Vendredi 14 août 2020
Singapour
Singapour

Il était une fois MyMarket...

Par Article Partenaire | Publié le 01/09/2019 à 14:30 | Mis à jour le 09/09/2019 à 14:28
mymarket singapour food

Aujourd’hui MyMarket SG nous en révèle un peu plus sur son histoire, son équipe et son développement futur !  

L’entreprise a d’abord été fondée en 2011 à Hong Kong par Maxime Lemaitre, alors âgé de 27 ans. Il développe ainsi l’activité de distribution de viande et poissons congelés destinés principalement au marché asiatique sur les Wet market.  

Ce n’est que 4 ans plus tard, au fil de discussion et en manque de bons produits carnés français, qu’une idée lui vient en tête. Pourquoi ne pas utiliser son réseau de producteurs français pour importer des produits à Hong-Kong destinés à la communauté expatriée française ? C’est ainsi qu’est lancé le premier e-commerce pour les particuliers avec une offre 100% produits français, laboucherie. Deux ans après le début de ce site, l’offre devenant plus complète et proposant également un rayon poissonnerie, épicerie, crèmerie, un changement de nom s’impose. C’est donc MyMarket qui débute, le nom permet d’être plus généraliste et de s’ouvrir à une clientèle plus large d’expatriés ou de communautés locales. 

mymarket singapour

Désormais bien implanté sur Hong-Kong et avec un nombre de références ayant doublé en 2 ans, l’équipe a fait le choix d’ouvrir à Singapour. Le but étant selon le Directeur « d’amener des bons produits français dans les communautés françaises, tout en essayant d’apporter du pouvoir d’achat, et de promouvoir les produits français sur place ». Lucide sur la concurrence du marché, MyMarket souhaite apporter une solution prix/qualité et met en avant l’origine des produits grâce au travail en direct avec leurs fournisseurs. La politique est de travailler le plus possible en circuit court. Les achats sont centralisés au bureau de Hong-Kong et effectués par Laura Rouberties. Suite à des visites de fournisseurs en France elle a pu développer et gérer au mieux les contraintes de l’activité mais aussi du producteur, « cela permet également de sourcer et découvrir de nouveaux produits ». La gamme de produits proposés est volontairement moins large que les sites concurrents afin de favoriser une seule marque ou fournisseur par rayon.

Fort de son expérience à Singapour, Franck Artis est en charge du développement de l’activité sur place et également auprès des restaurants et supermarchés. L’équipe travaille avec ses fournisseurs afin de proposer des nouveaux produits sur le marché, il faudra « attendre certains agréments des usines au vue de la législation stricte des autorités de Singapour ». 

En attendant, retrouvez-leur promo spécial « Back To School » pendant le mois de septembre ainsi que les nouveautés mises en ligne depuis cet été !

 

mymarket singapour

 

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

EDITO

PAUSE ESTIVALE – Bel été à tous et à bientôt !

Votre édition se met en mode estival et vous donne rendez-vous le 24 août. Nous vous souhaitons de bonnes vacances, avec une pensée particulière pour nos compatriotes à Singapour victimes de la crise

Communauté

EDITO

PAUSE ESTIVALE – Bel été à tous et à bientôt !

Votre édition se met en mode estival et vous donne rendez-vous le 24 août. Nous vous souhaitons de bonnes vacances, avec une pensée particulière pour nos compatriotes à Singapour victimes de la crise

Que faire à Singapour ?

AGENDA DU WEEK-END

Un dimanche à la campagne à Singapour

Il faut bien l’avouer, cet été, nos campagnes vont  manquer à tous ceux qui restent à Singapour. LePetitJournal.com/Singapour a déniché trois endroits champêtres pour des dimanches en famille détendus

Vivre à Singapour

AGENDA DU WEEK-END

Un dimanche à la campagne à Singapour

Il faut bien l’avouer, cet été, nos campagnes vont  manquer à tous ceux qui restent à Singapour. LePetitJournal.com/Singapour a déniché trois endroits champêtres pour des dimanches en famille détendus