Jeudi 24 juin 2021
Shanghai
Shanghai

Vaccin en Chine : menu fixe ou à la carte ?

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 02/05/2021 à 21:30 | Mis à jour le 02/05/2021 à 21:30
sinovac-vaccin-chine

La Chine veut protéger sa précieuse situation "Covid free" et reste très attentive aux vagues et variants qui déferlent dans le monde. Alors que certains pays "Covid free" expérimentent les "travel bubble" (Australie Nouvelle Zélande, Taiwan – Palau, fin mai Hong Kong – Singapour si pas contrarié par les foyers locaux apparus à Singapour), la Chine préfère desserrer l’étau très légèrement avec certains pays.

Priorité aux grands pays ayant acquis une immunité de groupe grâce à la vaccination. Alors qu’en janvier, il était quasiment impossible pour les non-Chinois au départ des USA d’obtenir un Green Code (il fallait pour cela présenter un visa d’urgence et pas un visa de travail standard), les USA n’étant pas officiellement ajoutés à la liste des 14 pays (dont la France et la Belgique et le UK) en "travel ban", on a vu arriver des Américains récemment avec visa normal et sans avoir besoin de se vacciner chinois ou US.

La procédure de GreenCode pour les vaccinés ARN et risquant du coup d’avoir des IgM positifs a été validée. Il se pourrait que pour valider ce point, les premiers voyageurs vaccinés arrivant d’Israël fin mars aient été hospitalisés d’office 3 jours pour tester la contagiosité de leurs IgM, diplomates et hommes d’affaires inclus... la délivrance de PU letter a repris pour les candidats au visa au UK et les vols directs du UK pourraient reprendre en mai après avoir été interrompus après Noël.

 

Côté vaccination en Chine, elle se porte actuellement à 15% de la population en nb de doses (objectif 40% en juin) vs 11% en Inde qui en aurait grandement plus besoin… Côté étrangers, plusieurs catégories :

- Les vaccinés dès novembre via leur travail avant que les étrangers dans les professions non «exposées » n’y soient autorisés, ceux-là n’ont pas rechigné sur le choix du vaccin.

- Lorsque la vaccination a été ouverte aux étrangers et que les variants ont commencé à sévir, le choix a été plus difficile : tous ceux qui aimeraient aller dans leur pays d’origine cet été se sont fait vacciner afin de faciliter le retour côté visa (l’étrange deal visa contre vaccin made in China) et être protégés dès leur arrivée. Ceux qui n’ont pas prévu d’aller cet été (familles avec jeunes enfants, jeunes adultes sans enfants n’ayant aucune envie de s’exposer au risque du voyage et quarantaine retour) préfèrent attendre l’arrivée du seul vaccin occidental en bonne voie et même la levée des quarantaines… et ceux qui quittent la Chine sont devant un vrai dilemme : partir sans aucune protection pour privilégier la vaccination sur place par un vaccin reconnu dans les futurs ou déjà esquissés passeports vaccinaux ou partir avec la protection du vaccin chinois. Certains feront les 2, vaccin chinois pour partir, puis vaccin occidental à l’arrivée, sachant que les autorités de santé chinoises évoquent l’intérêt de mixer les vaccins pour mieux se protéger contre les variants.

 

Un élément pourrait nous aider à s’extirper de ce casse-tête chinois : l’autorisation tant attendue du vaccin ARN BioNTech / Fosun Pharma pour la Grande Chine.

Les dernières nouvelles sont plutôt encourageantes : visio-conférence le 27/4 entre le chef du Parti communiste de Shanghai et le CEO de BioNtech, la seconde seulement depuis Octobre qui a été suivie d’une déclaration estimant que la mise à disposition du vaccin pourrait être rapide dès l’autorisation délivrée, et avant juillet (estimation de Wall Street Journal article mi-avril). La logistique est quasi prête : 100 super congélateurs à Pudong avec des exercices « répétition grandeur nature » de logistique chaîne du froid mis menés à plusieurs reprises, 100 millions de doses prêtes à être expédiées d’Allemagne (7.5 millions pour Hong Kong), puis production en Chine.

 

Vers une homologation par l’OMS des vaccins chinois comme vaccin d’urgence ?

