Mercredi 1 décembre 2021
TEST: 2287

PUBLI-SANTE - Quels contraceptifs disponibles pour nous à Shanghai ?

Par Pacific Prime Assurance | Publié le 27/04/2014 à 19:35 | Mis à jour le 09/02/2018 à 08:16

 Vous avez oublié de prendre votre rendez vous annuel chez le gynécologue en France ? Vous souhaitez changer de contraception ? Ou besoin d’un contraceptif d’urgence ? Qu’en est-il de la contraception à Shanghai et en Chine ? Le point avec notre partenaire santé.

Quelques données sur la contraception en Chine

La Chine est un des pays où les taux d’utilisation de la contraception sont les plus haut dans le monde, en effet, 84.6% des femmes mariées ou en couple sont protégées (78 % aux Etats Unis, 54% au Japon pour comparer). En Chine, la stérilisation (ligature des trompes) est utilisée dans 40 % des cas, elle est recommandée aux femmes après la naissance de leur 2e enfant. Les stérilets (Dispositif Intra Utérin) ont un taux d’utilisation de 40%, les services de santé du gouvernement incitent à leur utilisation plutôt que les méthodes temporaires comme les préservatifs ou la contraception hormonale, qui sont d’ailleurs très peu utilisés par les couples mariés (1% prennent la pilule, 8% utilisent le préservatif).

Quelles sont les méthodes contraceptives disponibles à Shanghai ? 

Les gynécologues exerçant dans les hôpitaux internationaux savent que nos attentes et coutumes en termes de contraception diffèrent de celles des femmes chinoises. Effectivement, seulement 1% des femmes européennes utilisent la stérilisation. C’est une méthode facile à pratiquer pour le médecin, par contre il est très difficile de reconstruire la trompe si la patiente change d’avis plus tard. La pilule contraceptive est le 2e moyen le plus sûr, et elle est très courante chez les femmes occidentales, en France c’est le moyen de contraception le plus fréquent (57 %) attention, la gamme de produits disponibles à Shanghai est plus réduite: Marvelon, Yasmin, Diane-35 et Mercilon sont quelques marques courantes que l’on peut trouver dans les cliniques privées. Les implants (Implanon), patchs, injections et anneaux vaginaux sont moins faciles à trouver, parfois rapportés par les médecins ou les patients eux-mêmes. Ne vous avisez pas à acheter sans conseil du médecin. En effet, avant la mise sous pilule, il est recommandé d’effectuer un bilan sanguin : profil lipidique, et glycémie à jeun ; ce bilan devra être contrôlé de nouveau après 3 mois d’utilisation des contraceptifs. De plus, les femmes ayant eu un cancer du sein ou un cancer de l’utérus, les fumeuses de plus de 35 ans, les personnes ayant eu un antécédent de thrombose, les hypertendues ou diabétiques ne doivent pas prendre de contraceptifs hormonaux. Sous pilule, si vous observez les signes suivants, consultez un gynécologue le plus rapidement possible : céphalées (maux de tête), confusion, problème de vision, fatigue ou faiblesse, douleur à la poitrine.

Et les stérilets, je peux m’en faire poser un ici ?

Les marques les plus courantes sont présentes dans les cliniques et les praticiens sont tout à fait capables de les mettre en place. Mirena, contenant de la progestérone et ayant un taux de prévention de grossesse supérieur aux stérilets classiques au cuivre, existe à Shanghai. Il fait néanmoins l’objet d’un suivi plus soutenu, car il est contre indiqué pour les femmes ne pouvant prendre des hormones et les effets secondaires sont plus courants. Pensez que votre stérilet doit être changé tous les 5 ans en général, ce qui ne dispense pas d’un RDV annuel chez votre gynécologue pour le suivi. Pour le stérilet, la patiente sera revue 1 mois après la pose pour vérifier la bonne tolérance, la longueur du fil et l’absence de migration du DIU.

Rapport à risque, préservatif !

La pilule du lendemain (NORLEVO) est disponible dans quelques centres médicaux comme au Raffles Medical ou Shanghai United Family Hospital. Le préservatif est le seul contraceptif qui protège des maladies sexuellement transmissibles et leur prévalence (y compris le VIH) est non négligeable ici. Malheureusement, le préservatif féminin n’est pas encore disponible en Chine. Sachez qu’il vaut mieux y penser avant, le test de dépistage du VIH n’est pas anonyme, cher, et si un patient est détecté positif, il se verra retirer son visa immédiatement. Pour toutes ces raisons, il est donc recommandé de se faire suivre régulièrement et de mettre en place la contraception qui nous convient avec un gynécologue.

 Dr Alexandra Ling est gynécologue obstétricien au  Raffles Medical Shanghai. Le Centre Médical est  équipé d’un laboratoire d’analyse pour les tests  gynécologiques ainsi que du matériel nécessaire pour  la prévention du cancer du sein (mammographie, tests  génétiques).
Prix des consultations
Médecin généraliste : de 600 à 800 CNY
Médecin spécialiste : de 800 à 1,000 CNY

 

 

 

 

Retrouvez tous les autres infos santé via la RUBRIQUE SANTÉ AVEC RAFFLES MEDICAL !

Dr Alexandra Ling pour Lepetitjournal.com/shanghai Le lundi 28 avril 2014

 Médecine Générale ∙ Bien Être ∙ Dentisterie & Orthodontie ∙ Dermatologie ∙ Gynécologie & Obstétrique ∙  Pédiatrie ∙ Orthopédie ∙ Conseils aux voyageurs
 Hotline : +86 21 6197 2300
 1801 Hong Mei Rd | Level 2 Innov Tower | Shanghai Xuhui District 200233 
 enquiries_shanghai@rafflesmedical.com 
www.rafflesmedicalgroup.com

 

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

TRANSPORT

Industrie aéronautique : 5 raisons pour lesquelles elle résiste

Avec la crise sanitaire mondiale, même si l’industrie aéronautique a beaucoup souffert. Avec un déclin des commandes et des exportations, il y a tout de même eu de nouvelles opportunités à saisir.