Mardi 25 septembre 2018
Tel Aviv
Tel Aviv
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MENACES DE MORT ENVERS MEYER HABIB - L'Assemblée partiellement évacuée

Par Lepetitjournal Tel Aviv | Publié le 28/08/2018 à 11:04 | Mis à jour le 28/08/2018 à 17:34
Photo : La lettre de menaces reçue par Meyer Habib, publiée sur Twitter
Meyer Habib menaces poudre twitter

Depuis plusieurs semaines, le député de la 8e circonscription des Français de l'étranger (Israël, Italie, Turquie, Grèce, Chypre, Malte, Saint-Marin, Saint-Siège) s'alarme de recevoir des menaces de mort. Une étape de plus a été franchie lundi.

Un courrier à son intention, envoyé au Palais Bourbon, a été ouvert par l'un de ses collaborateurs dans la matinée. Il contenait une poudre suspecte. "En dépouillant le pli, une poudre blanche s’est renversée. Ma première réaction a été de la manipuler", a expliqué sur France Info l'attaché parlementaire, qui souhaite rester anonyme.

Conformément au protocole en cas d'attaque chimique, les services de sécurité ont été prévenus. Une vingtaine de pompiers ont été mobilisés et une partie du bâtiment a été évacué. Il s'agissait heureusement de sucre glace. Le courrier contenait également une lettre de menaces, au caractère antisémite. Meyer Habib l'a reproduite sur son compte twitter. 

 

Son suppléant, Alexandre Bézardin, s'est également indigné : "Affligeant, consternant et irresponsable de voir qu'en 2018 la haine #antisémitisme conduit à des actes de ce type. Notre société est en crise mais nos dirigeants ferment les yeux...jusqu'à quand ?"

Ouvertement proche d'Israël et de son Premier ministre, Benjamin Netanyahou, Meyer Habib va porter plainte. La présidence de l'Assemblée nationale également.

4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Silvana sam 01/09/2018 - 12:12

Inacceptable! Scandaleux! Autant que les "oui, mais.." de certains lecteurs! Ca me rappelle les justifications et les "oui, mais..." après Charly Hebdo.... Une honte. Je ne partage pas les convictions de M. Meyer-Habib mais suis de tout coeur avec lui car Il n'y a et n'y aura jamais aucune justification aux menaces, au racisme, à l'antisémitisme, au terrorisme.

Répondre
Commentaire avatar

dominique ALHERITIERE mer 29/08/2018 - 09:09

Inacceptable bien sur, mais le dicton populaire dit: "Qui sème le vent récolte la tempete"!

