Jeudi 22 avril 2021

AMBASSADE - Première interview de son Excellence André Parant

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 19/11/2020 à 00:00 | Mis à jour le 19/11/2020 à 00:00
andré parant

Le 18 novembre, l’Ambassadeur de France en Tunisie, André Parant, a donné un premier entretien dans l’émission "Dans le vif du sujet" par Anis Morai sur RTCI  :
- Relation franco-tunisienne, que l'ambassadeur a qualifiée d'exceptionnelle, par la richesse et la densité. " La Tunisie est un pays ami, très proche, pas seulement par la géographie, également sur le plan humain avec 800 000 Tunisiens vivant en France. Nous avons des partenariats économiques et culturels très étroits."

- Coopération économique : " Après un ralentissement des visites, du à la situation sanitaire, les échanges entre Paris et Tunis ont repris à un rythme accéléré. Nous préparons le haut conseil de coopération économique, une instance conjointe qui passe en revue tous les points et projets entre la Tunisie et la France. Il se tiendra en mars 2021 à Paris sous la présidence des deux chefs du gouvernement. "

- Action de l’ AFD - Agence Française de Développement en Tunisie et grands projets : " l'AFD est présente en Tunisie depuis 1992 et a financé environ 200 projets pour un montant supérieur à 10 milliards de Dinars.
Depuis 2012, 90 projets pour 6 milliards de Dinars tunisiens ont été engagés par l'AFD. Ce sont des montants tout à fait importants, qui témoignent de l'effort que fait la France en faveur du développement de la Tunisie.
Ces projets couvrent la formation professionnelle, pour exemples le projet de rénovation des instituts supérieurs d'enseignement technologique et le campus de école d'ingénieurs de Bizerte, l'employabilité des jeunes, le développement urbain, les quartiers à réhabiliter, la distribution d'eau et l'assainissement, les transports
comme le co financement du projet réseau ferré rapide Tunis-Bizerte, la santé notamment la rénovation de l'hôpital de Sidi Bouzid, la construction de l'hôpital de Gafsa. Ces projets sont en pleine cohérence avec les axes du plan quinquennal tunisien. Certains sont co-financés par l'Union Européenne. "

- Visas :
" Contrairement aux rumeurs, il n'y a pas de changement de politique, ni aucune restriction, mais un contexte sanitaire qui a fait chuter automatiquement le nombre de demandes de 50 % environ et donc de visas délivrés.
Depuis 10 ans, le nombre de visas délivrés, toutes catégories confondues et en dehors de la crise sanitaire, a doublé."

- Migrations :
" Monsieur Darmanin s'est rendu en Tunisie pour différents sujets et pas seulement pour la question migratoire et d'expulsion des "fichés S". Cependant, le flux migratoire illégal est en hausse constante et pose un problème et à la France qui est saturée et ne peut plus accueillir.
La question du séjour des étrangers, quel que soit le pays, est régie par des conditions définies par les lois. 
Lorsque les personnes ont été condamnées en France, l'expulsion ne peut se faire que sous contrôle du juge administratif, le concept d'extradition n'existe donc pas.
Concernant l'éloignement demandé par les autorités françaises des migrants illégaux, le processus est en cours en accord avec les autorités tunisiennes. Nous travaillons conjointement avec la Tunisie et l'Union Européenne pour
rendre les mesures de contrôle et de surveillance plus efficaces. "

- Libye :
Monsieur Parant a salué l'initiative prise par les autorités tunisiennes d'organiser le Sommet inter-libyen, et estime que le dialogue est en bonne voie. 
" Tous les problèmes n'ont pas été réglés, notamment la question de la structure de gouvernance, mais il y a un accord sur la tenue d'élections en décembre prochain. Le travail ne s'arrête pas là, il est convenu que d'autres sessions aient lieu. Il faut que les parties libyennes restent engagées dans la recherche d'une solution politique au problème et que tous les partenaires extérieurs de la Libye poussent dans le même sens pour une solution de sortie de crise. "
 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ELECTIONS CONSULAIRES

Élections des conseillers et délégués des Français de l’étranger

Les élections des conseillers des Français de l’étranger et des délégués consulaires se tiennent les 29 mai 2021 pour le continent américain et les Caraïbes et le 30 mai 2021 pour le reste du monde.

Sur le même sujet