CFE, retour en France, délai de carence, on vous explique tout !

Par APRIL Singapour | Publié le 12/04/2020 à 16:30 | Mis à jour le 13/04/2020 à 03:51
CFE santé

Lorsque l’on quitte la France, on dit au revoir à nos amis, à notre famille, mais aussi à la Sécu ! Comme bien souvent dans la vie, on découvre sa valeur lorsqu’on n’en dispose plus. C’est pourquoi on va chercher à la retrouver via la CFE et ses assurances complémentaires, mais est-ce réellement la couverture qui répond le mieux à vos besoins ?

 

Qu’est ce que la CFE ?

 

La CFE, Caisse des Français de l’Étranger, assure les expatriés français. La CFE a trois volets : santé, retraite et prévoyance, auxquels vous pouvez souscrire indépendamment les uns des autres. 

La CFE est une extension de la sécurité sociale française qui adapte les plafonds de remboursement en fonction du pays dans lequel vous vous trouvez, mais n’est pas automatique, c’est à dire que vous devez faire les démarches de manière individuelle si vous souhaitez vous y inscrire.Vous trouverez les garanties santé en fonction de la zone dans laquelle se trouve votre pays ici, et la cartographie de ces zones, ici.

Exemple de Singapour

A Singapour, ou le système de santé est de qualité mais  relativement cher, les plafonds proposés par la CFE sont rarement suffisants. Les cotisations réalisées avec la CFE santé se calculent par rapport à votre âge et votre situation familiale.

 

cfe singapour santé

 

 

Vous pouvez donc compléter la CFE avec une complémentaire. La CFE travaille avec un certains nombre d’assureur français qui proposent des couvertures en complément de la base CFE. Dans ce cas, les demandes de remboursement se font à un seul endroit et les deux organismes se répartissent les frais en fonction des garanties de chacun des contrats.

Assurances au premier dollar

Une alternative est de se tourner vers des assurances privées. Chaque pays en a son lot, mais il est essentiel de comprendre que ces dernières se spécialisent sur un marché et sont donc extrêmement compétitives.

À couverture équivalente à Singapour par exemple, il peut être bien plus intéressant de s’assurer localement pour bénéficier d’options qui permettent de réduire le coût de votre cotisation, comme le choix d’un hôpital public, ou un panel spécifique de médecins généralistes et spécialistes. C’est un exemple d’adaptation au marché local que ne peut se permettre la CFE.

Que se passe-t-il si je n’ai pas cotisé à la CFE lors de mon retour?

Au retour en France après un séjour à l’étranger dans un pays non lié à la France par une convention de sécurité sociale (ce qui est le cas de Singapour), vous retrouvez directement vos droits à la sécurité sociale à votre retour d’expatriation si vous êtes dans l’une des 5 situations suivantes 

● Vous bénéficiez d’un emploi dès votre retour en France

● Vous êtes inscrits à la CFE et avez signalé votre retour (la CFE couvre les trois mois de carence)

● Vous avez souscrit à une assurance privée internationale qui se prolonge trois mois après la date du retour ou qui vise à combler la carence

● Vous percevez dès votre retour des allocations chômages

● Vous êtes éligible à la retraite

Le seul cas non automatique est celui dans lequel vous êtes sans retraite, sans emploi et non éligible au chômage en France. Alors, un délai de carence de trois mois avant de bénéficier de la Sécu est en principe prévu dans ce cas particulier.

 

Liste des pays conventionnés sécurité sociale avec la France

- Pays de l’Union Européenne - Pays de l’EEE - Algérie - Andorre - Argentine - Bénin - Bosnie Herzégovine - Brésil - Cameroun - Canada - Cap vert, - Chili, Congo - Corée du Sud - Côte d’Ivoire - États-Unis - Gabon - Guernesey - Île de Man - Inde - Israël - Japon - Jersey - Kosovo - Macédoine - Mali - Maroc - Mauritanie - Monaco - Monténégro - Niger - Nouvelle-Calédonie - Philippines - Polynésie Française - Québec - Saint Marin - Saint Pierre-et Miquelon - Sénégal - Serbie - Suisse - Togo - Tunisie - Turquie - Uruguay

Retour en France : le délai de carence qu’est ce que c’est ?

En France, l’accès aux prestations sociales est basé sur le droit du sol.

Mais votre retour en France n’est pas synonyme de récupération de vos droits à l’assurance maladie immédiate. Justifier d’une résidence stable depuis 3 mois est nécessaire pour faire votre demande, c’est le délai de carence. 

Covid-19 et délai de carence

Le Covid-19 a obligé nombre de Français en mobilité à rentrer de façon inattendue. Pour faire face à l’épidémie l’Assemblée Nationale a donc voté la suspension du délai de carence pour une durée déterminée.

Cet amendement permet donc à tout ressortissant de l’étranger d’accéder directement au système de la Sécurité Sociale.

La dérogation au système de carence est annoncée pour la période entre le 1er mars et 1er juin 2020, mais le député Bertrand Pancher (Libertés et Territoires) a appelé à «supprimer ce délai de carence en permanence, ce serait beaucoup mieux». 

Vers un retour simplifié en France pour les expatriés français ?

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale