Jeudi 21 octobre 2021
TEST: 2290

La mise à l'eau du dernier navire de guerre australien crée un tollé

Par Benjamin Volant | Publié le 15/04/2021 à 12:47 | Mis à jour le 19/04/2021 à 07:10
Photo : Le HMAS Supply est l'un des derniers navires à rejoindre la Navy australienne.
Paquebot HMAS Supply

Ce week-end se déroulait la mise à l’eau du HMAS Supply, le dernier navire de guerre arrivé au sein de la flotte australienne. Mais c’est pour une toute autre raison que la cérémonie a fait parler d’elle.

À l’occasion de la mise en service du HMAS Supply, le week-end dernier, le commandement australien a décidé de voir les choses en grands. Acheté deux milliards de dollars, le navire doit régénérer la marine australienne. Il s'agit du plus important changement depuis la Seconde Guerre mondiale d’après le journal EdenMagnet.

La cérémonie commence de manière tout à fait classique, costumes impeccables et discours solennels devant de nombreux officiels, dont le chef des forces de défense, Angus Campbell. Ce n’est qu’un peu plus tard que les choses se gâtent, lorsqu’un groupe de danseuses, coiffées d’un béret et d’un mini-short, commencent à entamer une danse sensuelle agrémentée d’un twerk devant une assistance pour le moins médusée.

 

 

Les réactions à ce spectacle pour le moins inédit, ne se font pas attendre. Indignation pour certains membres du gouvernement, qualifiant le spectacle de « shit show » tandis que le député libéral Philip Thompson, déplore lui, un spectacle inapproprié. 

Quant aux internautes, les réactions sont partagées entre consternation et hilarité. Une chose est sure, la mise à l’eau du HMAS Supply restera dans les mémoires. 
 

Benjamin Volant Le Petit Journal Sydney

Benjamin Volant

Rédacteur web @ Le Petit Journal Sydney I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à sydney@lepetitjournal.com 
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Sydney

Brisbane Appercu

Étudier en Australie : le guide complet

D’après une étude Campus France de 2018, l’Australie est une des nations qui accueillent le plus d’étudiants étrangers. Le pays mène une politique d’attractivité ambitieuse