Samedi 31 octobre 2020

SOLIDARITE - Les initiatives se multiplient, les dons affluent

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 30/03/2020 à 00:00 | Mis à jour le 30/03/2020 à 16:05
SAFE NOVATION TUNISIA CHALLENGE COVID19 CORONAVIRUS

Dès l'annonce des premières mesures sanitaires destinées à lutter contre la propagation du coronavirus covid19, la solidarité s'est organisée très rapidement entre voisins, à travers associations de quartier, entreprises textiles, banques et organismes tunisiens ou étrangers


LE BENEVOLAT

Les jeunes étudiants en médecine se sont très vite mobilisés pour un travail bénévole en renfort aux équipes du SAMU. 

Afif Zaguia et Hichem Haddad, deux techniciens experts, réparent bénévolement les appareils en panne des hôpitaux : Moknine, Farhat Hached de Sousse, Fatouma Bourguiba de Monastir. Ils ont souligné leur intention de répondre à tout appel à réparer les équipements dans les hôpitaux à travers le pays.

La plupart des associations ainsi que des citoyens volontaires se relaient pour encadrer et ravitailler les familles isolées et/ou démunies.
 

MISS ANAIS FABRIQUE MASQUES HOPITAUX.Masques et matériel

Couturières, ateliers de mode, entreprises textile, beaucoup s'affairent à fabriquer blouses et masques afin de subvenir aux besoins du corps médical, dans la plupart des régions.

Pour exemple : l'atelier de mode Miss Anaïs à Gammarth  fabrique bénévolement des masques aux normes sanitaires, pour l'hôpital Razi et Kassab, ainsi que l'hôpital de Makhtar, sur leur demande.

A Sousse, Consomed, dont c'est le métier de base, a confiné 150 employés volontaires sur 240, avec de quoi vivre en quasi autarcie, afin de continuer à fabriquer des masques et protections pour les soignants luttant contre le nouveau coronavirus. Les employés dorment sur place et l'accès est interdit, pour éviter toute contamination.

A l'initiative de Mehdi Ouahchi, le groupe « un masque pour tous Covid Tunisie »  rassemble toutes les données nécessaires pour la fabrication de masques et blouses, ainsi que les appels au volontariat.

" Yes we breathe", parrainé par l'ATB et développé par les étudiants de l'ENISO, a pour but de doter le personnel du ministère de la Santé des équipements nécessaires pour faire face au virus COVID 19 (respirateurs, réanimateurs et équipements biomédicaux.

Fournir à chaque héros et héroïne son masque
Dans le cadre de la lutte contre le COVID 19 sur tout le territoire tunisien, la communauté
des « Makers Tunisiens » et des « FabLab » dont El Fabspace (photo)  et d'autres personnes équipées d’une imprimante 3D en partenariat avec des jeunes activistes de la société civile ont lancé une campagne d’appel aux dons “Tous les héros doivent avoir un masque” pour fabriquer des
visières de protection pour le personnel soignant des hôpitaux Tunisiens. La visière se porte comme complément d’un masque médical. C’est une barrière supplémentaire qui vient notamment remplacer les lunettes pour protéger les yeux et le reste de visage. Ces visières sont fabriquées avec des imprimantes 3D et ont été développé à l’aide des
médecins Tunisiens et l’observatoire national des maladies nouvelles et émergentes qui ont approuvé que ces visières protègent les visages du personnel soignant des sécrétions respiratoires émises par les patients atteints du virus.
La collecte de dons aura pour objectif l’achat de matière première afin de fabriquer les visières avec 41 imprimantes 3D au profit de 200 000 cadres soignant et puis le ministère de la santé assurera la distribution sur tous les hôpitaux Tunisiens. Des centaines de masques ont déjà été confectionnés depuis samedi, et ils ont été distribués à l'hôpital régional à El Yasminet, Habib Mami à Ariana, Habib Thamer, Errabta et Charles Nicolle à Tunis.
Pour faire les dons, veuillez suivre ce lien

Novation City « Pôle de Compétitivité de Sousse » lance le « SAFE TUNISIA CHALLENGE », un concours national destiné  aux Startups, étudiants, diplômés du supérieur et entrepreneurs travaillant dans le domaine des Technologies, de l’innovation ou de l’information et dont le but est de contrer, ralentir ou endiguer la propagation du Covid-19 et de gérer la crise occasionnée par l’épidémie  en Tunisie.

Le but est de concentrer les potentiels d’innovation et les compétences technologiques afin de créer des synergies permettant de développer et de mettre en place rapidement des solutions innovatrices hautement technologiques susceptibles de contribuer à la prévention, la surveillance, l’arrêt ou le ralentissement de la propagation du virus  ou encore à traiter et aider les citoyens, les professionnels de la santé, les administrations et le gouvernement dans son ensemble. 

 

all heroes wear masks

DONS ET AIDE DES PAYS ETRANGERS
 

UE
L'Union Européenne a autorisé un appui budgétaire sous forme de dons, à concurrence de 250 millions d’euros, qui servira à lutter contre le coronavirus et ses conséquences socio-économiques.
D’autre part, la partie européenne renforcera le programme « Santé/ Sahti Aziza » en cours, en triplant les fonds qui lui sont alloués. Ces dons passeront de 20 millions d’euros sur 13 gouvernorats à 60 millions d’euros pour tous les gouvernorats.
 

CHINE
Les matériels médicaux pour combattre le coronavirus, offerts par la Fondation Jack Ma et la Fondation Alibaba, deux fondations chinoises, sont arrivés à Tunis le samedi 28 mars 2020. Ce lot de matériel comporte 100 000 masques chirurgicaux, 20 000 tests de dépistage, 741 combinaisons de protection et 1100 masques faciaux de protection, et a été délivré à la Pharmacie Centrale tunisienne. La remise a été faite en présence de l’Ambassadeur de Chine en Tunisie, M. Wang Wenbin. 

ITALIE
50 millions d'euros de crédit d'aide ont été octroyés en faveur du soutien aux entreprises tunisiennes.

Le ministère des Finances a mis en place un site dédié aux dons au 1818, en complément des dons par sms

LES DONS DES BANQUES TUNISIENNES AU 1818 s'élèvent à 112 millions de DT.

dons des banques pour lutter contre le coronavirus

SITE OFFICIEL COVID19 TUNISIA 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.