Covid 19 : De nouveaux confinements en Chine alors que les cas augmentent

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 19/07/2022 à 22:30 | Mis à jour le 20/07/2022 à 12:42
un homme en blouse contre le covid19 en Chine

Plusieurs villes chinoises imposent de nouvelles restrictions de déplacement, voire des confinements, pour tenter de contenir l'épidémie de COVID-19 tandis que Shanghaï se prépare à une campagne de dépistage massive après la découverte d'un cas de contamination par le sous-variant BA.5 d'Omicron.

 
La Chine reste fidèle à sa stratégie "zéro COVID dynamique" malgré le faible nombre de nouveaux cas d'infections.

Les restrictions doivent néanmoins être aussi ciblées que possible afin d'en limiter l'impact sur la deuxième économie mondiale, a annoncé le gouvernement.

Le sous-variant BA.5 joue les trouble-fête

 

Selon les autorités sanitaires, le sous-variant BA.5, hautement contagieux, a montré des signes d'une plus grande capacité à échapper aux anticorps produits par la vaccination que d'autres sous-variants d'Omicron.

Il a été découvert dans plusieurs villes du pays, notamment à Xian, dans la province du Shaanxi, et à Dalian, dans le Liaoning, soit à des centaines de kilomètres de part et d'autre de Pékin.

Shanghaï, mégapole de 25 millions d'habitants, a demandé aux habitants de plusieurs districts de se soumettre à deux tests de dépistage entre mardi et jeudi.

Le nombre quotidien d'infections dues à une transmission locale y a augmenté de plusieurs dizaines depuis le 5 juillet mais reste minime par rapport aux chiffres relevés ailleurs dans le monde.

La plupart des cas récents ont été détectés chez des personnes déjà en quarantaine.

 

Restrictions et confinements à travers la Chine

La Chine a signalé 352 nouvelles infections locales dimanche, dont 46 symptomatiques et 306 asymptomatiques.

La ville de Qinyang, dans la province du Henan, dans le centre du pays, a presque entièrement confiné ses quelque 700.000 habitants depuis dimanche, une personne par foyer étant autorisée à sortir tous les deux jours pour faire des courses.

Quatre importants quartiers de Lanzhou, et les villes de Danzhou et Haikou, sont soumis pendant plusieurs jours à des restrictions, les lieux de divertissement et les espaces culturels étant fermés. Près de six millions de personnes dans ces trois villes sont concernées.
La ville de Nanchang, dans la province méridionale de Jiangxi, qui compte 6,3 millions d'habitants, a fermé samedi certains lieux de divertissement pour une durée indéterminée. Macao, seul endroit en Chine où les casinos sont autorisés, est entré ce lundi en confinement pour la première fois en plus de deux ans après avoir enregistré environ 1.500 infections depuis la mi-juin.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale