Mercredi 20 octobre 2021
TEST: 2292

« Risque d’apartheid », Israël en froid avec la diplomatie française

Par Adèle Hourdin | Publié le 28/05/2021 à 15:26 | Mis à jour le 29/05/2021 à 20:16
Jean Yves le Drian au Grand Jury

L’Ambassadeur de France en Israël a été convoqué après les propos de Jean-Yves le Drian sur un « risque d’apartheid » en Israël.

Les propos du chef de la diplomatie française n’ont pas plu. Invité du « Grand Jury » RTL / Le Figaro / LCI dimanche, Jean-Yves le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, est revenu sur les récents affrontements entre Israël et le Hamas. « Le risque d'apartheid est fort si on continue à aller dans une logique à un État ou du statu quo » a-t-il affirmé, évoquant les discussions en vue de la création d’un Etat palestinien, « au point mort » depuis quelques années.

Des propos qui ont choqué en Israël

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a été le premier à réagir. «  Nous n'accepterons aucune leçon de morale hypocrite et mensongère sur cette question » a-t-il déclaré. Gabi Ashkenazy, le ministre des Affaires étrangères israélien, a dénoncé des commentaires « inacceptables, sans fondement, éloignés de la réalité » lors d’un entretien jeudi avec Eric Danon, l’Ambassadeur de France en Israël, alors convoqué par les autorités israéliennes.

 

adele hourdin

Adèle Hourdin

Adèle a rejoint l’équipe de la rédaction internationale en janvier. Elle est diplômée d'un master de journalisme et a vécu deux ans au Sénégal pendant son enfance.
0 Commentaire (s) Réagir