Samedi 19 octobre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

HAZE – La situation pourrait durer

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 27/09/2015 à 11:00 | Mis à jour le 28/09/2015 à 01:55

Après avoir atteint des niveaux très élevés en fin de semaine, forçant la fermeture des écoles primaires et secondaires vendredi, le Haze, mesuré à travers le PSI, était revenu à des niveaux sensiblement plus faibles pendant le week end. Dimanche soir cependant, un nuage cotonneux couvrait toujours la cité Etat où il pourrait bien, avec des hauts et des bas, rester installé jusqu'en novembre.

PSI 27 sept 2015Fermeture des écoles le 25 septembre

La gravité du Haze en fin de semaine, le PSI 24 h atteignant un niveau de 322 le matin tandis que le PSI 3h à 5:30 du matin atteignait un pic de 341, a forcé les écoles primaires et secondaires à fermer leurs portes vendredi 25 septembre et les autorités sportives à encadrer strictement les activités en plein air.Sport Singapore a annoncé que toutes les installations sportives en plein air seraient fermées quand le PSI 24h dépasserait 200. La fédération d'Athlétisme, organisatrice ce week-end des championnats nationaux, a réalisé un suivi régulier du haze, indiquant que les épreuves seraient annulées si le PSI 24h dépassait 200, pour finalement, maintenir l'événement.

4 entreprises indonésiennes dans le collimateur des autorités à Singapour

En application du traité transfrontière sur la pollution liée au Haze (Transboundary Haze Pollution Act) signé en 2014, Singapour a formulé des injonctions auprès de 4 entreprises indonésiennes jugées responsables du haze, leur imposant de déployer du personnel de lutte contre les incendies pour éteindre et prévenir l'extension des feux sur les terrains qu'elles exploitent. Le ministre de l'environnement et de l'eau Vivian Balakrishnan  a précisé que le gouvernement examinait les moyens d'exercer des pressions économiques voire d'entamer des poursuites contre ces sociétés.

Bis repetita

En Indonésie cependant, le Vice Président Jusuf Kalla, se serait à nouveau illustré par une déclaration similaire à celle qu'il avait faite en mars fustigeant les critiques des pays voisins sur le haze et indiquant qu'ils devraient être reconnaissants à l'Indonésie de la qualité de l'air les autres mois de l'année. Pour autant, il aurait reconnu que l'Indonésie devait venir à bout du problème des feux de forêts pour que la situation de Haze ne se reproduise pas et indiqué que, en plus de l'éradication des feux en cours, interdiction avait été faite de poursuivre les activités d'abattage d'arbres.

Bertrand Fouquoire (www.lepetitjournal.com/singapour) lundi 28 septembre 2015

Voir le dernier communiqué publié par la NEA

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet