Quels sont les droits et acquis sociaux des salariés français expatriés

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 27/09/2022 à 17:45 | Mis à jour le 27/09/2022 à 17:45
deux personnes asiatiques discutent av ec des tablettes

Vous venez de trouver une opportunité pour vous expatrier à l’étranger mais vous vous posez des questions concernant vos acquis sociaux avant de partir ? Vous souhaitez travailler dans un pays étranger et vous cherchez à connaître vos droits pour vous expatrier sereinement ? Des fiches de paie à vos cotisations, il existe des différences entre un salarié en France et un expatrié français. Pour vous aider à y voir plus clair, découvrez les principaux droits et acquis sociaux des salariés français expatriés.

 

Une feuille de paie comme tout salarié

 

Tout d’abord, votre premier droit en tant que salarié français expatrié est d’avoir une feuille de paie comme n’importe quel salarié en France. Cependant, cette feuille de paie sera un peu différente puisque les cotisations ne sont pas les mêmes pour un expatrié. Pour votre entreprise, la création de cette fiche de paie pourra donc être un peu plus complexe pour être parfaitement aux normes. Heureusement, elle peut utiliser un logiciel fiche de paie qui lui permettra d’établir votre bulletin de paie en toute simplicité quel que soit votre statut. Fiche-paie.net est par exemple une solution logicielle de gestion de la paie qui est utilisée par environ 100000 professionnels. Développé par la société DOTNET, ce logiciel de paie en ligne est connu pour sa simplicité d’utilisation pour les gestionnaires des ressources humains et pour sa conformité réglementaire pour permettre aux expatriés d’avoir des fiches de paie aux normes.

 

Une couverture santé

 

En tant qu’expatrié, vous ne dépendez plus de la sécurité sociale française sauf si vous décidez de cotiser vous-même à la Caisse des Français de l’Étranger. Cet organisme permet en effet de rester rattacher à l’assurance santé en France même en vivant à l’étranger. Il peut donc être intéressant de cotiser tous les mois pour conserver vos droits en France. Sinon, vous êtes rattaché naturellement au système de santé de votre nouveau pays. Cependant, notez que votre entreprise en France est responsable de votre santé et de votre sécurité pendant votre mission à l’étranger. Elle doit donc vous accompagner pour votre couverture santé.

 

Des cotisations pour le chômage et la retraite

 

Si vous êtes expatrié pour une entreprise en France, votre employeur est obligé de vous affilier au régime d’assurance chômage de Pôle Emploi. Ainsi, vous allez cotiser normalement et lors de votre retour en France, vous pourrez bénéficier de vos droits au chômage. Si votre employeur ne se trouve pas en France, vous ne serez par contre pas couvert automatiquement, mais vous pouvez prendre la décision de cotiser volontairement au régime expatrié français de l’assurance chômage. Du côté des retraites, sachez que si vous travaillez en Europe, vous pouvez cumuler vos droits avec ceux que vous avez déjà acquis en France. Si vous êtes expatrié hors Europe, il est par contre conseillé de cotiser auprès de la Caisse des Français de l’Étranger pour votre retraite de base. Vous pouvez à cela ajouter une cotisation à une caisse d’assurance privée en complément.

 

Et vous, avez-vous envie de vivre une expérience à l’étranger en tant que salarié français expatrié ?

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale