Samedi 14 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CULTURE - L'art de trinquer, mode d'emploi !

Par Matthieu Ventelon | Publié le 12/11/2019 à 21:30 | Mis à jour le 12/11/2019 à 21:30
Photo : Emmanuel Macron et Xi Jiping
shanghai-hedonia-vins-trinquer

De Paris à Pékin, trinquer, c’est tout un art. Une tradition universelle que bien des pays partagent à travers le monde, mais chacun à leur manière ! Elle fait partie intégrante de l’hospitalité en Chine et représente une marque de respect entre les convives à table. En France, c’est un geste jovial, incontournable que nul ne pourrait ignorer avant de déguster un apéritif entre amis ou au début d’un repas.

 

shanghai-hedonia-vins-trinquer

 

Mais alors d’où nous vient cette manie d’entrechoquer nos verres avant de débuter les festivités ? Et surtout, comment s’y prendre ? Mode d’emploi et grand écart entre vin rouge et baijiu.

 

Pourquoi trinquons-nous ?

Evidemment, heurter son verre avec celui de son voisin de table ne date pas d’hier. Cette tradition nous vient en fait du Moyen-Age, où le risque d’empoisonnement était élevé lors de banquets rassemblant des seigneurs rivaux.

 

shanghai-hedonia-vins-trinquer

 

Alors que les invités se méfiaient de cette menace ambiante, ils avaient pour coutume de choquer vivement leurs coupes entre eux afin de mélanger les liquides, tout en se fixant droit dans les yeux – gage de confiance supplémentaire – et ainsi de s’assurer de la bonne foi de chacun. Celui qui refusait de se prendre au jeu était alors rapidement démasqué.

 

To give a toast, une expression d’origine française

Dans l’ancien français, le verbe « toster » signifiait « rôtir » ou « griller ». En effet, au XIème siècle, les Français avaient pour habitude de manger une tranche de pain épicée et grillée accompagnée, voire mouillée, d’un verre de verre, alors appelée une « tostée ».

 

shanghai-hedonia-vins-trinquer

 

Outre-Manche, le mot devint « toast » au XIIème siècle lorsque les Anglais empruntèrent la coutume pour en faire une tradition festive, laquelle était de placer cette même tranche de pain grillé dans une coupe de vin qui faisait le tour des convives, lesquels buvaient une gorgée chacun à leur tour, avant d’arriver dans les mains du dernier qui avait alors l’honneur de vider la coupe et manger la tostée, pour son plus grand plaisir !

 

Comment trinque-t-on en France ?

En France, il est connu qu’il s’agit là d’une tradition avec laquelle on ne plaisante pas ! Tout d’abord, qu’importe le contenu (pourvu qu’il soit alcoolisé), nous attendrons toujours que chaque invité soit servi pour pouvoir commencer.

Démarre ensuite une danse de gestes plus ou moins maîtrisés – cela dépend de la taille du groupe – afin de trinquer avec sa voisine puis son voisin, séparément de préférence. A ce moment-là, rappelez-vous bien de regarder la personne avec laquelle vous trinquez DANS LES YEUX, sous peine d’entendre siffler une injure si vous n’y pensez pas.

 

shanghai-hedonia-vins-trinquer
Audrey Tautou et Guillaume Canet dans Ensemble c’est tout (2007)
 

Avant de tendre votre verre à la personne qui vous fait face, il va de soi que vous attendrez que les deux autres personnes qui vous barrent la route aient finit de trinquer afin que vous puissiez à votre tour vous prendre au jeu. Si, par malheur, vous être pris à croiser vos bras avec ceux de vos voisins, vous risquez gros, car à en croire ce qu’il se dit, c’est sept ans de malheur (pour ne pas dire autre chose) qui vous attend.

 

Pourquoi dit-on « tchin-tchin » ?

Evidemment, impossible de rester silencieux pendant ce délicieux moment, c’est pourquoi il sera de bon ton de déclencher ensemble un « à votre santé », ou de manière moins formelle, un joyeux « tchin-tchin » !

