Vendredi 26 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SEISME – Accumulation de zones à risques le long de la fosse de Nankai

Par Lepetitjournal Tokyo | Publié le 30/05/2016 à 19:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 22:33

Le prochain ?Big One?, séisme de grande ampleur qui se produit de façon récurrente une fois tous les 100 à 150 ans, devrait avoir lieu sur la fosse de Nankai, ont annoncés en début de semaine une équipe de chercheurs japonais dans Nature, un magazine scientifique anglophone

Les tremblements de terre de la région de Tokai, renommés pour leur forte intensité, apparaissent régulièrement tous les cent ans. Le dernier en date a eu lieu en 1854. L'important aujourd'hui est de déterminer avec précision où le prochain se produira. Une équipe de gardes côtes et de chercheurs parient sur la fosse de Nankai, qui mesure plus de 900km et se situe dans la partie sud de la mer du Japon. En se focalisant sur quinze points précis de la surface maritime, ils ont réussi à calculer le rythme d'accumulation des plaques de subductions le long de la fosse de Nankai. Ils ont également observé que leurs points d'observations s'étaient élevés de plus de 6 centimètres, ce qui prouve l'accumulation des plaques.

Anticiper l'inévitable
Ce sont ces plaques de subductions qui sont responsables des puissants séismes. Elles empêchent les plaques tectoniques de se déplacer les unes sur les autres. Il s'ensuit alors une concentration d'énergie très forte au même endroit jusqu'au jour où cette dernière se libère, produisant alors à des tremblements de très forte intensité comme ceux qui se produisent dans la région de Tokai. Si l'emplacement de l'épicentre est connu, le premier bénéfice qui en ressortira sera la capacité nouvelle à anticiper le moment où la terre se mettra à trembler. Il sera alors possible d'établir à l'avance des mesures pour limiter les dégâts. Malgré cette avancée scientifique, le gouvernement n'a pour le moment pas annoncé de révisions de plan d'urgence pour faire face au séisme. Il est pourtant présumé aujourd'hui que le séisme de Nankai d'une magnitude égale au séisme de Tohoku serait plus dévastateur que celui de mars 2011. L'épicentre du prochain ?Big One? est attendu plus près des côtes ce qui augmente la formation rapide d'un tsunami. La région est également plus densément peuplée et rassemble de nombreuses industries, notamment dans la préfecture de Shizuoka. Selon les pires estimations du gouvernement, les pertes humaines pourraient s'élever jusqu'à à 323.000 personnes, dont 230,000 dues à un tsunami, 82.000 de l'effondrement de maisons et 10.000 d'incendies. Les dégâts matériels pourraient quant à eux atteindre 2.4 millions de bâtiments endommagés.
Océane Cornevin (http://www.lepetitjournal.com/tokyo) mardi 31 mai 2016

logofbtokyo

Lepetitjournal Tokyo

Le media des Français, francophones et francophiles à l'étranger. Pour recevoir des informations quotidiennes, abonnez-vous gratuitement à la newsletter!
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tokyo

CULTURE

Comment fête-t-on la Saint-Valentin au Japon

Cette fête, avant tout commerciale, a été introduite au Japon par les compagnies de chocolats dans les années 30. Et au Japon, le 14 février est définitivement une fête bien particulière.

Expat Mag

Valence Appercu
J'AI TESTÉ POUR VOUS

J’ai testé pour vous : Fallera por un día (1ère partie)

Fallera por un día, c’est une nouvelle entreprise qui s’est lancée en plein cœur du centre historique de Valencia. Comme son nom l’indique, vous pourrez revêtir les costumes traditionnels des Falleros

Sur le même sujet