Mardi 14 août 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le festival du film international de Stockholm voit grand (écran)

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 07/11/2017 à 05:00 | Mis à jour le 07/11/2017 à 08:35
Photo : Crédit photo : @ tous droits réservés
Stockholm-Film-Festival

Avis aux amateurs de tapis rouge et de popcorn, du 8 au 19 novembre, Stockholm devient la capitale internationale du film !

Durant douze jours, la 28e édition du Festival International du film de Stockholm projettera 150 films de plus de 60 pays. Lepetitjournal.com/stockholm a rencontré la directrice du festival Git Scheynius et vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur cet événement incontournable pour les amoureux du cinéma.

 

Un festival qui met à l’honneur les femmes

Quand moins de 10% des films produits dans le monde sont réalisés par des femmes, un tiers des films programmés lors de cette 28e édition sont réalisés par des femmes, et la sélection officielle est quant à elle paritaire. Git Scheynius mène ce combat pour la parité dans l’industrie du cinéma depuis près de trente ans et ne veut en aucun cas que celui-ce se fasse au détriment de la qualité. Elle explique ainsi le fait que la programmation ne soit pas entièrement paritaire par le nombre réduit de films réalisés par des femmes par rapport au nombre de projets menés par des hommes.

Il est ainsi primordial selon la directrice du festival de sélectionner des films de réalisatrices pour leur permettre d’acquérir une renommée plus grande et de débloquer des fonds et de réaliser leurs projets futurs sans être dépendantes de tierces personnes. La Suède est leader dans l’égalité homme femme, et il n’est pas surprenant que la représentation des femmes soit centrale pour le festival. 

Le festival met donc à l’honneur les réalisatrices avec des noms comme Claire Denis, Marcela Said et Eliza Hittman. De plus, les films choisis présentent des personnages féminins forts comme en témoigne l’affiche du festival qui met en vedette le film Ava de Léa Mysius, ou bien encore des films tels que Three Billboards outside Ebbing, Missouri avec Frances McDormand en rôle titre ou bien encore Un beau soleil intérieur avec Juliette Binoche.

Aussi, le Lifetime Achievement Award qui récompense une personnalité du cinéma pour sa carrière, sera attribué cette année à Vanessa Redgrave. Considérée comme “la plus grande actrice de notre temps” par Tennessee Williams, elle fut révélée par le mythique Blow Up de Michelangelo Antonioni. Le prix récompense ses cinq décennies d’actrice et d’engagement politique ainsi que ses débuts en tant que réalisatrice cette année, avec le documentaire Sea Sorrow.

Cette aspiration à la parité au sein du festival de Stockholm semble porter peu à peu ses fruits puisque depuis 2000, le cheval de bronze (le prix du meilleur film) a été décerné à autant d’hommes que de femmes.

Vanessa-Redgrave
Vanessa Redgrave. Crédit photo : @tous droits réservés

 

Un festival qui aime le cinéma français

Après les Etats-Unis qui ont leur propre sélection (American Independents), la France est le pays le plus représenté dans la programmation cette année. Ava, tête d’affiche du festival, est un film français. On retrouve aussi de grands noms du cinéma français tels que François Ozon, Isabelle Huppert, Anne Fontaine ou Vincent Lindon dans la programmation.

Git Scheynius évoque une certaine passion pour le cinéma français et l’attention qu’il porte au script et aux dialogues. Elle est également admirative de la considération donnée par l’Etat français au cinéma et à la culture en France de manière générale. Deux films français sont présents dans la compétition officielle cette année : Ava et Jeune Femme, premier film de Leonor Serraille, ainsi que plusieurs co-productions.

En 2014, le festival avait récompensé un film français : Bande de filles de Céline Sciamma. Peut être que cette année encore, la France repartira avec le cheval de Bronze.

 

Un festival rythmé par de nombreux temps forts

The-Shape-Of-Water
Crédit photo : @tous droits réservés

 

Le festival débute officiellement le 8 novembre par un tapis rouge et la projection du long métrage La forme de l’eau de Guillermo del Toro, à l’origine notamment du Labyrinthe de Pan. Le film a reçu le Lion d’Or à la Mostra de Venise cette année où il fut acclamé par la critique. Le film met en scène Elisa, une concierge muette dans l’Amérique des années 1960 et sa rencontre avec une créature surnaturelle. Véritable conte fantastique à l’esthétique unique, ce film est un hommage vibrant à l’histoire du cinéma.

En parallèle de la sélection officielle, le festival présentent plusieurs sélections thématiques. “Spotlight” est une sélection de films et documentaires qui met en lumière des problèmes sociétaux contemporains. Cette année, le thème est celui du changement. Les six films sélectionnés s’intéressent à la problématique du changement climatique et des crises politiques actuelles, on retrouve notamment le documentaire de l’artiste chinois Ai Weiwei, Human Flow, consacré à la crise des réfugiés.

Les films documentaires représentent une part importante du festival avec deux sélections qui leur sont entièrement consacrées. Git Scheynius évoque une qualité toujours plus grande de ces films qui explique ce choix.

L’un des prix les plus prestigieux du festival est le Stockholm Visionary Award, qui a été remis à des réalisateurs tels que Jacques Audiard ou Wes Anderson. Cette année il sera décerné à Pablo Larrain, réalisateur chilien à l’origine de films tels que No (2012) Tony Manero (2008) et El Club (2015). En 2017, son film Neruda sort dans les salles et le Festival du film de Stockholm a choisi de récompenser ce réalisateur talentueux, son art et son esprit critique.  

Enfin, le festival de cette année est dédié à l’acteur Michael Nyqvist décédé le 27 juin et son dernier film You disappear sera projeté le 12 novembre lors d’une séance hommage.

Michael-Nyqvist
Michael Nyqvist. Crédit photo : @tous droits réservés

 

Le festival international du film de Stockholm veut être une fenêtre ouverte sur le monde, un festival engagé qui souhaite donner des clefs pour comprendre des problématiques d’aujourd’hui sans jamais délaisser l’esthétique. Avec sa programmation éclectique de films, documentaires et courts métrages, il est certain que vous trouverez au moins une séance à votre goût !

Le programme complet du festival et toutes les informations pratiques : http://www.stockholmfilmfestival.se

Cartes de membres et billets :

Pour assister au festival, il faut vous procurer la carte de membre 2017-18 qui donne droit à des tickets de cinéma à tarif réduit, l’accès à plus de 10 avant-premières exclusives tout au long de l'année, l'accès gratuit à tous les spectacles du Stockholm Film Festival Junior où sont diffusés les meilleurs films pour enfants et adolescents pendant cinq jours en avril 2018 et le catalogue du festival.

Medlemskort 2017-18 :  260 kr, 160 kr pour les étudiants, les -25 ans et les retraités

Bronskort 2017-18 : 1.500 kr (avantages supplémentaires, voir site).

 

Prix ticket par séance (valables avec la carte de membre)

Tarif ordinaire, 100 kr

Projection “Tapis rouge”, 140 kr

Ticket journée, 40 kr (du lundi au vendredi, avant 17h)

 

Cinémas et autres lieux partenaires du festival : voir la carte.

 

tirage au sort stockholm film festival

 

Sarah Chabane, 7 novembre 2017

 

lepetitjournal Stockholm

Lepetitjournal Stockholm

L'édition de Stockholm de lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 CommentairesRéagir

Communauté

OFFRE D'EMPLOI

Offre de stage pour la rentrée 2018

Vous aimez la Suède et souhaitez travailler dans le journalisme ? Le petit journal Stockholm recherche deux stagiaires assistant.e.s de rédaction pour la rentrée 2018.