Mardi 17 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SANTE – Le Japon, pays où les gens vivent le plus longtemps en bonne santé

Par Lepetitjournal Tokyo | Publié le 30/08/2015 à 19:00 | Mis à jour le 30/08/2015 à 15:59

Le Japon a été classé premier pays au monde en terme d'espérance de vie en bonne santé, selon une étude conduite en 2013 et publiée par le magazine médical britannique Lancet

Au total, 188 pays ont été analysés. Dans l'archipel nippon, les hommes vivent en moyenne 71,11 et les femmes 75,56 années en bonne santé, c'est-à-dire sans nécessité l'aide d'une infirmière ou sans attraper une maladie qui les empêchent d'effectuer leurs activités quotidiennes. Singapour arrive deuxième du classement, suivi par l'Irlande, l'Islande et Chypre. L'étude a également estimé l'espérance de vie globale, et la population masculine japonaise atteint pour la première fois 80,05 années, contre 86.39 pour les femmes.  


L'espérance de vie en bonne santé prend en considération la mortalité, mais aussi l'impact de maladies chroniques et non mortelles telles que les problèmes cardiaques et pulmonaires, le diabète ou les blessures graves. "Des facteurs tels que le revenu et l'éducation ont un impact important sur la santé, mais ne disent pas toute l'histoire", explique le docteur Christopher Murray, directeur de l'Institut de métrologie et d'évaluation sanitaire (IMHE) de l'Université de Washington, où a été conduite l'étude. "Regarder l'espérance de vie en bonne et en mauvaise santé au niveau des pays peut aider à orienter les politiques pour assurer que les gens, partout dans le monde, puissent avoir une vie longue et dans les meilleures conditions".
(http://www.lepetitjournal.com/tokyo) lundi 31 août 2015

logofbtokyo

Lepetitjournal Tokyo

Le media des Français, francophones et francophiles à l'étranger. Pour recevoir des informations quotidiennes, abonnez-vous gratuitement à la newsletter!
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.