Lundi 22 juillet 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Toute Petite Section du Lycée Français de Singapour

Par Cécile Brosolo | Publié le 14/11/2017 à 14:00 | Mis à jour le 07/12/2017 à 03:02
LFS maternelle

Depuis la rentrée 2017, le Lycée Français de Singapour (LFS) a ouvert une classe de Toute Petite Section (TPS) de maternelle, destinée aux enfants âgés de deux ans. Le point avec Sébastien Clergeault, directeur de la maternelle du LFS, et Virginie Belin, enseignante de la classe de TPS-PS.

Sébastien Clergeault, Directeur de la maternelle au LFS
Sébastien Clergeault, Directeur de la maternelle au LFS

 

La Toute Petite Section, qu’est ce que c’est ?

Sébastien Clergeault – Il s’agit de la première année de scolarisation en maternelle, pour les enfants âgés de 2 ans révolus. La scolarisation des élèves de 2 ans a été relancée en France il y a quelques années. Comme pour les autres classes de maternelle, il existe un programme adapté, avec pour objectifs pédagogiques de favoriser leur acquisition du langage, encourager leur développement affectif et social et de développer leur créativité et leur autonomie.

 

Pourquoi une TPS au LFS ?

- Cela va dans le sens général du LFS vers plus d’ouverture, pour diversifier notre offre et répondre à des publics plus divers. De plus, ce n’est pas une entière nouveauté, car il y avait déjà eu deux classes de TPS il y a quelques années.

 

A qui s’adresse la TPS et quelles sont les conditions d’entrée ?

- L'enfant doit être physiologiquement prêt et un minimum autonome. Un des éléments déterminants pour savoir si un enfant est prêt est qu’il soit sur la voie de la propreté, car cette notion va souvent de pair avec celle de la disposition de l’enfant à se décentrer de lui-même pour apprendre. On ne s’attend pas à ce que les enfants soient propres dès l’âge de deux ans, mais il est important que l’apprentissage de la propreté ait débuté à la maison et qu’il y ait déjà des progrès.

Avant toute inscription, je rencontre les familles afin de bien les informer sur ce que l’on propose, et nous mettons en place un contrat de confiance avec la famille. C’est la base de notre fonctionnement avec les familles et c’est important.

Une préscolarisation à 2 ans au sein d’une école maternelle signifie en effet qu’il y a de véritables apprentissages et que les activités sont plus dirigées que dans une crèche par exemple. Chez les touts petits, on est dans le domaine du jeu et des gestes du quotidien, et c’est bien normal, mais on est à l’école et apprend.

 

Combien avez-vous d’inscrits et quelle organisation avez-vous mise en place ?

- Nous accueillons aujourd’hui 7 élèves de Toute Petite Section, au sein d’une clase de Petite Section, en double niveau. Les tout petits sont accueillis en temps partiel, le matin uniquement. L’encadrement dans la classe est assuré par trois adultes, une enseignante et deux assistantes maternelles. L’effectif total de la classe est de 17 élèves.

Les tout petits participent aux mêmes activités que les élèves de PS de leur classe, avec bien sûr un certain niveau de différentiation pédagogique, c’est-à-dire que l’enseignante adapte les attentes et les activités en termes de supports et de matériels aux capacités, aux envie, aux besoins et aux intérêts des enfants.

 

Comment avez-vous choisi l’enseignante de la classe de TPS-PS ?

- Notre critère sine qua non était que l’enseignante de la classe de TPS ait déjà une expérience avec des enfants de cet âge. Parmi les volontaires au sein du LFS, nous avons donc retenue la candidature de Virginie Belin, qui était justement l’enseignante de la classe de TPS il y a quelques années au LFS.

 

Quelle suite pour la scolarité de ces tout petits ?

- La place des élèves de TPS l’année suivante est naturellement en petite section de maternelle, puis dans la continuité de la scolarité en moyenne et grande section. Les élèves de TPS ne font pas le programme de PS, et la TPS n’est pas un passeport vers un saut de classe.

 

L’avis de l’enseignante de TPS : Virginie Belin

Virginie Belin est enseignante en maternelle au LFS depuis 2004. Elle a auparavant enseigné au Lycée français de Los Angeles.

Classe de TPS PS Virginie Belin
Classe de TPS-PS

 

Quelle approche pédagogique en TPS ?

Virgine Belin – Avec les tout petits, l’approche pédagogique est basée sur le jeu, ainsi que sur le langage. C’est primordial à cet âge. On joue d’ailleurs beaucoup durant toute la maternelle, pas que en TPS et en PS. La maternelle en général a d’ailleurs beaucoup changé ces dernières années pour allers vers un apprentissage plus ludique.

 

Qu'apprennent-ils ?

- En toute petite section, les enfants apprennent à peu près les mêmes choses qu’en petite section. Je fais d’ailleurs les mêmes activités avec les TPS et les PS, mais les consignes et les attentes sont différentes. A cet âge, on fait beaucoup d’ateliers de motricité, d’activités sensorielles, de manipulations d’objets, de découverte du corps, et de travail sur le langage. On fait aussi beaucoup d’éveil musical. La découverte de la musique les intéresse énormément et, par ce biais, on apprend pleins de choses : du vocabulaire, les nuances sonores, les différentes tonalités, le mouvement, le rythme,...

Enfin, on apprend aussi l’autonomie et la participation à des activités collectives. Ce n’est pas facile pour les TPS de se poser et se concentrer sur une activité de groupe. Ces rituels et temps collectifs sont de vrais apprentissages. Chez les tout petits, certains vont venir rejoindre le groupe, mais on va laisser ceux qui le souhaitent poursuite leur activité individuelle le faire, sans gêner le groupe.

 

Quels types d’activités proposez-vous par exemple ?

- On distingue les ateliers libres et les activités dirigées. Les ateliers libres sont par exemple le coin cuisine, les jeux de voitures, les poupons et poussettes, ... des jeux éducatifs qui sont à disposition dans la classe. Les tout petits aiment particulièrement transvaser, manipuler, déplacer et pousser des choses. Il est pour cela important d’avoir de l’espace, beaucoup d’espace, dans la classe !

Les activités dirigées consistent par exemple à attraper des petites boules ou des anneaux de couleurs avec les mains ou avec une pince et à les placer dans des paniers ou des gobelets de la couleur correspondante. Une autre déclinaison, très appréciée par les petits, consiste à rechercher tous les objets d’une certaine couleur dans la classe.

Derrière ces ateliers ludiques, il s’agit de l’apprentissage des couleurs, de faire du tri et de transvaser. On fait donc du langage, des pré-mathématiques et de la motricité fine !

 

Comment travaillez-vous en classe et quelle organisation ?

- Nous travaillons beaucoup en petits groupes. Les tout petits étant à temps partiel, uniquement le matin, chaque après midi est consacré aux PS. C’est un vrai moment privilégié avec un petit groupe de 10 élèves de PS, qui permet un travail individuel précieux, en général autour du langage.

Les matinées sont assez souvent en demi groupe, notamment lors des cours d’anglais où une demie classe part avec le professeur d’anglais en salle d’anglais, et l’autre moitié reste avec moi. Cela permet davantage de différentiation.

Aussi, les deux assistantes maternelles qui travaillent avec moi sont une aide indispensable pour travailler sereinement en petits groupes ou pour pouvoir s’occuper quelques fois d’un enfant en tête-à-tête qui en aurait besoin.

 

Quel est votre retour après cette première période ?

- Après un temps d’adaptation bien sûr nécessaire les premières semaines, tout se passe très bien, les enfants se sont bien adaptés. Le fait qu’il s’agisse d’un petit groupe a certainement facilité leur intégration. Mais à vrai dire, il n'y a pas eu plus de pleurs en TPS qu'en PS à la rentrée de septembre, et la période de transition a été la même, il n’y a pas eu de spécificité TPS dans l’intégration. Tous viennent avec plaisir à l’école aujourd’hui, et les retours des parents sont très positifs.

 

 

Pour découvrir la maternelle du LFS : 

Samedi 18 novembre, portes ouvertes réservées aux parents intéressés pour inscrire leur(s) enfant(s) à la Maternelle du Lycée Français de Singapour.

Inscription : ici

Cecile Brosolo

Cécile Brosolo

Ingénieur de formation et passionnée par la photo, Cécile s'intéresse en particulier à la science et à la technique, à la photographie et à l'environnement.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Singapour

Visas : Ouverture du centre VFS à Singapour

M. Vinay Malhotra, Regional Group Chief Operating Officer (Middle East, South Asia & China) àVFS Global, M. Marc Abensour, Ambassadeur de France à Singapour et Mme Sandrine Lelong-Motta, sous-directri