Le Stockholm Film Festival s’achève en beauté

Par Lou Cercy | Publié le 23/11/2021 à 06:00 | Mis à jour le 23/11/2021 à 15:29
Photo : Stockholm Filmfestival. © Lou Cercy
festival film international cinema cine movie stockholm filmfestival suede prix cérémonie award

Dimanche 21 novembre s’est achevée la XXXIIe édition du Festival international du film de Stockholm, quelques jours après l’annonce des lauréat·e·s dans les différentes catégories, révélé·e·s le 18 novembre. Retour sur une édition riche en émotions et en découvertes.

 

Dimanche après-midi, le cinéma Skandia a accueilli la cérémonie de remise des prix du Festival international du film de Stockholm. Le prix principal, le célèbre Cheval de bronze, a récompensé le meilleur film de la sélection, Rhino, d’Oleg Sentsov. La cérémonie a été suivie de la projection du film, dont la production avait été mise en pause en 2014 en raison de l’arrestation illégale en Russie d’Oleg Stensov. Enfin projeté en salle, le film suit la descente aux enfers d’un jeune délinquant dans l’Ukraine des années 1990. Un film violent et puissant, qui entraîne le spectateur dans une spirale infernale et bouleversante.

 

film rhino oleh stensov filmfestival stockholm bronze horse meilleur film prix festival competition bronshäst
Rhino, Oleh Stensov.

 

Le prix du meilleur documentaire a été attribué au film Sabaya, réalisé par Hogir Hirori, tandis que Tatiana Huezo, a été sacrée meilleure réalisatrice pour Prayers for the Stolen. Luàna Bajrami, actrice et réalisatrice française âgée de seulement 20 ans, a reçu pas moins de deux prix, celui du meilleur prix film et du meilleur scénario, pour The Hill Where Lionesses Roar. Deux autres Français·e·s ont été distingué·e·s : le prix FIPRESCI (International Film Critics Award) a récompensé Petite Maman, de Céline Sciamma, tandis que le prix du meilleur court-métrage a distingué The Right Words, d’Adrian Moyse Dullin.

 

Ruth Wilson (True Things) et Serhii Filimonov (Rhino) ont reçu respectivement les prix de la meilleure actrice et du meilleur acteur. Le prix du meilleur chef opérateur a été remis à Tim Curtin, pour A Chiara, tandis qu'Emma Pål Brunzell a reçu le prix 1 KM Film, bourse attribuée à un jeune talent pour la réalisation d'un court-métrage. Enfin, le prix Zalando Rising Star a été décerné au jeune Edvin Ryding, vu notamment dans la série Young Royals.

 

festival film international cinema cine movie stockholm filmfestival suede prix céremonie award
Stockholm Filmfestival. © Lou Cercy

 

Lors de l’ouverture, le festival avait déjà distingué des lauréat·e·s : Joachim Trier avait reçu le Stockohlm Visionary Award, Kenneth Branagh et Robin Wright s’étaient partagé le Stockholm Achievement Award, tandis que le Stockholm Lifetime Achievement Award avait distingué Jane Campion.

 

C’est une splendide édition 2021 qui s’est ainsi clôturée dimanche soir à Stockholm. Il n’y plus qu’à attendre novembre 2022 pour vivre à nouveau ce festival haut en couleurs !

 

Lou Cercy

Lou Cercy

Étudiante en traduction, Lou est passionnée par les langues, la culture et l’art. Tombée amoureuse de la Suède, elle apprend le suédois depuis deux ans et a posé ses valises à Stockholm.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Stockholm !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale