Jeudi 19 septembre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

A gentleman’s tale, un tailleur en 3 dimensions

Par Emmanuel-Pierre Hébé | Publié le 19/08/2019 à 14:30 | Mis à jour le 21/08/2019 à 10:53
A gentleman’s tale, Kenneth Chia, Lyn Chan

Kenneth Chia et Lyn Chan sont en train de révolutionner la taille de costumes sur mesure, en apportant une touche technologique et en venant directement à la rencontre des clients sur leur lieu de travail ou bien à leur domicile avec leur van équipé d’un scanner 3D dernier cri. Pas de publicité, juste du bouche-à-oreille et quelques articles écrits par des convaincus par la personnalité attachante des maitres des lieux, et dont le quart de la clientèle est composé de Français.

 

C’est en 2015 que leur aventure a commencé. Kenneth, un ancien soldat de l’armée de l’air ayant passé son enfance dans l’atelier de couture de ses parents à Singapour, décide avec Lyn, une ancienne de chez Lanvin, de monter leur propre affaire. Lui s’occupant de la partie technique : prendre les mesures, couper et assembler le tissu, elle apporte la touche créative et se charge du design et du marketing. La première année, tout se fait chez les clients : grâce à une grosse valise contenant les échantillons de tissus et leurs outils de mesure, ils se déplacent en métro ou taxi dans la ville. Ce mode de déplacement montre vite ses limites. L’année suivante ils achètent donc leur premier véhicule équipé leur permettant d’être plus rapide dans leurs déplacements et de pouvoir atteindre facilement des endroits reculés de l’île.

En 2017, ils ouvrent leur première boutique physique ; un concept store - showroom : ils aménagent un container qu’ils installent au fond d’une ruelle de River Valley. Et c’est l’année dernière qu’ils achètent leur van, et l’équipent de ce fameux scanner 3D. Une mesure traditionnelle prend entre 7 et 10 minutes, le scanner lui a besoin de 2 secondes. Cela leur permet de gagner un temps considérable surtout lorsqu’ils doivent prendre les mesures des 70 employés d'une société pour leur nouveaux uniformes, polos ou t-shirts.

 

Et leurs compétences vont bien au-delà de la chemise et du costume puisque leur portfolio propose des bermudas, des jeans, des chinos… Les femmes ne sont pas en reste : mesdames, ils peuvent s’occuper de vous faire une robe, une jupe ou un petit haut. Et si vos enfants ont besoin d’une pièce ? Pas de soucis : leur plus jeune client a 5 ans et vient de se faire faire son costume sur mesure. Vous êtes en manque d’inspiration ? Ils peuvent créer votre propre coupe. Dernièrement, un client avait envie d’une pièce unique : une veste à mi-chemin entre le costume à l’occidental et la tenue traditionnelle chinoise. Un mariage original et bien réussi grâce à la créativité de Lyn.

 

A gentleman's tale

Afin de réduire les coûts, Kenneth et Lyn réduisent aussi les intermédiaires et se fournissent directement à la source, ce qui leur permet de proposer des marques comme Guabello, Guado ou encore Holland and Sherry à des tarifs abordables. Et toujours dans le but d’offrir un meilleur service, les différentes commandes sont traitées directement dans leur atelier situé à Tiong Bahru. La plupart de leurs concurrents ont fait le choix d’avoir le leur délocalisé dans des pays tels que le Vietnam ou la Thaïlande. En faisant le choix de rester local, cela leur permet de raccourcir le temps de disponibilité de la commande et évite les aller-retours avec l’étranger.

 

L’atout majeur de A Gentleman’s tale, c’est donc leur van équipé de ce scanner 3D. Situé à l’arrière du véhicule et jetées aux 4 coins de la cabine spécialement aménagée, chacune des parties du scanner possède 4 têtes à infra-rouge. Et ce sont ces 16 têtes qui vont en moins de deux secondes construire un modèle en 3 dimensions du client avec une précision de 98%. Et c’est une vraie cabine dont il s’agit ; avec rideaux pour l’intimité, une table pour poser ses effets, un miroir… rien n’a été laissé au hasard. La machine se contrôle via une tablette graphique, et les données sont envoyées dans le cloud de manière sécurisée.

 

Grâce à ce modèle 3D que Kenneth va pouvoir ensuite tailler la pièce que le client a commandé, reprendre les mesures si besoin sur ce modèle virtuel. Et du coup, pas besoin de faire revenir le client non plus.

 

La cité-Etat possède plusieurs boutiques pour se faire des vêtements sur mesure, et la plupart sont de bonne qualité. Certains ont eux aussi un scanner 3D. D’autres encore se déplacent même de l’étranger et vont à la rencontre des clients dans les hôtels, avec un résultat la plupart du temps tout à fait correct. Mais Kenneth et Lyn ont porté leur métier à un autre niveau. Sans compter leur personnalité attachante qui font qu’ils occupent une place à part sur la scène de Singapour.

Nous vous recommandons

Emmanuel-Pierre Hébé

Emmanuel-Pierre Hébé

Consultant en cybersécurité, Emmanuel-Pierre consacre ses loisirs à la course à pied et au trail. Passionné de nouvelles technologies depuis tout petit, il aime également découvrir de bonnes adresses culinaires.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

TITOU mar 20/08/2019 - 13:41

Bel article..........Un tel "atelier" aurait du succès par chez nous. Bravo

Répondre

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l