TEST: 2293

Japon : un Français trouve la mort dans une avalanche à Niigata

Par Julien Loock | Publié le 30/01/2019 à 09:46 | Mis à jour le 30/01/2019 à 09:52
Photo : capture d'écran youtube @ANNnewsCH
francais-mort-ski-japon-avalanche

Un Français de 49 ans a trouvé la mort dans une avalanche, vendredi dernier, alors qu'il skiait dans les montagnes de la préfecture de Niigata, d'après l'agence de presse japonaise Kyodo News. Située à 200 kilomètres environ au nord de la capitale nippone, cette région est très populaire auprès des amateurs de ski, surtout en cette période. 


Accompagné de deux autres personnes, elles aussi françaises, Marc-Olivier Pouillas Gariou a été emporté par une avalanche alors qu'il skiait en dehors des pistes balisées de la Montagne Ogenashi, à 1 429 mètres d'altitude. Les trois Français étaient arrivés au Japon le 13 janvier.


C'est un employé du complexe hôtelier Arai Resort qui a appelé la police, quelques minutes après la découverte du corps sans vie du skieur, aux alentours de 14h. 


"Ses deux amis l'ont vu se faire ensevelir par l'avalanche et ont appelé les secours", a expliqué à l'AFP Takahiro Chiba, un porte-parole de la police.


Pourtant, ce jour-là, aucune alerte sur une potentielle avalanche n'avait été émise. Malheureusement, l'avalanche de 30 mètres de large, de 5 mètres de profondeur et de 300 mètres de long a été fatale au Français. Ne présentant aucun signe de vie, Marc-Olivier Pouillas Gariou a été transporté en hélicoptère vers un hôpital, où il a été déclaré mort par les autorités compétentes.


Les deux personnes qui l'accompagnaient ont expliqué à la police qu'ils avaient commencé à descendre la montagne hors des pistes balisées vers 13h30, quelques instants avant l'accident.


Marc-Oliver Pouillas Gariou était un employé de la Direction départementale des territoires et de la mer à Perpignan.
 

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tokyo !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com