Jeudi 3 décembre 2020

Japon 2030 : l’apparition du réseau de téléphonie mobile 6G

Par Elena El Meliani | Publié le 03/02/2020 à 01:34 | Mis à jour le 03/02/2020 à 01:39
japon-telephone-6g

La 5G n’a pas convaincu les Japonais qui planchent déjà sur la création de la 6G. D’ici dix ans, l'État prévoit de dépenser 2,03 milliards de dollars (1,83 milliards d’euros) afin de développer et d'étendre les infrastructures du réseau. 


Les experts de l’agence d’information économique japonaise Nikkei ont déjà dévoilé les délais du lancement du réseau de téléphonie mobile de sixième génération. Lorsque des pays africains n’en sont pas encore à la 4G, c’est la 6G qui devrait arriver à grands pas sur l’archipel japonais. 


Le pays, qui avait été l’instigateur de la 3G et un pilier de la 4G, affiche donc sans surprise son intention d’être une fois de plus le premier à bénéficier de cette technologie de pointe. Depuis 2017, des phases de test ont été mises en place afin d’obtenir les licences d’utilisation des fréquences 5G nécessaires en vue du lancement de l’offre au début de 2020. 


C’est, pour le gouvernement, une priorité technologique que d’avoir la puissance de ce réseau dernier cri avant les JO en juillet. Le Japon souhaite faire de cet évènement une vitrine technologique en présentant un certain nombre d’innovations telles que la 5G par exemple.
 

L’objectif est de créer un réseau puissant, rapide, flexible et avec une bonne couverture géographique. Mais le rythme de mise en œuvre de la 5G, ainsi que son efficacité, ne sont apparemment pas encore suffisants.


Le ministère japonais des Affaires intérieures et des Communications et un groupe d'experts au sein de l'Université de Tokyo seront chargés de la planification. Seront aussi de la partie Toshiba, ainsi que Nippon Telegraph and Telephone, la plus grande entreprise de télécommunications du Japon.


Le rapport émis par Nikkei vantait les atouts de la 6G en annonçant que le réseau mobile serait dix fois plus rapide que la 5G au niveau des transferts des données en instantané. De plus, il permettra de construire une « nouvelle société », dans laquelle le transfert instantané de données sera prioritaire. 


Qu’en est-il de la 5G en France ? 


Nouvelle année, nouvelle décennie, nouveau réseau ? Fin décembre, Orange, SFR et Bouygues Telecom avaient transmis à l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) des dossiers d’autorisation pour installer des antennes de 5G chinoises. Il faudra attendre avril pour savoir si l’Anssi valide ou non ces dossiers. À partir de là, les enchères pour l’attribution des fréquences 5G seront ouvertes. 


Si la réponse est positive, entre cinq et dix villes françaises doivent être couvertes par la 5G. Depuis 2019, les essais se sont multipliés sur le territoire. De Bordeaux à Douai en passant par Lille, Villeurbanne, Nantes ou bien Marseille et Toulouse, les annonces de l’arrivée de la 5G étaient présentes chez les opérateurs téléphoniques. Bouygues Telecom s’était même félicité, début 2019 d’avoir passé un appel 5G « en conditions réelles » à Lyon.

 

Nous vous recommandons

elena el meliani

Elena El Meliani

Jeune étudiante en journalisme tombée amoureuse du Japon lors de son premier voyage en 2010. Au risque de passer pour un cliché, j’aime les sushis et les mangas. Animée par la curiosité, habitée par la passion et envoûtée par mon métier.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

A ne pas rater : la TVA 100% remboursée sur vos prochains achats !

On a tous vu nos projets de voyage quelque peu bousculés cette année, et beaucoup d’entre vous, qui aviez prévu de revenir en France cet été, ont dû annuler leurs vacances… C’est pas de chance ! La...

Vivre à Tokyo

INTERVIEW

Philippe Lan (Cindex) - « La mobilité doit être une collaboration »

Le Cindex est une association interprofessionnelle qui réfléchit et met en place avec ses membres les stratégies et politiques de mobilité internationale.