TEST: 2287

Le Centre sino-français de formation et d’échanges notariaux et juridiques a 20 ans

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 02/03/2022 à 21:00 | Mis à jour le 02/03/2022 à 21:00
Des drapeaux francais et chinois

Le Centre sino-français de formation et d’échanges notariaux et juridiques de Shanghai célébrera son 20e anniversaire le 8 mars porchain lors d’une conférence.

 

Mardi 8 mars 2022 de 11H (précises) à 14H
au Conseil supérieur du notariat
60 boulevard de La Tour-Maubourg (Paris 7e)

 

Il a été inauguré le 7 février 2001, a été créé par le CSN en partenariat avec l’Association des Notaires de Chine (ANC) et l’Association des Notaires de Shanghai, avec le soutien de la Cour de cassation et de l’Université Paris II. Il s’agit de la première structure de coordination de ce genre établie en Chine après 1949.

6500 notaires et juristes français et chinois

Il a pour vocation d’être à la fois un centre d’études et de recherches et un lieu d’échanges professionnels, en offrant l’expérience juridique française au travers de séminaires et de formations.

Le Centre est placé sous la tutelle administrative du Bureau Municipal de la Justice de Shanghai, représentant le ministère de la Justice de Chine. La Caisse des Dépôts et Consignations, partenaire du notariat français, a contribué activement à sa création et finance en partie son fonctionnement. Les Ministères français des Affaires Étrangères et de la Justice soutiennent également cet établissement.

 

Depuis 2001, plus de 6500 notaires et juristes, français et chinois, ont été sensibilisés  aux cultures juridiques des deux pays à travers plus de 30 colloques et des dizaines de manifestations – notamment en partenariat avec l’Ambassade de France à Pékin et le Bureau de la justice de Shanghai.

Une vingtaine de notaires, de magistrats et de membres de l’administration chinoise suivent chaque année une formation en France.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'éditon Shanghai.

À lire sur votre édition locale