Samedi 4 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ARCHEOLOGIE - Découverte du port de Néapolis

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 04/09/2017 à 22:00 | Mis à jour le 07/09/2017 à 14:52

Après 7 ans de prospections sous-marines , l'équipe conjointe de l'Institut national du patrimoine tunisien (INP) et de l'Université de Sassari-Oristano en Italie ont mis au jour le port de Néapolis

Des rues, des monuments et surtout près d'une centaine de cuves servant à la production de ?garum?, un condiment à base de thon et sardines dont Néapolis fut un grand producteur et dont les Romains étaient très friands. Le site englouti est dans un état remarquable avec son découpage urbain et ses monuments. Il couvre 20 hectares.

Néapolis, fut d'abord un comptoir carthaginois évoqué par l'historien grec Thucydide avant de devenir une colonie de l'Empire romain.

Un tremblement de terre, qualifié de cosmique par les témoignages de l'époque, aurait causé un tsunami qui a englouti la cité. « La mer quitta le rivage et surprit des villes et d'innombrables gens en Sicile et dans de nombreuses îles », selon Jérôme dans sa Chronique d'Eusèbe de Cesarée. Jusqu'à aujourd'hui aucune preuve de ce séisme n'a été trouvée en Afrique du Nord.

L'ancienne Nabeul

Néapolis est un site archéologique tunisien situé sur la côte, à deux kilomètres au sud-ouest du centre de la ville de Nabeul.

Néapolis est considérée comme l'une des rares villes du Maghreb à porter un nom grec ; elle est d'ailleurs citée dès le ve siècle av. J.-C. dans les textes de Thucydide. Elle est aussi la ville la plus anciennement citée après Carthage et les mêmes textes confirment son importance durant la période punique, avant sa destruction par Lucius Calpurnius Piso en 148 av. J.-C..

La cité est élevée au grade de colonie sous César ou Auguste. Jusqu'au Ve siècle, certaines inscriptions témoignent encore de sa prospérité économique. 

Ce n'est qu'au XIIe siècle qu'Al Idrissi mentionne l'existence d'une « ancienne Nabeul » réduite à l'état de ruines à quelques kilomètres de la nouvelle cité.

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/tunis) mardi 5 septembre 2017

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

M'jid El Guerrab - "Nous devons être solidaires"

M'jid El Guerrab​​​​​​​, député de la 9e circonscription, évoque avec vous les conséquences pour les Français expatriés au Maghreb et en Afrique de l'Ouest suite à la pandémie de coronavirus. 

Vivre à Tunis

TRADITIONS

TRADITIONS - Le mariage tunisien

Traditionnellement, le mariage tunisien dure 1 semaine pendant laquelle la mariée est le centre du monde. Par le passé, la mariée ne portait pas moins de 7 robes de cérémonie, aussi lourdes que

Expat Mag

Andalousie Appercu
ALERTE INFO

BAC et Brevet 2020: «ce sera sur la base d’un contrôle continu»

Le ministre de l’Éducation nationale vient d’annoncer que toutes les épreuves du bac 2020 seraient validées par le biais du contrôle continu et les trois trimestres comptent pour l'examen.