Répondre
Commentaire avatar

kris jeu 30/08/2018 - 12:36

Bien entendu tous ces actes sont répréhensibles on ne peut revenir là-dessus mais loin de votre laconisme il est bien de détailler pourquoi? Or tout irait bien si l'article ne précisait : « Ouvertement proche d'Israël et de son Premier ministre, Benjamin Netanyahou » Ce qui engage une toute autre analyse. En effet les egos de nos Députés oublient bien trop souvent qu’ils ne sont chacun que la représentation limitée d’une partie des Français en France ou résidant ailleurs ! Personne avec un tantinet bon sens, donc logiquement moins encore un Député n’est sensé ignorer la situation hyper-sensible du proche orient. Ainsi qui ne peut comprendre que sur ce sujet international, par le fait d’appartenir à une Assemblée Nationale française, un membre de celle-çi, s’attribue de fait á l’étranger une bien plus la large étiquette internationale celle de la France tout entière et non la petite estampille de Député de sa circonscription. Or un Député des Français de l’étranger n’est pas un diplomate et doit se borner à rester dans les limites de ses attributions informatives et consultatives ce qui est totalement contraire donc de «ouvertement proche » . S’il ne le comprend pas, les Instances supérieures de l’Assemblée Nationale doivent le lui faire comprendre. Chacun d’eux ne représente qu’1/550 ième de l’opinion de l’ Assemblée Nationale et pas plus. Les questions internationales sont à plus haut niveau et des opinions personnelles immodérées engagent pour le moins médiatiquement l’Assemblée Nationale elle-même. Donc plus de 500 confrères, un gouvernement et les millions de Français. Des idées personnelles de ce Député et de son « ouvertement proche» prosélytisme, d’autres citoyens n’en ont donc que faire. Ce Député ne semble pas avoir compris que la pondération est impérative à sa fonction représentative. Totalement inverse donc d’un «ouvertement proche» elle doit être égale pour tous les Français quels qu’ils soient et d’autant à l’international de surcroît par la portée médiatique. Il doit se limiter à assister ses concitoyens de toutes opinions et les siennes libres d'accord mais les garder pour lui. Ainsi alors, quand Député on a cette faiblesse intellectuelle de ne pas le comprendre, toute discrimination démontrée par un dialogue unique « ouvertement proche » devient de fait foncièrement agressif à la vue de tous donc doublement humiliant pour ceux impuissants des mêmes moyens pour dire le contraire. Ce Député pousse évidemment par désespoir d’autres êtres faibles par réaction, à menacer du pire par un anonymat inacceptable certes mais compréhensible car ils n’ont pas les mêmes moyens d’expression. Ils utilisent alors ce qu’ils ont sous la main, répréhensible d’accord mais combien de fois l’Histoire a démontré ce processus. Ne pas vouloir le voir par simple intelligence frise alors vouloir autre chose bien plus répréhensible encore. L’engrenage de la brutalité débute souvent par la faute de celui qui devrait être le plus à même de l’éviter. Celui le plus pondéré mais qui justement ne le démontre pas. Celui qui en la circonstance ici, du fait d’être Député, a en plus les moyens légaux des Instances auxquelles il appartient et qui engagent la responsabilité des autres qui le laissent agir. Ainsi ; Porter plainte, porter plainte, en sautant comme un cabri ??? ! Ne vaudrait-il comprendre un jour la plainte des autres ! Menaces anonymes insensées alors ? Oui mais simple réaction contre des propos qui sont devenus plus encore insensés car « ouvertement » proférés par un Député dont le statut national, les fonctions privilégiées d’un groupe, le fort pouvoir médiatique et l’immunité personnelle de Droit augmentent de fait l’agressivité perçue et amplifiée par la faiblesse de l’autre. Le sujet du moyen orient est international et sensible et demande extrême pondération. Or ce Député a non seulement décidé l’inverse mais est fortement responsable lui-même de faire passer « ouvertement » son opinion personnelle, « proche» de qui que ce soit, la n'est pas la question. Il ne le devrait pas de qui que ce soit! Il s’être accaparé , sous le semblant démocratique de considération personnelle libre, les pouvoirs de sa fonction en utilisant les moyens matériels et la force de l’expression publique de la France par la dimension internationale de l’Assemblée Nationale, pas la sienne seule. Il a oublié que ses émoluments et ses déplacements sont payés par les citoyens pour des fonctions précises non pour le prosélytisme de ses convictions personnelles en faveur de surcroît d’un gouvernement étranger qui démontre être « ouvertement proche » lui aussi d’une attitude discrétionnaire d’un Français à un autre pour peu que l’un ou l’autre de confession ne soit pas d’accord avec lui. Ce Député s’est donc lui-même mis de son fait dans l’illégalité et si donc l’Assemblée Nationale coupable elle-même de l'avoir laisser faire, porte plainte il serait auparavant sage d’étudier contre qui ?

Répondre
Commentaire avatar

Thérèse mar 11/09/2018 - 20:13

Combien d'encre gaspillé pour ne rien dire ! Monsieur ou Madame, ou pour dire quelque chose qui vous convient. Il n'y a pas d'excuse à ce genre d'acte!.

Répondre

Vivre à Tel Aviv

Entre Israël et l'Egypte, quarante ans de "paix froide"

Quarante ans après les accords de Camp David, Israël et l'Egypte vivent une paix "froide", les relations diplomatiques entre Etats n'ayant pas réussi à réchauffer les sentiments de la population

Actualités

Conflit israélo-palestinien: 25 ans après, l'espoir d'Oslo paraît bien loin

Vingt-cinq ans après l’historique poignée de mains entre Arafat et Rabin, les accords d’Oslo n’ont pas apporté la paix espérée et, pour beaucoup, l’heure approche à grands pas de les déclarer morts en

Que faire à Tel Aviv ?

SPORT

IDEE SORTIE - Une patinoire à Tel Aviv !

Par ces temps pluvieux, plages et parcs n'ont plus trop la côte à Tel Aviv. Pour son idée sortie du jeudi, lepetitjournal Tel Aviv vous propose une activité hivernale en lieu et place de la patinoire

Sur le même sujet