Mercredi 17 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une vague de chaleur meurtrière frappe le Japon

Par Julien Loock | Publié le 22/07/2018 à 12:43 | Mis à jour le 22/07/2018 à 12:48
chaleur-tokyo-japon-meurtriere

Celles et ceux qui lisent ces lignes depuis le Japon ne pourront que confirmer : le mercure affiché s'affole depuis déjà plus d'une dizaine de jours. D'après la Japan Meteorological Agency, la maximale de 37 degrés a été atteinte ce dimanche à Tokyo. Ce mois de juillet 2018 est d'ailleurs l'un des plus chauds jamais enregistré par les organismes de statistiques météorologiques.  Cette vague de chaleur n'est malheureusement pas qu'une simple actualité estivale sans répercussion : de très nombreux décès et hospitalisations sont à déplorer dans tout l'Archipel.


Avec une moyenne de 35 degrés depuis plusieurs jours étouffants, le Japon vit en ce moment une période de forte chaleur accentuée par la présence de deux phénomènes de haute pression dans l'atmosphère. Les prévisions météorologiques sont unanimes sur le futur de cet épisode climatique : cela devrait encore continuer quelques jours.  


D'après l'agence de presse japonaise Kyodo News, plus de quarante décès ont été recensés depuis le début de la canicule qui touche le Japon. La journée d'hier semble d'ailleurs avoir été la plus meurtrière avec un total de onze personnes décédées à la suite d'un coup de chaleur, dont deux couples de personnes âgées de plus de soixante-dix ans, retrouvés morts dans leur maison respective à Tokyo et Osaka. Quant aux hospitalisations, plus de dix mille ont été répertoriées dans l'Archipel depuis le début des fortes chaleurs.


La semaine qui s'achève a été particulièrement éprouvante. Mercredi, la maximale de 40,7 degrés a été enregistrée dans le centre du Japon. Principales victimes, les personnes âgées sont les plus touchées par la situation actuelle du pays. Les comportements imprudents peuvent également accentuer les coups de chaleur fatals, comme dans les tristes cas de fermiers et d'agriculteurs qui ne cessent leur activité. Une personne de quatre-vingts ans a ainsi été retrouvée morte dans une ferme de la préfecture de Niigata, ainsi qu'une femme de plus de quatre-vingt-dix ans dans un champ à Yabu, Hyogo. Les autres exemples sont malheureusement nombreux. 


Le ministère de l'éducation a fourni des mesures pour encadrer les activités scolaires extérieures, propices au coup de chaleur, suite à la mort, mardi dernier, d'un garçon de six ans dans la préfecture de Aichi. La Japan Meteorological Agency et les autorités insistent sur les dangers des températures élevées actuelles et préconisent ardemment l'utilisation des climatiseurs et la surveillance de sa bonne hydratation ainsi que celle des plus faibles.  


Dans l'ouest du Japon, les régions touchées par les inondations et les glissements de terrain meurtriers du début du mois de juillet subissent avec encore plus de violence la vague de chaleur qui importune le travail colossal des militaires, des secouristes et des volontaires pour nettoyer les zones sinistrées et qui rend le quotidien difficile pour la population éreintée. 

 

Nous vous recommandons

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s)Réagir