Jeudi 27 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les étapes clés de la passation de pouvoir du nouvel empereur Naruhito

Par Charlotte Gide | Publié le 30/04/2019 à 12:54 | Mis à jour le 20/06/2019 à 10:47
akihito-naruhito-japon

Après plus de 30 ans de règne de l’empereur Akihito, l’ère Heisei prend fin ce 30 avril. Un grand rituel commence aujourd’hui jusqu’au 22 octobre, date à laquelle le 126ème souverain sera intronisé officiellement.
 

Le début de l’ère Reiwa (belle harmonie) est proche. Le 30 avril est une date historique : elle marque la fin du règne d’Akihito en tant qu’empereur du Japon. C’est donc à présent au tour de son fils âgé de 59 ans, le prince Naruhito, de lui succéder. Une telle abdication n’était pas arrivée depuis 200 ans, la succession ayant souvent lieu après le décès du précédent souverain. 
 

L’empereur Akihito se présentera à son Palais royal, dans la plus belle salle « Matsu-no-ma », la salle des Pins. Les chambellans impériaux, serviteurs personnels de l’empereur, lui retireront deux des trois sceaux d’Etat, symboles du trône et trésors japonais : le sabre (« Kusanagi no Tsurugi ») et le bijou royal (« Yasakani no Magatama »). Le miroir (« Yata no Kagami ») n’est jamais déplacé de son endroit d’exposition, le grand sanctuaire d’Ise. 
 

Ensuite, Shinzo Abe, le Premier ministre, prononcera l’abdication. S'ensuivra alors le dernier discours d'Akihito en tant qu’empereur. L'empereur Akihito sera alors entouré de l’impératrice Michiko, du prince héritier et de la princesse, des dirigeants de la Diète (le Parlement) et des juges de la Cour suprême. 
 

Le 1er mai débutera avec « l’héritage de Regalia », première étape dans l’accession au trône du prince Naruhito. Les sceaux d’Etat seront posés sur le bureau du nouvel empereur, preuve officielle de la succession. 
 

Plusieurs personnes assisteront à cet acte, notamment des membres royaux ainsi que le Premier ministre accompagné de quelques représentants du gouvernement. Mais, seuls les hommes de la famille impériale pourront y assister. Cette année, Satsuki Katayama, l’unique femme ministre du cabinet de Shinzo Abe, sera présente : une première. 
 

Selon Reuters, Naruhito portera un manteau occidental à l’image de son père en 1990. Il précisera les principaux objectifs qu'il souhaite atteindre pendant son règne. La nouvelle impératrice Masako ainsi que d’autres personnes de la famille royale et du gouvernement seront présents.  
 

Trois jours après, Naruhito et Masako apparaîtront pour la première fois en tant qu’empereur et impératrice devant une foule réunie près du Palais royal. Ils feront plusieurs apparitions publiques, six en tout dans la journée. Près de 100 000 personnes s’étaient rassemblées pour Akihito et Michiko en 1990.  
 

Mais la grande cérémonie d’intronisation (« Sokuirei Seiden no Gi ») aura lieu le 22 octobre prochain devant plusieurs chefs d’Etat du monde entier. L’empereur Naruhito devra s’habiller en robe et coiffe traditionnelles et procéder au rituel pour déclarer son nouveau statut. Le couple souverain défilera ensuite dans le centre de Tokyo. 
 

Tout se terminera mi-novembre par le « Daijokyu no Gi », une grande cérémonie, où l’empereur offrira du saké et du riz aux divinités impériales pour assurer la prospérité du pays. 2,7 milliards de yens (un peu plus de 20 millions d’euros) ont été investis pour l’événement.
 

Nous vous recommandons

charlotte-gide-journaliste

Charlotte Gide

Etudiante en journalisme, atteinte de cinéphilie aiguë depuis 23 ans. Aime la culture asiatique, les voyages et les koalas.
0 Commentaire (s)Réagir