Dimanche 17 octobre 2021
TEST: 2289

Les médecins d’origine étrangère subissent des discriminations en Suède

Par Anaïs Riu | Publié le 30/08/2021 à 22:23 | Mis à jour le 31/08/2021 à 11:21
Photo : médecin en suède
Elliot Elliot/imagebank.sweden.se

Depuis 2010, en Suède, il est possible de choisir son propre médecin selon ses préférences. Auparavant, les patients se voyaient attribuer d’office un centre de soins en fonction de leur domicile. Une réforme du système de santé ayant mené au fil du temps à des discriminations alarmantes.


La réforme avait eu lieu à l’heure où les tensions liées à l’immigration étaient nombreuses dans le pays

« traditionnellement homogène ». C’est en 2018 que la première vraie enquête à ce sujet a été réalisée par la chaîne de télévision SVT, en collaboration avec le syndicat des praticiens Läkarförbundet.

 

Sur les 2 266 médecins ayant répondu au sondage, un quart affirmait avoir subi du racisme à cause de leur origine, nom de famille, couleur de peau ou bien religion. L’enquête avait alors fait scandale puisqu’elle révélait de nombreux témoignages choquants. Trois ans plus tard, le 26 juillet dernier, le journal suédois « Dagens Nyheter » a lui aussi publié sa propre enquête avec de nouveaux témoignages alarmants et les cas perdurent encore aujourd’hui.

 

Seules certaines régions de Suède ont maintenant interdit cette possibilité dans les établissements de soins, mais trop peu encore aux yeux des principaux concernés. Pour le reste, la « concurrence entre les centres de soins pour obtenir des patients et donc une rémunération » serait plus importante, selon Madeleine Liljegren, directrice de l’association des jeunes médecins. La loi étant de financer les établissements en fonction de leur nombre de visites.

 

Le phénomène serait expliqué par la crainte de ne pas se faire comprendre ou de mal se faire soigner. Interrogée par l’AFP, la ministre de l’Egalité Märta Stenevi a dénoncé « une situation inacceptable » mais aucune nouvelle mesure n’est prévue pour le moment, tandis que les personnels soignants dénoncent une absence de consignes internes et une violation de la législation anti-discrimination.

 

Nous vous recommandons
Anaïs Riu

Anaïs Riu

Diplômée d'une licence en information et communication, Anaïs poursuit aujourd'hui son parcours en Master de journalisme international. De nationalité franco-suédoise, elle est passionnée par la culture scandinave, le sport et le domaine de l'audiovisuel.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne