Mercredi 1 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CORONAVIRUS – Une étiquette sur le passeport pour rentrer à Shanghai

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 11/03/2020 à 21:30 | Mis à jour le 12/03/2020 à 10:48
coronavirus-shanghai-etiquette-passeport

Les douanes de Shanghai obligent tous les voyageurs en provenance des pays/régions gravement touchés par le virus à faire l'objet d'une enquête épidémiologique et le personnel médical doit étiqueter leurs passeports avec trois régimes d'étiquetage. Ensuite, les passagers munis d'un passeport portant une étiquette de couleur rouge et jaune doivent être isolés, tandis que les verts sont autorisés à partir.

 

Le processus actuel après l'arrivée des vols en provenance de pays / régions en question est le suivant :

1.    Après l'arrivée du vol, les agents des douanes effectuent la quarantaine d'embarquement, le contrôle de la température corporelle, l'inspection des informations et d'autres procédures d'entrée. Une fois qu'un passager fiévreux ou suspecté de COVID-19 est trouvé, il / elle doit être transféré (e) par l'une des ambulances vers les institutions médicales désignées pour un traitement ultérieur.

2.    100% des passagers qui passent la quarantaine douanière subiront une enquête épidémiologique après être descendu de l'avion.

3.    Les passagers entreront dans le processus de contrôle initial, de mesure de la température et de présentation officielle de leur carte de déclaration de santé. Et le service local d'inspection de l'immigration vérifiera chacun d'eux un par un en fonction de l'endroit d'où ils viennent et des normes de contrôle, puis étiquètera leur passeport avec l'un des autocollants colorés.

Notez bien que selon le gouvernement de Shanghai, les passagers ayant des antécédents de séjour dans des pays ou régions clés dans les 14 jours seront mis en quarantaine pendant 14 jours quelle que soit leur nationalité.

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Noho Travels « Je voulais voir plus, je voulais vivre plus »

Après avoir travaillé dans le marketing et la publicité, Arnaud décide de parcourir les routes du monde, ordinateur sous le bras. C’est avec son blog Noho Travels que ce Marseillais nous fait voyager