Samedi 21 septembre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Modification de la loi sur l’harmonie religieuse à Singapour

Par Catherine Zaccaria | Publié le 11/09/2019 à 14:30 | Mis à jour le 12/09/2019 à 09:41
religions lois

Le gouvernement de Singapour envisage de mettre à jour la loi sur la préservation de l'harmonie religieuse (MRHA : Maintenance of Religious Harmony Act), vieille de 30 ans, avec les modifications proposées introduites au Parlement le lundi 2 septembre afin de réduire l'impact des médias sociaux et de l'influence étrangère.

 

Sun Xueling, secrétaire parlementaire principal à l'Intérieur, a déposé la première lecture des amendements au projet de loi.

Parmi les principaux changements proposés, citons l’élargissement de l’ordonnance restrictive (OR : Restraining order) pour obliger les personnes qui affichent un contenu incendiaire à démissionner, ainsi que la réduction du délai d’entrée en vigueur de l’OR. Cela vise à contrer la vitesse à laquelle le contenu qui menace de semer la discorde peut maintenant se diffuser sur Internet.

Le ministère de l'Intérieur cherche également à limiter l'influence d'acteurs étrangers et propose que les principaux dirigeants d'une organisation religieuse soient des Singapouriens ou des résidents permanents. Les organisations religieuses devront également signaler les dons ponctuels en provenance d’institutions religieuses extérieures au territoire, de 10 000 dollars singapouriens ou plus, a-t-il ajouté.

Un nouvel outil appelé Initiative de réhabilitation communautaire (Community Remedial Initiative) a également été introduit. Il vise à aider à désamorcer les tensions entre groupes religieux en offrant au délinquant la possibilité de mener des activités visant à réparer ses liens. Certains d'entre eux comprennent des excuses privées ou publiques ou la participation à des événements interreligieux, a indiqué le ministère.

La MRHA (Maintenance of Religious Harmony Act), qui a été promulguée pour la première fois en 1990, donne le pouvoir de maintenir l’harmonie religieuse à Singapour sur la base de deux principes : les adeptes de religions différentes doivent faire preuve de modération et de tolérance les uns envers les autres. Le gouvernement souhaitait surtout éviter l’instrumentalisation de la religion à des fins politiques.

La MRHA n'a pas été invoquée depuis son adoption il y a près de 30 ans, comme l'a souligné le Premier ministre Lee Hsien Loong lors d'un récent événement organisé par une organisation interreligieuse.

Dr Mathew Mathews, responsable de l'Institut d'études politiques a déclaré : « Bien que la loi n’ait pas été activement utilisée, cela ne veut pas dire que personne ne pouvait être traité en vertu de la loi. La menace même que la loi pourrait être appliquée a poussé ceux qui se conduisaient d'une manière qui pourrait porter atteinte à la paix religieuse à chercher rapidement le moyen de réparer leur faute. »

Cependant, avec la montée d'Internet et des médias sociaux, le ministre de la Loi et des Affaires intérieures, K. Shanmugam, a déclaré en juillet qu'il était nécessaire de mettre à jour la loi pour mieux suivre l'évolution de la situation.

Nous vous recommandons

Catherine Zaccaria

Catherine Zaccaria

Après une longue relation amicale avec le Petit Journal, Catherine a rejoint l’équipe comme relectrice, correctrice, puis contributrice, avant de reprendre le poste de Rédactrice en chef.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Florence jeu 12/09/2019 - 01:26

Article très intéressant

Répondre

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.

Sur le même sujet