Lundi 22 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Paris : vivez la fête de la musique à la mode japonaise !

Par Charlotte Gide & Julien Loock | Publié le 20/06/2019 à 07:24 | Mis à jour le 20/06/2019 à 07:33
fete-musique-paris-japon-tokyo

Une douce folie musicale va s'emparer demain de Paris pour la fête la plus agréable de l'année pour les oreilles avides de mélodies en tout genre. Afin de célébrer le Japon et la musique comme il se doit en ce 21 juin 2019, nous vous dressons aujourd'hui la liste des événements musicaux à Paris qui proposent un voyage dépaysant en terre nippone. Si ces deux thématiques occupent une place importante pour vous, il est fort à parier que vous allez y trouver votre compte.


The Fin. à la Maison de la Culture du Japon à Paris

Repère inestimable de la culture japonaise dans la capitale parisienne, la Maison de la Culture du Japon à Paris se met au diapason de la fête de la musique 2019 et propose au public un concert gratuit du groupe indie originaire de Kobe : The Fin. En live, ce groupe dévoile une énergie folle à la frontière du psychédélique avec des touches d'indie rock, de synth-pop et de chillwave. Après avoir brûlé les planches de scènes américaines, anglaises ou encore indiennes, les voici à Paris pour une soirée exceptionnelle.

Où : 101 bis Quai Branly, 75015 Paris
Quand : vendredi 21 juin, 19h
Conditions : retrait des billets gratuits à partir de 19h


Saké Live : cuisine et musique

Difficile de ne pas penser à la gastronomique lorsque l'on évoque le Japon. La soirée Saké Live fait le pari de mélanger cuisine nippone et musique afin de satisfaire autant les papilles que les tympans. Tapas japonais et beats entraînants, voguant du R&B à la deep house, les composantes de cette soirée sont des plus alléchantes.

Où : 83 rue de Turbigo, 75003 Paris
Quand : vendredi 21 juin, de 16h à 23h


Blue Giant : concert hommage

Blue Giant est un manga de Shinichi Ishizuka qui a pour thématique la musique et le jazz. C'est de ce synopsis original que s'inspire la soirée proposée par Le Renard Doré (cf une librairie) et Glénat. Le duo Ludovic Ernault se chargera d'offrir un hommage au manga sous forme de soirée jazz, avec saxophone et piano. Les plus célèbres titres présents dans l'ouvrage y seront joués avec brio.

Où : 41 rue Jussieu, 75005 Paris
Quand : vendredi 21 juin, de 20h30 à 23h
Conditions : Réservation nécessaire et achat obligatoire d'un livre dans la boutique


Représentations de tambours japonais

Les taïko résonneront dans les rues de Paris. Ces tambours aux sonorités fortes et uniques accompagneront les trois groupes demain soir. Ces ensembles donnent aussi des cours toute l’année à des centaines d’élèves pour leur apprendre à jouer de cet instrument unique. Un spectacle auditif et visuel pour se pencher un peu plus sur cet art musical ancien japonais. 


Paris Taiko Ensemble
Où : Place du Louvre, 75001 Paris
Quand : vendredi 21 juin, de 19h30 à 21h30


Nika Taiko 
Où : 37 Rue des Trois Bornes, 75011 Paris
Quand : vendredi 21 juin, 18h30


Tsunagari Taiko Center 
Où : 1 Boulevard Richard Lenoir, 75011 Paris
Quand : vendredi 21 juin, 20h00


Negitachi 

Les 15 chanteurs de la chorale Negitachi (ou « les Poireaux ») se produiront au Dernier Bar avant la Fin du Monde pour un spectacle interactif aux sonorités japonaises. Formé en 2010, le groupe chantera différentes musiques d’animés, mais aussi de jeux vidéos, de films ou de séries pour se plonger dans la culture geek et ce, 100% a cappella.

Où : Dernier Bar avant la Fin du Monde, 19 Avenue Victoria, 75001 Paris
Quand : 20h
 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tokyo

POLITIQUE

Le Reiwa Shinsengumi : un parti « populiste » ?

Le jour des élections est arrivé, la campagne électorale touche à sa fin. Les chefs passent les troupes en revue une dernière fois et postent leurs derniers messages sur les réseaux sociaux.

Expat Mag

"Pires que la prison": les centres pour mineurs philippins sont le théâtre d'abus

Le crime de Jerry, un Philippin de 11 ans? Avoir violé les lois sur le couvre-feu des mineurs après avoir fui la violence à la maison. Son châtiment? Un séjour en centre de détention pour la ...