Mercredi 21 août 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMPLOI – "Pour un CV efficace : débarrassez-vous de l’Armoire Normande !"

Par Bertrand Fouquoire | Publié le 04/02/2013 à 00:00 | Mis à jour le 01/02/2013 à 13:58

A Singapour comme ailleurs, la qualité d'un CV tient à sa pertinence et à sa clarté. L'objectif est simple, obtenir un rendez-vous, qui permettra ensuite de parler de vos expériences et de faire la démonstration, en vis à vis, que vous êtes la personne idéale pour le poste. Règle N°1 du CV efficace : il n'est pas indispensable d'absolument tout dire ! Profitez-en pour vous débarrasser de l'armoire normande. Ne gardez que ce qui fait du sens, pas le superflu qui encombre. 

Le CV n'est rien d'autre qu'un outil de communication, dont l'objectif est de mettre en valeur les expériences et réalisations qui donneront envie à un recruteur de vous rencontrer pour en savoir davantage. Pour savoir si votre CV est bon, mettez-vous donc à la place de ce recruteur. Vous constaterez qu'il a souvent peu de temps à consacrer, apprécie ce qui est facile à lire et lui permet de repérer rapidement les informations clés, qu'il est anxieux et a besoin d'être rassuré.

4 erreurs à ne pas commettre
Selon le cabinet Robert Half, qui a réalisé une étude auprès des responsables Financiers de 150 entreprises à Singapour, le temps moyen pour examiner un CV et déterminer si le candidat sera reçu en entretien serait de 9mn 52''. C'est donc exactement le temps dont dispose votre CV pour faire la différence. Encore faut-il que le CV ait survécu à l'étape précédente, celle du tri, dont l'exécution sur la base de critères préétablis est parfois même confiée à des logiciels.

A ce stade, souligne Adrian Tan, responsable du cabinet RecruitPlus consulting, il est quelques erreurs qui ont infailliblement pour conséquence que le CV sera jeté à la corbeille : "ne pas joindre de lettre de motivation, se tromper d'emploi, joindre une photo inadaptée et ne pas être suffisamment précis et détaillé". La lettre de motivation est selon l'intéressé une manière de démontrer a minima qu'on a fait l'effort de mettre en relation son expérience et les prérequis du poste proposé. C'est surtout le moyen essentiel de mettre en avant vos motivations et les points du CV qui servent le mieux votre candidature. Se tromper d'emploi est plus répandu qu'on ne l'imagine.

Certains candidats n'hésitent pas, l'e-mail aidant, à multiplier les candidatures et, dans l'enthousiasme, se positionnent parfois sur des opportunités sans lien aucun avec leur parcours. Il n'y a rien à gagner pour les intéressés, qui perdent ainsi du temps et ne font que se convaincre de la médiocrité du taux de réponses à leurs candidatures.

Joindre une photo inadaptée est aussi à exclure. On peut s'étonner des nombreux exemples où le choix de la photo dessert le candidat plutôt qu'il ne l'avantage. Faut-il joindre une photo ? Les avis sont partagés. Adrian Tan estime que c'est un plus parce qu'elle permet de mémoriser plus facilement un CV et le fait sortir du lot. D'autres experts sont moins convaincus (cf les conseils du cabinet Hudson).

Ne pas être, enfin, suffisamment précis et détaillé, c'est à dire rester trop général quant il faut être spécifique sur le contexte, les réalisations concrètes et leur impact, ce qui encore une fois ne signifie pas qu'il faille trop charger le CV de détails mais qu'il faut au contraire faire des choix.

Un CV clair et lisible
Le CV doit être clair et lisible. Clair signifie qu'il doit être bien présenté. A ce niveau, la simplicité fait loi : une seule police de caractère, de préférence classique ; une structure identique pour chaque paragraphe ; la mention des dates au même endroit, à droite ou à gauche ; le surlignage des seuls éléments qui servent votre candidature pour le poste en question? Le recruteur doit avoir une vue générale de votre parcours avant même d'en commencer la lecture. Faites l'exercice : tenez votre CV à bout de bras. Qu'est-ce qui ressort ?

