Mardi 24 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un seul film japonais au Festival de Cannes cette année

Par Charlotte Gide | Publié le 15/05/2019 à 17:22 | Mis à jour le 15/05/2019 à 17:32
cannes-festival-japon

L’édition 2019 d’un des festivals du film les plus reconnus du monde débute. Des films de tous les horizons et de toutes les nationalités sont présentés, dans la sélection officielle ou dans les deux sélections parallèles. Cette année, seulement un film et deux court-métrages japonais seront projetés.   
 

L’année dernière, le réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda avait remporté la Palme d’or pour son film « Une affaire de famille », qui avait charmé la Croisette. Alors que le Festival de Cannes ouvre sa 72ème édition, tous les films présents en compétition ont été annoncés il y a quelques semaines. 
 

Mais même avec les entrées en compétition de dernière minute dans la sélection officielle, aucun long-métrage japonais n’y sera cette année. 
 

Cependant, une projection de la copie restaurée du film de Yabushita Taiji, « Hakujaden », aura bien lieu. Ce film est le premier d’animation entièrement colorisé et a été produit par les studios d’animation Toei en 1958. Le long-métrage aurait nécessité près de 2 ans de dessins et croquis. Il conte une légende chinoise, « la légende du serpent blanc », qui mêle une histoire d’amour entre une jeune fille et un serpent qui se métamorphose en jeune homme du nom de Xu Xian. 
 

Pour les sélections parallèles, la Quinzaine des Réalisateurs comptera dans sa sélection un long-métrage japonais diffusé le 17 mai. Le long-métrage s’intitule « First Love » (Hatsukoi) et est réalisé par Takashi Miike. 
 

L’histoire se déroule pendant une nuit à Tokyo. Le personnage principal, Leo, est jeune boxeur et rencontre celle qui sera son premier amour, Monica, une toxicomane et callgirl. L’amour entre eux est fort, mais ils ne se connaissent pas vraiment, avant que Leo ne découvre qu’elle est involontairement impliquée dans un trafic de drogue. Une course poursuite va alors commencer entre eux et leurs opposants. 
 

La Quinzaine diffusera aussi un court-métrage de 15 minutes signé Nao Yoshigai, « Grand Bouquet ». Une femme affronte un objet noir, magique. Débute alors un question / réponse intrigant, la jeune femme n’ayant plus le pouvoir de parler. 
 

charlotte-gide-journaliste

Charlotte Gide

Etudiante en journalisme, atteinte de cinéphilie aiguë depuis 23 ans. Aime la culture asiatique, les voyages et les koalas.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENSEIGNEMENT

Rémunération des profs : la France peut mieux faire !

De nombreux enseignants publient sur les réseaux sociaux leurs rémunérations sous le hashtag #balancetafichedepaiedeprof. Pourquoi ? Pour protester contre leurs salaires et leurs conditions de travail