Lundi 26 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mangez des pommes pour les enfants de Madaifu !

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 18/10/2017 à 17:13 | Mis à jour le 04/12/2017 à 04:00
Photo : Crédit photo : Les Enfants de Madaifu
shanghai-association-madaifu-pommes

Faites une bonne action, mangez des pommes ! C’est ce que propose chaque année l’association Children of Madaifu depuis 2005, pour venir en aide aux 120 enfants orphelins de la région du Gansu et leur permettre de poursuivre leur scolarité.

Pour se faire, cette opération consiste simplement en la vente de délicieuses pommes certifiées Green Food, vendus 300 RMB le carton de 10kg et livrées aux particuliers en différents points relais à Shanghai.

Grâce au soutien des entreprises, écoles et particuliers, 100% des bénéfices de ces événements sont reversés aux enfants. Ils seront hébergés dans leur famille élargie (objectif du programme "Orphelinat sans mur") et soutenus financièrement car ces familles n'ont souvent pas les moyens de subvenir à tous leurs besoins. 

L'aide minimale apportée pour un écolier du primaire est de 1400 RMB/an, pour la scolarité, les livres, l'habillement, quelques cadeaux au Nouvel an... Ce budget est plus important pour les lycéens et varie en fonction de la situation de chaque enfant. Aucun frais de gestion n'est retenu. L'association se doit de maintenir un budget annuel suffisant pour continuer l'accompagnement auprès de chaque enfant. 

Pour commander les pommes passer votre commande via le code QR ci-dessous et sélectionner un des 10 points relais pour la livraison.

qrcode-enfant-madaifu-association-shanghai

Les entreprises sont également invitées à organiser un "Apple day"; pour cela, contacter : madaifuapples@yahoo.com

pommes-madaifu-shanghai-sponsors

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour