Lundi 30 mars 2020
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Célébrations de Thaipusam à Singapour

Par Leslie Colin | Publié le 04/02/2020 à 17:45 | Mis à jour le 04/02/2020 à 17:45
Thaipusam fete indoue singapour

La charismatique fête de Thaipusam est célébrée par les communautés Hindoues dans le sud de l’Inde, au Sri Lanka, à l’Ile Maurice, à Penang (Malaisie), aux Iles Fidji et à Singapour. Thaipusam a lieu le jour de la pleine lune du dixième mois tamoul ; « Thai » signifie « le dixième », et « pusam », « quand la lune est la plus brillante ». Cela correspond donc à la pleine lune qui se produit entre mi-janvier et mi-février. Cette année, Thaipusam aura lieu le 8 février 2020.

 

Pourquoi Thaipusam n’est pas un jour férié à Singapour

Thaipusam était un jour férié à Singapour jusqu’en 1968. Suite à l’indépendance du pays et la nécessaire montée en compétitivité de ses opérations sur le marché global, le nouveau gouvernement singapourien s’est vu dans l’obligation de revoir à la baisse le nombre de jours fériés à son calendrier. C’est ainsi qu’il a été demandé à chacun des quatre grands groupes religieux représentés dans le pays, de renoncer à un ou plusieurs jours fériés.

Pour les Musulmans : le jour de l’anniversaire du Prophète Muhammad et le jour supplémentaire après Hari Raya Puasa ont été abandonnés. Pour les Chrétiens : le samedi qui suit le Vendredi saint et le lundi qui suit le dimanche de Pâques ont été supprimés. Pour les Hindous : le maintien de Deepavali s’est fait au détriment de Thaipusam. Pour les Bouddhistes : du fait qu’ils ne possédaient déjà qu’un seul jour férié (Vesak Day), aucun compromis n’a été nécessaire. En parallèle, d’autres groupes religieux ont continué à célébrer des fêtes notables comme Vesakhi pour les Sikhs et l’anniversaire de Lao-Tzu’s pour les Taoistes, sans pour autant que celles-ci fassent l’objet de jours fériés.

 

Une fête en l’honneur de Lord Murugan

Fête originaire du sud de l’Inde, Thaipusam est célébré par les Hindous tamouls adorateurs de Lord Murugan, aussi appelé Lord Subramaniam ; celui-ci est le fils de Shiva, dieu de la guerre, et Parvati, déesse de l’amour et de la fertilité. Lord Murugan est le frère de Ganesh. Il incarne la bravoure, la jeunesse, le pouvoir, la vertu et la beauté. Il est considéré comme LE distributeur de faveurs. La légende raconte que Lord Murugan apparut à ses dévots, juste avant sa victoire sur les forces du mal. Il était alors paré de bijoux brillants, ainsi que d’une épée en or. Certains disent qu’il était monté sur un Paon, son animal emblème, ou encore sur un char.

 

Thaipusam fete indoue singapour

 

Les rituels associés à Thaipusam

Thaipusam est l’occasion de remercier Lord Murugan, lui demander pardon ou lui communiquer des souhaits. En amont du jour J, les dévots qui émettent des vœux entrent dans un processus de purification très strict et se soumettent à des mortifications plus ou moins poussées le jour de Thaipusam. D’autres, hommes, femmes ou enfants, font don de leur chevelure, puis recouvrent leur crâne nu de cendres et de curcuma. De nombreux pèlerins sont habillées de Jaune ou de Orange, couleurs symboliques de Lord Murugan. Ils transportent des offrandes de fruits, fleurs et lait. Le pot de lait est appelé le « Palkuddam ». Le breuvage sacré symbolise abondance et fertilité.

 

Thaipusam fete indoue singapour

 

Le processus de purification

Au cours des 48 jours qui précèdent Thaipusam, les dévots entrent dans un processus de purification visant à préparer leur corps aux mortifications qu’ils se verront affliger le jour J. Ils suivent une diète strictement végétarienne, composée d’un repas unique journalier, s’abstiennent de toute relation physique et prient en continu. Ils jeûnent pendant 24h la veille de la célébration. Le jour J, les membres de leurs familles accompagnent les dévots de chants et de percussions jusqu’au temple Sri Srinivasa Perumal, où ils seront mortifiés par un expert dès les premières lueurs du jour.

 

Thaipusam fete indoue singapour citrons

 

Les hommes ont le visage percé de fléchettes ou de brochettes, et le corps couvert de nombreux piercings. La langue percée symbolise le sacrifice de la parole. Certains ont des crochets attachés à la peau de leur dos, auxquels sont attachés des cordes tirées par d’autres membres de la famille. 

 

Thaipusam fete indoue singapour sandales

 

Le kavadi

La plupart des hommes portent un kavadi, structure décorative pouvant peser jusqu’à 60kg. « Kavadi » signifie « sacrifice à chaque étape ». Celui-ci a la forme d’une demi-lune, symbolisant une montagne avec Lord Murugan à son sommet. La souffrance infligée par le port du kavadi et les mortifications, achève le processus de purification démarré 1 mois plus tôt. Ce processus symbolise une sorte de renaissance, à laquelle les dévots accèdent une fois qu’ils se sont débarrassés de tout plaisir, tant sur le plan mental que charnel. Certaines femmes font aussi le sacrifice de la parole en se perçant la langue, mais aucune ne porte le kavadi. 

 

Thaipusam fete indoue singapour kavadi

 

Le parcours des processions

Les dévots et leurs proches effectuent une procession bruyante rythmée de musique, de danses et de percussions ; le trajet se fait pieds nus, selon un parcours de 4,5 kilomètres, entre le temple Sri Srinivasa Perumal (Serangoon road) et le temple Sri Thendayuthapani (Tank road). A leur arrivée au second temple, les dévots peuvent retirer les kavadis et se recueillir avec leurs proches. Le lait porté en offrande est alors versé sur la statue de Lord Murugan. 

Chaque famille achève la journée par un repas festif. Les dévots s’étant soumis au processus de purification deviennent alors de véritables « Stars » auprès de leurs proches !

 

 

Nous vous recommandons

Leslie Colin

Leslie Colin

Agronome et phytothérapeute de formation, Leslie se passionne pour l’écriture depuis quelques années. Elle aime immortaliser ses expériences au travers de ses récits.
0 Commentaire (s)Réagir