 

shanghai-hedonia-vins-trinquer



Cette expression populaire, que l’on retrouve d’ailleurs en Italie ou en Espagne, nous viendrait en fait… de Chine. De fait, ce serait les soldats européens revenant de la seconde guerre de l’opium qui opposa la Chine à la France et au Royaume-Uni au milieu du XIXème siècle, qui auraient été inspirés par le « qing he » local (« s’il vous plait, buvez ») et l’auraient transformé en un jovial « tchin-tchin ».

D’autres diront qu’il s’agit simplement d’une onomatopée reproduisant le bruit des verres qui s’entrechoquent, mais je trouve qu’il s’agit là d’une jolie hypothèse, et surtout d’une bonne occasion de rendre à César ce qui est à César.

 

Et en Chine, comment faire ?

Si vous travaillez en Chine et si vous ne l’avez pas encore remarqué, le sens de l’hospitalité sans faille des Chinois pousseront inévitablement vos partenaires locaux à vous convier rapidement à un dîner d’affaires.

Outre le fait qu’il représente pour vos hôtes l’opportunité de vous faire découvrir leur gastronomie, il est surtout l’occasion pour eux d’exprimer leur gratitude et de créer des liens « amicaux », le temps d’un dîner où l’on n’aborde généralement pas les affaires.

 

shanghai-hedonia-vins-trinquer
En 1972, le président américain Richard Nixon était l’invité du premier ministre chinois lors d’un fameux repas à Pékin.
 

Si vous êtes l’invité d’un tel événement, préparez-vous à trinquer, dans tous les sens du terme. Pour ce faire, vous aurez probablement à disposition du "baijiu" (un puissant alcool de riz), du vin rouge ou encore de la bière. Attendez alors que l’on vous serve.

Relativement peu après le début du dîner, celui qui préside l’assemblée portera un toast en votre honneur, en souhaitant à voix haute le succès de votre coopération à venir, l’amitié forte entre vos deux nations, et parfois plus encore. Vous acquiescez alors, remerciez votre hôte et buvez ensemble.

Si vous vous trouvez à proximité de votre hôte, il vous faudra alors trinquer, et ce en prenant soin de placer votre verre en dessous du sien, ce qui l’amènera à faire de même jusqu'à que vous ne touchiez la table. C’est un moment amusant que je vous recommande d’essayer !

 

shanghai-hedonia-vins-trinquer
En 2014, c’est les leaders russes et chinois qui trinquent ensemble à la suite d’un accord commercial
 

Quelques minutes plus tard, il sera très bien accueilli de rendre la pareille à votre hôte, en vous levant de préférence, et en partageant à voix haute vos meilleurs sentiments à son égard.

Il reste sans doute bien des choses à dire à propos de ces joyeux moments de convivialité franco-chinois ! Mais je choisis de m’arrêter là pour aujourd’hui. La suite au prochain épisode !

 

Un article de Matthieu Ventelon pour Le Petit Journal Shanghai

Fondateur d’Hedonia, Institut de formation en œnologie et en étiquette

 

shanghai-hedonia-vins-trinquer

Hedonia, première institution en Chine à offrir des formations professionnelles en œnologie et en savoir-vivre, promeut l'art de vivre à la française. Dégustation et service du vin, découverte des vignobles de France et du monde, arts de la table, courtoisie et protocole d'affaires sont autant de thèmes qui composent notre catalogue. Nos formations sont à destination de particuliers ainsi que d'entreprises partout en Chine.
 

Pour plus d'infos, scannez le QR code ci-dessous :

art-trinquer-shanghai

 

Nous vous recommandons

matthieu-ventelon-hedonia-shanghai

Matthieu Ventelon

Fondateur d’Hedonia, première institution en Chine à offrir des formations en œnologie et en savoir-vivre, promeut l'art de vivre à la française. Dégustation et service du vin, arts de la table, courtoisie et protocole.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Marcou jeu 14/11/2019 - 01:32

Il n'a pas été précisé que dans beaucoup de régions, le fait, après avoir frappé le verre de votre invité à boire, si celui ci ou vous même, frappe le cul du verre sur la table, cest inviter à boire votre verre cul sec.

Répondre