EXPERTISE FRANCE - Concours international pour la réhabilitation du Musée de Carthage

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 08/09/2022 à 01:00 | Mis à jour le 09/09/2022 à 08:11
MUSEE DE CARTHAGE

Financé par l’Union européenne, ce projet de valorisation du patrimoine culturel s’inscrit dans le cadre du programme Tounes Wijhetouna (Tunisie : notre destination) qui ambitionne de diversifier l’offre touristique tunisienne.

Ce concours international marque une étape importante dans le chemin vers la réouverture du Musée de Carthage. Mis en œuvre par Expertise France au sein du projet Patrimoine 3000, il réunira un jury international qui désignera les meilleurs projets.
Le jury attribuera à cinq lauréats des prix pour un montant total de 200 000 euros. 
 

Conforme à la réglementation UNESCO sur les concours internationaux d’architecture et d’urbanisme, ce concours est approuvé par l’Union internationale des architectes (UIA) et l’Ordre des architectes de Tunisie (OAT).

 

Les objectifs du projet

Le concours porte sur l’un des sites emblématiques de Carthage, l’Acropole de Byrsa. D’une superficie totale de 5 hectares, il comprend des vestiges archéologiques, des espaces extérieurs (place de l’UNESCO, l’esplanade, le grand patio les espaces arborés et les petits jardins) et des bâtiments historiques (l’ancienne cathédrale de Saint louis, l’ancien séminaire des Pères Blanc et la salle du Père Delattre. Le programme architectural, paysager et muséographique envisagé se développe sur une superficie de 6 195 m2 utiles et a pour objectifs :

. de devenir un lieu symbolique traduisant l’histoire de la civilisation de l’une des plus grandes métropoles de la Méditerranée antique et devra être fonctionnellement intégré dans son territoire, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO ;
. d’être conçu comme un nouveau lieu de vie ouvert à tous et comme un espace dédié à la culture et aux loisirs offrant aux visiteurs une expérience inédite ;
. de valoriser les collections à travers des dispositifs de médiation innovants qui mettront en dialogue les bâtiments historiques et les espaces paysagers archéologiques emblématiques du site ;
. d’être adapté à des publics variés (individuels, groupes, scolaires) et aux conditions d’accessibilité universelle ;
. de s’inscrire dans une démarche de développement durable en réponse aux grands enjeux de transitions écologique, énergétique et environnementale.

 

L’éligibilité

Ce concours est ouvert aux architectes de tous les pays ayant des relations diplomatiques avec la Tunisie, constitués au sein d’un groupement composé d’architectes et d’architectes-paysagistes.

En savoir plus sur le site PATRIMOINE 3000

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tunis !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale