Vendredi 13 décembre 2019
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le camion de livraison est en avance sur son temps

Par Geoffrey Desvaux | Publié le 26/06/2019 à 00:05 | Mis à jour le 30/06/2019 à 09:20
Photo : Le modèle T-Pod d’Einride à 6 roues, Photo: Tous droits réservés
T-Pod Camion autonome

Les conducteurs de camion descendent sur le bas-côté. Une start-up suédoise débarque avec un nouveau véhicule de livraison autonome.

La société suédoise Einride déroule sa maîtrise de la technologie avec la mise en place d’un camion sans conducteur. L’ancien dirigeant de Volvo, et maintenant PDG de cette nouvelle entreprise, entrevoit les enjeux d’un secteur émergent. Le modèle T-Pod et son apparence moderniste est aujourd’hui en roue libre sur la voie publique suédoise.

La start-up souhaite devenir un poids lourd dans le secteur du véhicule autonome. Le T-Pod est un camion aux allures futuristes livrant pour le moment des commandes commerciales. C’est une première : la Suède a permis au camion de démontrer son avance sur les routes du pays. Peut-être l’ouverture d’une nouvelle voie ? Le créateur d’Einride, Robert Falck, démarre sur les chapeaux de roues :

 C’est un tournant et une étape vers la commercialisation des technologies autonomes sur les routes. 

C’est un petit trajet pour le véhicule, mais un grand pas pour la start- up suédoise. Le trajet actuel du T-Pod représente moins de 10 kilomètres, dont le parcours consiste à relier le port à un entrepôt. Le T-Pod ne veut pas se faire doubler : les sociétés Daf, Daimler Trucks-Mercedes Benz, Iveco, Man, Scania et Volvo sont à ses trousses avec des camions similaires. Bien qu’il prenne de la vitesse sur ses concurrents en étant le premier à être autorisé de rouler sur la voie publique, le camion de livraison autonome ne dépasse pas les 5 km/h. Le 26 tonnes est chargé avec des batteries de 300 kWh, le T-Pod ne peut tomber en panne sèche avant d’atteindre les 200 km d’autonomie. La manœuvre est une prouesse, la start-up trouve sa place.
 

T-Pod Camion autonome

La course est lancée

L’apparition de la 5G permettrait d´optimiser ces véhicules de nouvelle génération. La technologie développée avec l’aide du logisticien DB Schenker n’est pas en perdition, ils suivent la tendance. Depuis quelques années, la course aux camions autonomes est lancée. Plusieurs constructeurs d’Europe emboîtent le pas, personne ne veut être à la déroute. Elon Musk, celui qui ouvre la route, prévoit une montée phénoménale de la voiture autonome.

Ce business va multiplier par douze la capitalisation boursière de Tesla ! Le directeur général suit son itinéraire, mais il n’est pas complètement autonome : les investisseurs doivent carburer. Pour Elon Musk, il faut viser la lune et atteindre les 500 milliards de dollars en bourse. Pour le moment, Tesla est dans les starting-block avec 42,2 millards de dollars, soit 11,79 fois moins. Le géant américain Ford arrive à toute allure en déboursant 500 millions de dollars dans la start-up RIvian concurrente à Einride. Le camion de livraison suédois suit son ascension, mais comme pour l’Everest, les embouteillages au sommet sont inévitables.

 

T-Pod camion autonome

Marquer le stop

Le T-Pod ne comporte pas de cabine, le chauffeur se retrouve sur la banquette. Les coûts sont réduits au maximum. Plus besoin de payer un conducteur et du carburant, la start-up démarre dans une nouvelle ère. Cela fait peut-être peur ? Les scénarios catastrophiques de la série Black Mirror présagent un monde futuriste inquiétant.

Dans cette série Netflix, l’épisode "Crocodile" montre un véhicule autonome livrant des pizzas. Il ressemble étrangement au T-Pod, la comparaison est possible. Pas de conducteur, l’intelligence artificielle fait son travail. La livraison de pizza est alors royale. Mais ce dernier renverse quelques minutes plus tard un piéton. L’IA est défectueuse, la conscience humaine ne peut être remplacée par un algorithme robotique. 

Pizza Hut s’associe pourtant à Toyota et présente leur concept d’un véhicule de livraison entièrement autonome. La fiction devient réalité. Le T-Pod est cependant contrôlé par un technicien à distance. Les coûts opérationnels seraient réduits de 60% assure le patron d’Einride, Robert Falck. La destination finale est de livrer 200 T-Pod d’ici 2020.

Einride souhaite traverser les frontières, notamment aux Etats-Unis. L’Europe est également un marché fructueux. La route est encore longue, mais le trajet risque d’être plus rapide que prévu.

 

Geoffrey Desvaux, 26 juin 2019

 

Nous vous recommandons

Capture d’écran 2019-06-03 à 10.43.37

Geoffrey Desvaux

Curieux et aventurier, je parcours le monde de l’actualité dévoilant ses mystères au quotidien. Étudiant en journalisme, j’utilise ma plume afin de prendre de la hauteur sur les sujets.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Stockholm

TRADITIONS

Célébrer la Sankta Lucia à Stockholm

Le mois de décembre est marqué par la ferveur et la magie caractéristiques à l’approche des fêtes de fin d’année. Mais dans la tradition scandinave et en particulier en Suède, une autre fête...

Sur le même sujet