Vendredi 16 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Corée du Nord confirme sa participation aux Jeux Olympiques d'hiver

Par La Rédaction Séoul | Publié le 09/01/2018 à 21:38 | Mis à jour le 09/01/2018 à 21:50
corée du nord corée du sud jeux olympiques pyeongchang politique affaires internationales JO 2018 pyeongyang séoul moon jae-in kim jong-eun

Hier, la Corée du Nord a confirmé sa participation aux Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang et a accepté de tenir des pourparlers militaires avec la Corée du Sud.



La délégation de la Corée du Sud, conduite par le ministre de l'Unification Cho Myoung-gyon, et la délégation nord-coréenne se sont rencontrées à Panmunjeom à 10h. 

Cette rencontre est la première depuis plus de deux ans.

La délégation nord-coréenne était conduite par Ri Son-gwon, président du Comité pour la réunification pacifique du pays. Le comité est l'agence d'État de la Corée du Nord chargée des affaires inter-coréennes.

 

"Le Sud et le Nord ont accepté de collaborer pour faciliter la réconciliation et l'unité en allégeant les tensions militaires et pour établir un environnement pacifique", ont déclaré les deux parties dans un communiqué de presse conjoint.

"Le Sud et le Nord ont convenu de la nécessité d'apaiser les tensions militaires et de tenir des pourparlers militaires pour résoudre le problème".

La déclaration a poursuivi en soulignant que les deux Corées prendront l'initiative de résoudre "toutes les questions soulevées dans les relations inter-coréennes".

 

En vertu de l'entente, le Nord a confirmé sa participation aux Jeux Olympiques d'hiver qui se tiendront à Pyeongchang (Corée du Sud) le mois prochain. La Corée du Nord enverra, en plus des athlètes, une délégation du Comité olympique, une équipe d'encouragement, une troupe de spectacles culturels, un groupe de démonstration de taekwondo, une délégation d'observateurs et une équipe de presse.

En outre, les deux Corée ont convenu de tenir d'autres entretiens de haut niveau et d'engager un dialogue concernant d'autres domaines des relations inter-coréennes.

 

La question de la tenue de réunions de familles séparées par la guerre de Corée de 1950 à 1953 n'a toutefois pas été mentionnée dans la déclaration.

 

Dans son évaluation des pourparlers, le ministère de l'Unification a fait écho à l'évaluation antérieure de la Maison Bleue selon laquelle les pourparlers ouvriront la voie à l'amélioration des relations inter-coréennes.

Le ministère a également déclaré que les pourparlers ont servi à relayer les politiques nord-coréennes de l'administration Moon Jae-in et à améliorer la compréhension mutuelle.

 

Cependant, les discussions ne se sont pas terminés sans frictions entre les deux parties.

Selon les responsables de Séoul, Ri a exprimé "un fort mécontentement" à propos de la dénucléarisation de la délégation sud-coréenne au début des pourparlers.

A l'ouverture de la réunion à 10h, la délégation sud-coréenne a suggéré des pourparlers militaires et des réunions de famille en février et a appelé le Nord à réduire les tensions sur la péninsule et à "reprendre le dialogue pour instaurer la paix et la dénucléarisation".

 

Les discussions ont duré près de 12 heures.

 

logo seoul

La Rédaction Séoul

L'édition de Séoul de lepetitjournal.com, le média de référence des Français, francophones et francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Séoul ?

MUSIQUE

Les 7 Chansons Kpop les plus populaires de l’été 2018

Au cours de la dernière décennie, la vague hallyu a atteint dans le monde entier. Cette vague a introduit le monde à la culture coréenne à travers les drama, la nourriture et en particulier la musique

Sur le même sujet