L’estimation du Wall Street Journal à juillet venait d’une condition qui pourrait peser dans la négociation : l’homologation par l’OMS des vaccins chinois comme vaccin d’urgence. Et bien, Sinopharm a passé son Grand oral le 26/4, Sinovac passera le sien le 3 mai et la décision pour les 2 vaccins devrait tomber vers le 7-8 mai. Initialement prévue pour le 1er mai, la décision Sinopharm a été repoussée afin de la coupler avec celle de Sinovac et seul Moderna a reçu son homologation de vaccin d’urgence lors de la réunion du 1er mai.

Ensuite pour que les vaccins chinois puissent être « reconnus » dans les passeports vaccinaux, il faudra soit que le seul vaccin occidental proposé pour la Chine soit enfin mis à disposition en Chine ou alors que la Chine monte son dossier de soumission pour l’EMA et FDA, et donc le Grand Oral de l’OMS pourrait en fournir les documents.

 

L’efficacité des vaccins passée au crible

Intéressons-nous alors à l’efficacité des vaccins, vous avez tous en tête certains chiffres de BioNTech, Moderna, Sputnik-V et les chiffres disparates des vaccins chinois. On a vu aussi défiler des commentaires et video expliquant qu’il était difficile de comparer les taux d’efficacité des vaccins quand les conditions de circulation du virus sont différents au moment et lieux des études cliniques.

Nous avons donc fait les recherches sur le cadre des études cliniques (possiblement approximatives sur les dates) et confronté les taux d’efficacité annoncés avec le calcul de l’incidence moyenne vs Population au moment de l’essai, issu de notre riche base de données tirée de Worldometer.

 

solidarite-covid

 

Encore une fois, difficile de faire un indicateur universel d’efficacité, car au-delà de la circulation du virus, l’efficacité peut être affectée par la présence des variants Brésil, RSA, Indien avec leurs mutations qu’on sait plus résistantes au vaccin. La preuve c’est qu’on a une efficacité très différente du vaccin Novavax qui devrait être approuvé très prochainement aux USA et Corée du Sud entre son essai au UK soumis au variant anglais et Afrique du Sud soumis à un variant plus résistant encore et tout aussi contagieux. En Russie, la sous déclaration des cas et surtout décès Covid (plus de 150 000 décès supplémentaires au chiffre officiel selon l’institut Rosstat au 28/12/2020) pourrait du coup renforcer l’efficacité du vaccin SputnikV et le mettre sur le même pied que les ARN.

 

Quelle avancée pour les pays ayant reçus le vaccin chinois ?

Peu de détails disponibles sur Internet sur les conditions d’essai clinique des vaccins chinois, mais il n’y a qu’à regarder les courbes incidence vs vaccination dans notre nouvelle sélection de pays disposant de quantités importantes de vaccins chinois, aux côtés d’autres vaccins. Et là, pas de tendance claire non plus : Pour Indonésie et Mexique, l’indicence a commencé sa baisse bien avant que la vaccination n’ait atteint un niveau significatif, et la tendance est à la stabilisation pour le Brésil et les Philippines, donc on ne peut tirer de conclusion quant à l’impact de la vaccination, sauf éventuellement pour le Brésil (conjugaison immunité + vaccination).

On est également en phase de stabilisation au Chili (35% de double vaccinés principalement Sinovac qui a présenté une efficacité en termes de contamination seulement au bout de la 2ème injection) et en baisse en Turquie (qui vaccine Sinopharm, confinement strict depuis quelques jours, début de baisse à 24% de vaccination 1 dose comme Israël, Hongrie).

 

solidarite-covid

 

Retrouvez ce graphique en interactif sur 220 pays sur CovidFlow avec bien d’autres indicateurs
https://deeperin19coviddata.wordpress.com/covidflow/

Carole Gabay est en expatriation familiale à Shanghai depuis 2013. Diplômée de l’ESSEC, avec une longue carrière dans les études de marché et data management, elle se retrouve impliquée dès le début de l’épidémie en Chine dans le tracking des données Covid avec le projet de l’équipe bénévole Solidarité Covid – Français de Chine. Elle est aidée pour cet article par Carmen Castells Rusinol, chef de produit industrie pharmaceutique en Espagne qui arrive en expatriation à Changzhou, Jiangsu en mars 2021

https://deeperin19coviddata.wordpress.com/

Aussi sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/solidarit%C3%A9-covid%E2%80%93fran%C3%A7ais-de-chine

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s)Réagir