Jeudi 20 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CIRCULER EN SCOOTER A SHANGHAI - Que savoir lors de l'achat ? (publi-info)

Par Pacific Prime Assurance | Publié le 13/06/2016 à 19:30 | Mis à jour le 09/02/2018 à 08:16

Pour de nombreux expatriés en Chine, l'un des meilleurs moyens pour se déplacer n'est pas à pied, mais avec le très populaire scooter ou e-bike. Très abordables, les deux-roues sont un moyen idéal pour se balader et découvrir les environs. Voici quatre questions à se poser avant d'acheter votre prochain scooter ou e-bike.

 

 

Que choisir : moto, scooter, ou e-bike ?
En Chine, il y a trois types de deux-roues disponibles : motos, scooters, ou e-bikes, et vous allez vouloir d'abord examiner lequel est fait pour vous. Parmi le personnel de nos bureaux à Shanghai, Hong Kong, et Pékin il y a des aficionados de chacun des modes de locomotion. Voici leurs recommandations.

L'e-bike

Dans un document publié par la direction générale du développement durable des Nations Unies, il a été constaté que "la Chine, principal fabricant et exportateur de deux-roues électriques, représente 92% du marché mondial en 2012". C'est ce qui rend l’e-bike si populaire en Chine, avec un nombre estimé de 200 millions sur la route (en 2014).
Ces machines sont généralement bon marché, maniables, faciles à charger via une prise d'alimentation, et on les trouve dans n’importe quel magasin (y compris les supermarchés comme Carrefour, Auchan ou Wal-Mart) dans presque chaque ville de Chine.

Lorsque vous cherchez un e-bike, vous aurez deux options principales :

Le style Bicyclette / vélo électrique Il s'agit essentiellement d'une bicyclette avec une batterie électrique. Ces deux-roues, qui ont les pédales pleinement fonctionnelles, sont considérés par le gouvernement comme des bicyclettes. En tant que telles, elles ont une vitesse limitée - généralement de 20 km/heure et seront habituellement relativement bon marché.

Le style Scooter Il ressemble plus a un scooter qu’à une bicyclette (ils n'ont pas de pédales) et sont alimentés intégralement par batteries. Dans des villes comme Shanghai et Beijing, ils sont les plus populaires parmi les expats et habitants de la région, ils peuvent aller plus vite que le vélo électrique et bon nombre d'entre eux peuvent faire une distance considérable (jusque 35-40 km/heure pour les plus puissants) sur une seule charge. Certains modèles sont dotés d'une batterie amovible qui peut être rechargée à la maison ou au bureau.

Une chose importante à noter ici est que toutes les villes n’acceptent pas les e-bikes. Par exemple, Guangzhou et Shenzhen ont tous deux interdit ces types de scooters sur certaines routes (seuls les e-bikes a pédales sont toujours autorisés à rouler). Cela dit, comme la plupart des e-bikes sont traités par la police comme étant des bicyclettes, l’application des interdictions est généralement quelque peu douteuse.

Le scooter

Le deux-roues le plus populaire d'Asie du Sud-Est est aussi couramment vu dans de nombreuses villes à travers la Chine. Bien que semblable à l’e-bike, les scooters (ou cyclomoteurs) à essence ont tendance à avoir de plus gros moteurs, ce qui signifie qu'ils vont plus vite et sont légèrement plus chers aussi.

L'une des autres principales différences est que vous êtes tenus de posséder un permis de conduire. Comme pour les e-bikes, certaines villes ont interdit les scooters sur certaines routes, de sorte qu'il est important de vous renseigner sur votre voisinage et trajet pour aller au travail.

La moto

Les motos sont de plus en plus populaires en Chine, en particulier parmi les expatriés et locaux qui ont besoin de voyager sur de plus longues distances pour travailler. Bien qu'une large gamme soit disponible, il est difficile de trouver des moteurs de plus de 150 cm3, la grande majorité vendues en Chine étant des 125 cm3.

Si vous envisagez l'achat d'une moto en Chine, il est important de noter que vous avez besoin d'un permis de conduire valide et d’une assurance. Au-delà de cela, de nombreuses villes ont interdit les motos sur les voies rapides et les centres-villes.

Quels sont les risques en deux-roues en Chine ?

