Vidéo : invasion de souris ravageuses dans l’Est australien

Par Emile Brehant | Publié le 29/03/2021 à 13:18 | Mis à jour le 29/03/2021 à 13:23
Photo : Image isolée d'un spécimen de souris ravageuse australienne, vrai fléau pour les cultures et habitations.
souris ravageuses australie

L’inquiétude grandit pour les agriculteurs de Nouvelle-Galles du Sud, où des milliers de souris ravageuses infestent les cultures et les habitations à l’Est de l’Australie.

Elles envahissent en masse les cultures des agriculteurs, leurs maisons et leurs granges. Les souris ravageuses, capables de donner naissance jusqu'à 500 souriceaux par saison pour chaque couple reproducteur, constituent un fléau absolu pour les habitants et agriculteurs de l’Est du pays depuis plusieurs jours.

Les pluies estivales tombées sur l’Est du pays étaient les premières de cette ampleur après des années de sécheresse, et seraient à l’origine de l’invasion de ces rongeurs. Selon certains observateurs, il s’agit de la pire invasion en Nouvelle-Galles du Sud depuis des décennies.

La prolifération de ces rongeurs met évidemment en péril les cultures des agriculteurs des régions touchées, mais également les habitants de celles-ci dont l’horreur ressentie face au phénomène s’est invitée à coup de vidéos sur les réseaux sociaux. Les commerces souffrent également de ce petit (puissant) envahisseur.

D’après The Guardian, une épicerie située dans une petite ville au nord de Sydney a estimé avoir attrapé jusqu’à 600 souris par nuit. Certains hôtels ont également retrouvé leurs chambres envahies par les rongeurs, tandis que trois personnes ont été admises à l’hôpital après avoir subi d’importantes morsures.

Outre leur caractère nuisible évident pour les habitants et les cultures des agriculteurs, ces souris sont probablement vectrices de maladie, pouvant faire craindre le pire. Un rapport du gouvernement du Queensland sur la question avait révélé en 1998 : « Les agents pathogènes les plus courants sont peut-être les bactéries Salmonella qui peuvent être propagées par une série d’espèces animales, y compris les humains. La bactérie est généralement transmise à l’Homme par des aliments contaminés par de l’urine ou des excréments infectés, et peut provoquer une gastro-entérite aiguë ».

 

Emile Brehant Le Petit Journal Auckland

Emile Brehant

Étudiant en journalisme, je suis ravi de couvrir l’actualité néo-zélandaise pour nos expatriés français. Actuellement en France, j’espère pouvoir un jour venir voir de plus près ce pays à l’histoire et à la culture aussi passionnante qu’intrigante.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Sydney !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'édition Sydney.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale