Dimanche 20 janvier 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Gaig. Olé, Barcelone ! Restaurateurs depuis 1869

Par Michèle Thorel | Publié le 03/01/2019 à 14:30 | Mis à jour le 03/01/2019 à 14:30
Photo : @Facebook
Gaig, Cuisine catalane, Cuisine espagnole, Singapour

Cuisine catalane traditionnelle, généreuse, pleine, goûteuse. Une histoire familiale de 150 ans. Entre passion et authenticité.

 

Gaig Singapore perpétue l’incroyable tradition familiale qui prend racine en 1869, dans la Taberna d’en Gaig, dans les environs de Barcelone. Aujourd’hui, Gaig Barcelone est le plus ancien étoilé (1* depuis 1993) de la région ; c’est une institution sous la houlette partriarcale de Carles Gaig.

 

Aucune tentation fusion, mode ou « tendance » (light, vegan, etc. aux oubliettes). Gaig affirme une culture catalane du plaisir de manger. Sauces riches, ingrédients simples et simplement satisfaisants, portions généreuses sans jamais tomber dans l’excès. On ne mange pas « light » ici, mais l’on mange sain. Beaucoup de légumes, de poissons, de fruits de mer, des herbes. Les recettes ancestrales de cochon ibérique sont à se damner de fondant et de délicatesse.

Et surtout… Surtout, un accueil chaleureux, spontané ! Le sourire franc, frais et bon enfant. L’Hospitalité (grand H) est une valeur fondatrice. Nuria nous accueille dans sa maison. Fille de Carles Gaig de Barcelone lui-même et porteuse de l’âme familiale. On a juste envie de rester ; on est bien…

 

Rien d’exceptionnel dans le décor. Simple, confortable et rassurant. Quartier d’affaires et de shophouses animé. On est là pour l’accueil et l’assiette.

 

Gaig, Cuisine catalane, Cuisine espagnole, Singapour

 

2 menus déjeuners : $38 pour un assortiment de 4 tapas (chaudes et froides) et un plat au choix; $45, avec dessert.

1 menu dégustation (midi ou soir) 6 plats à $98, panorama des grands classiques de la maison. Pas d’erreur possible.

À la carte, que du goût, de la consistance et de la couleur. Et des prix curieusement coiffés de décimales… d’un autre temps !

 

Illustrations parlantes des agapes proposées :

 

Au commencement étaient les tapas… froids ou chauds :

  • Anchois et maquereaux en saumure ($5.20)
  • Crystal Bread with tomato and olive oil ($7.50). On craque systématiquement pour ce délice si simple !
  • Jambon de Bellota 60g ($32). Sublime et inoubliable.
  • Bomba de la Barceloneta ($16.50). Pomme de terre panée et farcie de bœuf haché aux herbes et sauce ragoût. Recette mythique de la maison depuis 80 ans.
  • Shrimp « all-i-pebre » : bouillon épais de crevettes, noix et ail ($22.70).
  • Et le fameux cannelloni maison, recette pérenne depuis 1869 ! 150 ans et pas une ride ($16.50).

 

Arrivent ensuite ces bons plats complets et reconstituants : paellas et fideuas (version pâtes à la place du riz). Poulet ($32) ou fruits de mer ($32) ou pigeon et champignons Porcini ($38). Pour les Catalans, c’est une seconde entrée.

 

La fiesta se poursuit avec les plats de résistance, dont les plus goûteux sont :

  • La Pularda Catalane : poulet fermier, pignons de pin et prunes ($24.50)
  • Le Porc au café, graines et sauce, purée de carottes ($29.80) : filet mignon premium.
  • Caille Alcantara, macération dans du Porto; la recette remonte aux guerres napoléoniennes! ($36.50).

 

Gaig, Cuisine catalane, Cuisine espagnole, SingapourOn pensait pouvoir éviter les desserts. Impossible de résister au soufflé glacé à l’orange ($11.20) ou au baba au Rhum ($16.20) moelleux, fondant, parfumé.

 

 

 

 

 

 

Envie de retrouver la spontanéité généreuse d’une table familiale où tout se passe dans la cuisine? Foncez ! Vous aurez la bienfaisante impression que quelqu’un est là pour vous gâter.

 

Gaig - 16, Stanley Sreet – Singapore  068735 - T : 6221 2134 – MRT Telok Ayer

 

 

Nous vous recommandons

Michele

Michèle Thorel

Gourmande, gourmet, curieuse des gens, des odeurs, des couleurs, des saveurs. Fitness Pilates et Life coach. Traductrice et pianiste. Responsable marketing et communication dans une ancienne vie, dans l’agro-alimentaire, évidemment.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Cédric Beltrame - AU NOM DU FRÈRE

Le 24 mars 2018, le terrorisme a détruit une fratrie. Le lieutenant-colonel de Gendarmerie, Arnaud Beltrame est tué quelques semaines avant son mariage. Il a sauvé une otage dans des circonstances de