Selon Bloomberg, "une étude menée par des chercheurs de l'Université de Pékin et d'autres institutions d'octobre 2010 à avril 2011 a conclu que les bicyclettes électriques étaient impliquées dans 57 % des accidents graves de la route dans un hôpital rural des abord de Suzhou. Les lésions cérébrales traumatiques s’élèvent à 36% pour des conducteurs de scooters".

Ce chiffre peut sembler élevé, mais si vous avez passé du temps en Chine, vous ne serez pas surpris. Les conducteurs ont souvent tendance à ignorer les règles du code de la route, et il est courant de les voir se couper la route, se faire des queues de poisson, "oublier" de s'arrêter à un feu rouge et rouler trop vite ou sur les trottoirs.

Ajoutez à cela le fait que la vaste majorité des conducteurs de deux-roues ne porte pas de casque ni de matériel de protection comme des vestes ou même des pantalons appropriés, et le risque semble évident.

Dois-je enregistrer mon scooter à la police ?

Cela varie selon la ville. Dans de nombreuses grandes villes comme Shenzhen et Shanghai, il est obligatoire pour les propriétaires de scooters et vélomoteurs de s’enregistrer auprès de la police et d'obtenir une plaque d'immatriculation légitime avec les permis de conduire et assurance.

Vous devez ainsi vous rendre à un bureau particulier pour enregistrer votre e-bike. C'est gratuit, et dans certains cas le magasin où vous avez acheté la moto peut vous aider avec le processus. Si vous envisagez un e-bike, ce serait donc une bonne idée de vérifier auprès des autorités locales si vous avez besoin de l’enregistrer ou non.

Comment puis-je réduire le risque d’accident et conduire en toute sécurité ?

Il existe un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour minimiser les risques d’accident en Chine. D'abord et avant tout, il est hautement recommandé d’acheter un casque. La plupart de nos employés ont acheté des casques dans des magasins appropriés à Shanghai et Pékin et les portent quotidiennement. Il est important ici de ne pas acheter un casque de vélo, qui n'offrira pas suffisamment de protection. Il est tout aussi important, si vous achetez une moto plus puissante, de vous équiper en conséquence (blouson de cuir, bottes, veste et pantalon etc). Si vous vous demandez si cela est vraiment nécessaire, il suffit de rencontrer n’importe quelle victime d'accident de moto et une simple conversation devrait vous convaincre.

Une autre façon d'atténuer le risque est d'être conscient des dangers de la conduite sur route. Tout d'abord, porter une attention constante aux autres conducteurs et piétons autour de vous, ils peuvent faire n'importe quoi à tout moment alors soyez alertes. Deuxièmement, prêter attention à la qualité de la route. Par exemple, la peinture utilisée pour délimiter les lignes sur la route est extrêmement glissante lorsque la chaussée est mouillée. Tourner, accélérer ou ralentir pendant que vos pneus sont sur ces lignes pourrait provoquer une chute.

Enfin, il est important d’avoir une assurance qui vous couvre en cas d’accident a minima. Si vous vous retrouvez à l’hôpital, votre assurance maladie peut offrir une couverture pour tout problème de santé survenu lors d’un accident de la route. Pour vous aider à trouver le meilleur régime d'assurance-santé sur le marché, contactez nos experts à Pacific Prime Chine dès aujourd'hui. Nous pouvons aider à recommander un plan qui assurera la couverture de l'ensemble de vos activités quotidiennes. 


Pacific Prime Shanghai

19F, Yunhai Tower, 1329 Middle Huaihai Road, Xuhui District
上海市徐汇区淮海中路1329号云海大厦19楼 200031
www.pacificprime.cn

Contact : Laure Nouvellon / Tél. : +86 21 2426 6501 
Email : laure.nouvellon@pacificprime.com ou info.cn@pacificprime.com

 
Laure Nouvellon pour lepetitjournal.com/shanghai Mardi 14 juin 2016

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Singapour Appercu

Invitation au voyage : La fabuleuse Route de la soie

Tel un conte des Mille et Une Nuits, l’évocation de la Route de la soie génère dans l’imaginaire des visions de longues caravanes chargées de biens précieux, des apparitions déferlantes de hordes de M