Lundi 17 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CAFE DES SCIENCES #3 - L’interaction entre les humains et les drones

Par Lepetitjournal Tel Aviv | Publié le 21/11/2017 à 12:21 | Mis à jour le 21/11/2017 à 12:26
café

Une discussion animée par le docteur Jessica Cauchard, professeur à IDC Herzliya

 

Lundi 27 novembre 2017, 19h30

Beit Kandinov

HaTsorfim Street 14, Tel Aviv-Yafo

 

 

A l’occasion de la 3ème édition du Café des Sciences, l’Institut français d’Israël vous invite à mieux comprendre l’interaction entre les humains et les drones grâce à une spécialiste du sujet, le Dr. Jessica Cauchard, le lundi 27 novembre à 19h30 au café Beit Kandinov, à Jaffa.

 

Pour ceux qui auraient manqué les deux premières éditions du Café des Sciences, le concept est simple : décortiquer un sujet scientifique dans un lieu convivial où passionnés de science, curieux ou profanes peuvent discuter de sujets scientifiques vulgarisés avec des chercheurs et universitaires experts du domaine. Ainsi, après s’être intéressés au « microbiote » puis aux « accélérateurs laser plasma », cette troisième édition se concentrera sur les drones et leurs interactions avec les humains. C’est le sujet de prédilection du Dr. Jessica Cauchard, professeur à IDC d’Herzliya dans les départements d’Informatique et de Communications, qui animera cette discussion et présentera l’état actuel des recherches sur le sujet.

 

« Comment interagit-on avec ces robots volants ? » est une question primordiale à une période où l’usage des drones se popularise. Bien évidemment, l’objectif n’est pas de développer des télécommandes de plus en plus compliquées, mais bien de pouvoir interagir le plus intuitivement possible, par exemple, avec des gestes et des mots. Le travail du docteur Cauchard se situe donc au cœur d’un grand nombre de domaines, tels que le design, l’intelligence artificielle et la robotique, mais également le développement de protocoles assurant une interaction naturelle entre les utilisateurs et ces machines volantes.

Il est certain que ces travaux de recherche appellent de nombreuses questions, qui pourront être abordées au cours de cette soirée qui s’annonce des plus passionnantes. Par exemple : peut-on et doit-on configurer un drone pour avoir avec lui des réponses similaires à celle que l’on peut avoir avec un animal de compagnie ? Existe-il des différences ? Comment inclure les drones efficacement dans nos vies de tous les jours ?

 

Le Café des Sciences est un événement proposé et organisé par l’Institut français d’Israël grâce à l’implication de cinq jeunes chercheurs français, intégrés dans des laboratoires israéliens. De nouveaux rendez-vous du Café des Sciences seront proposés tous les deux mois environ, occasion pour un ou deux scientifiques de partager leurs travaux et rendre accessible la recherche française et israélienne à tous les publics, valorisant la coopération de nos deux communautés scientifiques.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

CAFE DES SCIENCES #3

“L’interaction entre les humains et les drones”

Une discussion animée par le Dr. Jessica Cauchard

 

Le lundi 27 novembre à 19h30

Beit Kandinov

HaTsorfim Street 14, Tel Aviv-Yafo

 

Entrée libre - merci de confirmer votre présence sur e.charbit@ambfr-il.org

 

Conférence en anglais

 

La rédaction (www.lepetitjournal.com/tel-aviv) - mercredi 21 novembre 2017

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tel Aviv

TOP 10

10 phrases qui agacent les expatriés en vacances en France

Votre esprit est déjà aux vacances en France : la tournée des amis, les apéros qui s’éternisent, les barbecues au vert…Aucun nuage à l’horizon, si ce n’est LA réflexion qui dérange. Florilège.   

Communauté

LEPETITJOURNAL.COM

Participez à notre enquête lecteurs (et gagnez un voyage)

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter lepetitjournal.com. Afin d’apprendre à mieux vous connaître, nous vous proposons de répondre à notre enquête lecteurs et peut-être gagner un voyage

Expat Mag

Jakarta Appercu
PORTRAIT

Bornéo - La protection des gibbons et de la forêt, le combat de Chanee

Chanee est toujours dans l’action et prêt à défendre la cause des animaux : des gibbons bien sûr mais aussi de tous ceux menacés par la déforestation et les plantations d’huile de palme à Kalimantan.