TEST: 2289

Stockholm offre la possibilité aux anglophones de donner leur sang

Par Fabienne Roy | Publié le 10/01/2019 à 06:30 | Mis à jour le 10/01/2019 à 10:20
Photo : Don du sang - Photo : Christiaan Dirksen
Don du sang Suède Anglophone

C'est une première, si vous ne maîtrisez pas encore le suédois mais l´anglais il sera possible de donner votre sang à Stockholm à partir du 16 Janvier.

 

Auparavant, il n'était pas possible pour les anglophones de donner leur sang en Suède. La raison en est le risque de malentendus linguistiques lors de la demande d'un donneur de sang. À présent, le comté de Stockholm est le premier à donner la possibilité aux anglophones possédant un numéro d’identification suédois de donner leur sang.

Selon les règles du Conseil national de la santé et du bien-être social, il est interdit de donner ou de recevoir du sang s'il existe un risque d'incompréhension linguistique lors de la demande de don de sang.

 

À l'automne 2018, le centre de transfusion sanguine de Stockholm a formé son personnel à l'anglais médical. Les déclarations de santé et les supports d'information ont été traduits en anglais. Cela permet maintenant aux anglophones de donner du sang.

 

Où et quand donner son sang ?

A compter du 16 janvier:

Les mercredis de 8h à 15h au centre de transfusion "Blodcentralen" Hötorget, Sveavägen 20 (près de l'entrée du métro).

Puis à d'autres moments aux Blodcentralen Hötorget, Skanstull et Odenplan, à condition que les donateurs prennent contact à l'avance pour s'assurer que du personnel parlant anglais sera disponible.

 

Vers une expansion à d´autres villes ?

À l'heure actuelle, rien ne permet de savoir si les anglophones seront en mesure de donner leur sang dans d'autres régions du pays à l'avenir. Comme les soins de santé sont gérés au niveau régional, il appartient à chaque conseil régional de décider de le rendre possible ou non.

 

Quelles sont les conditions pour donner son sang ?

Tous les donneurs doivent avoir un numéro national d'identité suédois "personnummer" et un document d'identité suédois "ID-Kort" à des fins de suivi. Ils doivent également remplir d'autres conditions, notamment être âgés de 18 à 60 ans, peser au moins 50 kg et ne pas avoir récemment eu un tatouage, par exemple. Lisez la liste complète des exigences ici.

 

Les voyages internationaux peuvent également influer sur l'éligibilité. Dans la plupart des cas, si vous avez visité un pays situé en dehors de l'Europe, vous devez attendre quatre semaines après votre retour en Suède avant de donner votre sang. Et si vous avez vécu vos cinq premières années dans une zone touchée par le paludisme et que vous rentrez chez vous, vous devrez attendre trois ans avant de faire un don après votre retour en Suède.

 

A noter, en Suède, 3% de la population adulte donne du sang chaque année. Il existe plus de 90 centres de transfusion sanguine, la plupart sont situés dans des hôpitaux et gérés par les conseils de comté. Certains centres de transfusion ont quitté les hôpitaux et se sont installés dans des centres-villes afin de rendre le don de sang plus pratique. Il existe également des bus pour donner son sang, qui fonctionnent dans les villes et les villages ruraux, ainsi que dans les grandes entreprises.

 

Fabienne ROY, 9 janvier 2019

 

Sur le même sujet
Fabienne ROY

Fabienne Roy

Directrice de la publication de l’Edition lepetitjournal.com de Stockholm. Passionnée par la Suède, aventurière et experte en Ressources Humaines, elle rejoint l´équipe en 2017.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Stockholm !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale