Lundi 22 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

HISTOIRE - Les palais de la Medina : Dar Bach Hamba

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 20/02/2018 à 00:00 | Mis à jour le 20/02/2018 à 09:40
dar bach hamba

Dar Bach Hamba est l'un des plus beaux palais de la Medina. Successivement demeure des Bach Hamba, puis fondation des soeurs franciscaines, est aujourd'hui un centre culturel

Les Bach Hamba, dignitaires militaires d'origine turque, ont donné leur nom à la demeure qui a été la leur jusqu'en 1923. Depuis l'an 2000, la Fondation Orestiadi, dont le siège est en Sicile, installe au Dar Bach Hamba le Centre Culturel pour la Méditerranée.

 En 1923, les soeurs franciscaines l'acquièrent pour le compte d'une fondation ayant pour objectif de "secourir et d'éduquer la population indigène". Puis la demeure se trouve une vocation culturelle. Le musée offre au visiteur de magnifiques céramiques, poteries, tissages, costumes et atteste de l'étonnante parenté des cultures méditerranéennes.

Dar Bach Hamba est aussi le lieu d'expositions, concerts de musique, conférences ...

La driba (premier vestibule) est traditionnellement suivie d'une ou plusieurs skifas pour isoler la cour de la rue. Ici, la driba donne accès à un espace à ciel ouvert, le rwa, qui permettaient au siècle dernier, de desservir les écuries de l'intérieur et  d'y pénétrer en voiture ou à cheval. Aujourd'hui, la verdure redonne sa beauté à la pierre.

Le makhzen, successivement écuries et magasins à provisions de la famille Bach Hamba, puis aménagé en chapelle par les soeurs, est désormais un lieu  propice à la méditation et à la réflexion.  Il est aujourd'hui une salle polyvalente pour les activités culturelles de la Fondation Orestiadi.

La cour principale est entièrement recouverte de marbre de Carrare : dallage, encadrement des portes et fenêtres, colonnes à chapiteaux néo-classiques, vasque centrale, niche de la citerne. Les plafonds en bois peint des chambres sont de style italianisant.

Comme toute demeure importante, le Dar Bach Hamba possède son ali el dhiaf ou étage des hôtes. Celui-ci ferait un magnifique musée : une cour couverte d'une verrière, des chambres largement ouvertes sur les terrasses, et un plafond en bois à caisson à décor floral magnifique.

9, rue Bach Hamba
Tel : +216 71 32 51 15
www.orestiadi.it

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

COMMUNIQUÉ

UFE Côtes de Carthage - Fête de la Bastille et de la fraternité

A l'occasion des festivités de la fête nationale Française l'UFE Côtes de Carthage et Laurent Caizergues Conseiller Consulaire ont rassemblé la communauté des Français de Tunisie le samedi 13 juillet

Expat Mag

"Pires que la prison": les centres pour mineurs philippins sont le théâtre d'abus

Le crime de Jerry, un Philippin de 11 ans? Avoir violé les lois sur le couvre-feu des mineurs après avoir fui la violence à la maison. Son châtiment? Un séjour en centre de détention pour la ...

Sur le même sujet