Lundi 10 août 2020

PATRIMOINE - Le système cultural de Djebba reconnu par la FAO

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 03/07/2020 à 00:00 | Mis à jour le 03/07/2020 à 14:13
Photo : Crédit photo : Magdalena Raczka
FIGUES DE DJEBBA

Située entre Beja et Téboursouk, Djebba est située en contrebas des versants majestueux du Djebel Goraâ, à 700 mètres d'altitude. Un paradis archéologique et naturel à voir absolument

Très connue pour ses vergers de milliers d'arbres fruitiers, dont ses célèbres figuiers (plus de 13 variétés), Djebba est une escale importante et obligatoire dans tout circuit touristique traversant la région.

Ce jardin perché est un cadre idéal pour des randonnées, sur le chemin du retour, après la visite de Dougga.

Un système cultural reconnu par la FAO

Le système cultural dans les jardins suspendus de Djebba El Olia a été reconnu le 15 juin 2020 par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) comme Systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM).

Cette appellation souligne la manière unique dont les communautés rurales ont, au cours des générations, réussi à maintenir la sécurité alimentaire, les moyens d'existence viables, les écosystèmes résilients et les niveaux élevés de biodiversité tout en contribuant à la formation de paysages remarquables.

Le site de Djebba reflète les liens étroits entre les champs cultivés, l'écosystème naturel et la faune et la flore locale tout en faisant la promotion du savoir traditionnel et de la protection de la biodiversité. Sa reconnaissance en tant que SIPAM encouragera les communautés locales à continuer à en prendre soin et à protéger leur patrimoine pour les générations futures.

Basée sur les pratiques associant l'agroforesterie et l'agroécologie, la culture de figuier est le pilier d'un système divers, résilient et polyculturel favorisé par une production animale assez importante. Autour des figues, un grand nombre de légumes, de légumineuses et d'espèces fruitières sont produites dans les jardins.

Aprés avoir vu ses figues obtenir la première appellation d'origine contrôlée (AOC) en Tunisie, Djebba se voit aujourd'hui reconnu en tant que SIPAM, une distinction qui fera certainement d'elle un site d'agrotourisme incontournable.

Djebel Goraâ

Le Djebel est un synclinal perché de 6,5 kilomètres de long environ sur 2,5 kilomètres de large.

Situé près de la petite ville tunisienne de Thibar, sur la route qui mène à Téboursouk, il est formé de couches de calcaire à nummulites qui reposent sur des marnes argileuses molles. Il est pratiquement dénudé et entouré de falaises de vingt à quarante mètres de hauteur.

À une altitude d'environ 850 mètres, une très vaste nécropole à dolmens s'étend sur l'extrémité nord-est du plateau du Djebel Gorra, qui a lui-même une direction nord-est - sud-ouest. La nécropole présente deux à trois cents sépultures mégalithiques bien reconnaissables. Le champ de sépulture est divisé en trois parties : l'une d'elles, la plus importante, domine immédiatement Kouchbatia et ses cryptes ; la seconde est située sur le bord oriental du plateau ; la troisième, la plus étroite, forme une bande allongée suivant un banc de rochers qui limite un champ.

A voir :

. Les chutes d'eau de Djebba

. Les dolmens du Djebbel Goraâ

. L'arc de triomphe de Kouchbatia

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

HISTOIRE

HISTOIRE - Le parc du Belvédère

Le parc du Belvédère, aménagé à partir de 1892 sur une colline couverte d'oliviers, est le plus grand parc de la ville de Tunis. C'est une véritable oasis de fraîcheur dans la capitale, qui

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !

Sur le même sujet