Vendredi 15 janvier 2021
São Paulo
São Paulo

Le projet de loi " Neymar da Penha" ?

Par Perrine Bernard | Publié le 10/06/2019 à 11:00 | Mis à jour le 10/06/2019 à 11:00
Projet de loi Neymar accusation

Pas touche à Neymar ! Désormais une fausse accusation de viol sera du ressort pénal. Le député brésilien, Carlos Roberto, a déposé un projet de loi afin de protéger davantage les hommes des dénonciations calomnieuses pour viol.

L'affaire "presque" classée du supposé viol de Neymar sur une jeune femme

Le 1 juin 2019, Najila Trindade, une jeune mannequin de 26 ans, accuse le joueur de football du Paris Saint Germain, Neymar, de viol. L'affaire ébranle le Brésil, la réputation du joueur en prend un coup, les sponsors annulent certains contrats. L’opinion générale est divisée. Or, les vidéos qui sont divulguées sur les réseaux sociaux vont à l’encontre des propos de la jeune fille. Neymar victime de chantage et de dénonciation calomnieuse ! Pour le député brésilien Carlos Roberto Coelho de Mattos Júnior, il n’y a pas l’ombre d’un doute. Il décide de déposer jeudi 6 juin 2019 un projet de loi à la chambre des députés, qui vise à aggraver les peines pour dénonciation calomnieuse. 

 

Le projet de loi " Neymar da Penha"

En effet, le projet de loi propose de classer les fausses accusations de viols dans la catégorie des crimes pénaux, augmentant ainsi les peines encourues. Le député souhaite que la simple parole de la victime ne soit plus suffisante pour inculper une personne, mais qu'il faille prendre en considération des preuves matérielles. Il va encore plus loin en comparant le cas de Najila Trindade au «  syndrome de la femme de potiphar », référence à un texte biblique dans le livre de la Genèse. La théorie de ce syndrome tourne autour de l'histoire de l'esclave Joseph, Potiphar (général de l'armée du roi) et de sa femme qui, tentant de séduire Joseph et d'être rejeté par Joseph, l'accusèrent à tort de comportement criminel lié à la dignité sexuelle, aboutissant à la peine de prison pour Joseph.

 

Carlos Roberto, a divulgué son projet de loi sur twitter, les lecteurs se sont emparés du projet et l’ ont surnommé la loi «  Neymar da Penha », en référence à la loi «  Maria da Penha » qui vise à protéger les femmes contre les violences conjugales. Le père du joueur a déclaré se sentir mal à l’aise à l’idée que ce projet de loi porte le nom de son fils, tout en remerciant le soutien du député.

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Agradecemos imensamente o apoio de todos e compreendemos a boa intenção da iniciativa de projeto de lei. Mas, a única coisa que queremos nesse momento é justiça. Ver uma lei ser feita em nome do meu filho, por conta desse lamentável episódio, não me deixa nada feliz. Ao contrário: meu filho quer apenas a verdade e a paz de volta. As mulheres conseguiram prosperar muito até agora e consideramos a defesa dos direitos das mulheres e as leis que as protegem como fundamentais, a exemplo da Lei Maria da Penha. Assim como também entendemos como importantes as leis que protegem as pessoas de acusações indevidas. Mas, isso não pode ser confundido com o caso do meu filho. A única coisa que queremos, no momento, é provar a verdade desse caso, a inocência dele. Se um dia for feita uma lei em seu nome, que seja pela valorização do esporte, pois o futebol é o que move sua vida e a razão pela qual ele é conhecido.

Une publication partagée par Neymar Pai (@neymarpai_) le

Nous vous recommandons

perrine bernard

Perrine Bernard

Correspondant pour lepetitjournal.com. Rédactrice pour l'édition de Sao Paulo et interlocuteur commercial pour vos placements publicitaires.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Rio de Janeiro Appercu
CHRONIQUE

Dis papa Noël, je peux avoir (un vaccin) une carte de crédit ?

L'ouverture autorisée H24 à Rio des shopping-center fait polémique, tout comme ces foules agglutinées dans les galeries marchandes. "Je veux une carte de crédit", disait l'enfant dans le film Brazil.

Que faire à Sao Paulo ?

DÉCOUVERTE

Danse avec les buffles

Au pays des vaches, dans le sud du Minas Gerais, réputé pour son tourisme rural, la fazenda Pérola da Serra se distingue par l’originalité de son élevage de buffles et ses fromages d’exception.

Expat Mag

Bangkok Appercu
Coronavirus

Six sites pour passer sa quarantaine en Thaïlande à jouer au golf

L’Office du tourisme de Thaïlande (TAT) a dévoilé mercredi une liste de six complexes hôteliers avec parcours de golf où les voyageurs entrant en Thaïlande pourront passer leur quarantaine obligatoire