4 présentations possibles
Sur le plan pratique, il existe 4 modes de présentation du CV. A vous de choisir celui qui correspond le mieux à votre situation et à vos objectifs. Le premier, centré sur la formation, est plutôt réservé aux jeunes professionnels qui n'ont pas encore acquis de véritable expérience. Il met en avant le parcours d'études en soulignant les spécialisations et compétences les plus pertinentes avec l'emploi recherché. Le second modèle, plus classique, commence par les expériences professionnelles; en commençant par la plus récente. Le troisième, réservé aux experts d'un ou plusieurs domaines,  présente les informations de manière thématique. Le quatrième, un peu compliqué, est un mix des présentations chronologiques et thématiques. A n'utiliser qu'avec prudence, et certainement pas pour cacher un éventuel trou dans le CV. Les artifices leurrent peu un recruteur averti et rien n'est plus fatigant à lire qu'un document dont on ne comprend pas la logique.

Présentation de vos expériences : contexte, réalisation, impact
L'objectif du CV n'est pas, comme le ferait une description de fonction, de décrire de manière exhaustive les missions, domaines de responsabilité et activités attachés à vos emplois précédents. Il s'agit de convaincre un recruteur de votre capacité à mettre en ?uvre, dans un nouvel emploi, les qualités qu'il recherche. Il faut faire des choix et ne présenter dans le détail que ce qui est le plus pertinent par rapport à une opportunité donnée. Concernant la formulation, la démarche anglo-saxonne, qui insiste sur les réalisations, a largement fait école. Les français rechignent souvent à cet exercice, préférant des formulations générales. Mais c'est la présentation de type contexte-réalisation-impact, nourrie de verbes d'action, qui est la plus efficace. Un exemple : "responsable de l'ensemble des aspects commerciaux du produit A en France" ou bien "dans un contexte de marché mature en régression, ai mis en ?uvre une stratégie de montée en gamme qui a permis d'augmenter les ventes du produit A en France de 5% et la profitabilité de 2%".

Faut-il mettre un titre au CV ?
Titre ou pas, l'important est que le CV permette au recruteur d'avoir une idée claire de ce que vous recherchez. Cette condition ramène à l'étape précédente, celle de la réflexion et de la clarification du projet professionnel (cf notre article précédent : EXPAT- Réussir sa recherche d'emploi à l'étranger). Il est illusoire, parce que "vous ne voudriez pas  "passer à coté d'une opportunité ", de laisser au recruteur, en 9 mn 32'", le soin de faire les choix d'orientation auxquels vous n'êtes pas parvenu(e) vous-même. Si vous avez plusieurs projets professionnels, établissez autant de CV différents. Mais faites en sorte que le recruteur ne termine pas la lecture de votre CV rempli d'incertitude quant à la case dans laquelle il peut vous ranger.  

Un CV qui vous ressemble
Outil de communication, le CV serait d'une maigre utilité s'il s'attachait à véhiculer de vous une image qui est trop éloignée de ce que vous êtes en réalité. Dans la seconde phase du process de recrutement, le CV a vocation à être votre meilleur allié, structurant potentiellement l'entretien et orientant les questions vers les domaines que vous développerez sans peine, avec aisance et enthousiasme. Certains CV font le choix par exemple du décalage et de la créativité pour mieux attirer l'attention et sortir de la pile. C'est un choix judicieux dans certains métiers où cette créativité est bienvenue et particulièrement si elle est en phase avec la personnalité des candidats. Dans les autres cas, mieux vaut s'abstenir.

A l'inverse, il est aussi nécessaire de donner du temps au temps pour s'adapter soi-même au positionnement que vous voulez vous donner. Insister sur ses réalisations peut vous paraître prétentieux, et vous pouvez vous sentir d'abord mal à l'aise à vous présenter dans les nouveaux habits du candidat à un emploi. Changer la manière de parler de soi et de ses réalisations pour le faire avec confiance et conviction, requiert souvent de l'entrainement et prend parfois des semaines. Mais c'est un chemin valorisant, jalonné de satisfactions.

Bertrand Fouquoire (www.lepetitjournal.com-Singapour) lundi 4 février 2013

Articles cités :
How to get your CV trashed instantly, Singapore Business Review, Adrian Tan
Making your CV stand out in Finance, Stjobs.sg
Hook potential employers with a well written CV, CATS in Straits Times
Facts about Curriculum Vitae Formats, Hudson

 

 

Bertrand Fouquoire

Bertrand Fouquoire

Co-Directeur de l'édition. Après avoir vécu 9 ans à Singapour, Bertrand est revenu en France en janvier 2017, où il a repris ses activités de coaching pour les expatriés et les conjoints et pour les jeunes adultes
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Singapour ?

A gentleman’s tale, un tailleur en 3 dimensions

​​​​​​​Kenneth Chia et Lyn Chan sont en train de révolutionner la taille de costumes sur mesure, en apportant une touche technologique et en venant directement à la rencontre des clients sur leur lieu

Sur le même sujet