TEST: 2286

BBB22 : Pourquoi la télé-réalité fascine-t-elle autant les Brésiliens ?

Par Vincent Bosson | Publié le 03/03/2022 à 20:17 | Mis à jour le 04/03/2022 à 16:07
Photo : Logo de l'émission de télé-réalité Big Brother Brasil / Copie d'écran
Logo de l'émission de télé-réalité Big Brother Brasil

La 22e édition de Big Brother Brésil a débuté au mois de janvier, avec la plus grande audience de la télévision brésilienne en 2022. Lors de la dernière édition, le programme avait atteint un audimat quotidien moyen de 39,8 millions de personnes et avait battu le record de participation le plus élevé de son histoire.

 

Comparée aux versions étrangères du même programme, l’audience au Brésil est un véritable phénomène de société. Avant même que l’émission ne commence, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, soulevant des discussions passionnées sur les participants. Mais pourquoi les Brésiliens ont-ils un tel engouement pour cette télé-réalité ?

 

Linn da Quebrada, compositrice, chanteuse et activiste LGBT, participe à l’édition BBB22
Linn da Quebrada, compositrice, chanteuse et activiste LGBT, participe à l’édition BBB22 / Vincent Bosson

Des études pour comprendre l’attrait de téléspectateurs aux télé-réalités

Diverses études en psychologie et en marketing ont été publiées sur ce format télévisuel dans lequel des célébrités vivent leur quotidien, faisant face à des défis spécifiques. Les recherches de Jonathan Cohen, professeur de psychologie à l'université de Haïfa en Israël, ont montré que les téléspectateurs de ces émissions développent de forts sentiments d'empathie pour les participants et se reconnaissent souvent dans leurs choix et leurs actions. De plus, le choix des participants aux profils très divers et les défis qu’ils doivent relever incitent davantage les téléspectateurs à s’identifier aux personnages de télé-réalité.

 

Au-delà des questions relatives aux comportements des téléspectateurs, un élément fondamental de la société brésilienne vient éclairer cet enthousiasme sans pareil pour les reality-shows et les télénovelas, dont les épisodes sont diffusés progressivement : le roman-feuilleton.

 

Sabrina Sato, actrice et présentatrice TV, a participé à l’édition BBB en 2003.
En 2003, Sabrina Sato, actrice et présentatrice TV, a participé à l’édition BBB. Depuis 2010, elle est reine de l’école de samba Vila Isabel / Vincent Bosson

De la télé-réalité au roman-feuilleton

Au XIXe siècle, en France, le coût de fabrication d’un journal était encore très élevé et dépendant largement des abonnements payants. En 1836, Émile de Girardin, va transformer la presse, en ouvrant ses pages aux annonceurs. Il baisse ainsi de moitié le prix de son quotidien appelé La Presse et augmente son audience. Et, dans l’objectif de fidéliser le lecteur, Girardin propose de publier des romans populaires, découpés en épisodes. Genre littéraire décrié, il a connu néanmoins un vif succès, rencontrant de nombreux lecteurs et la plume d’écrivains comme Honoré de Balzac et Alexandre Dumas.

 

Le genre littéraire arrive au Brésil avec l’élite sociale de l’époque, lecteurs assidus des productions françaises.  Les auteurs brésiliens se prêtent alors à l’exercice, comme Machado de Assis, avec son titre « le philosophe ou le chien » - « Quintas bordas », en portugais - ou encore l’écrivain José de Alencar, avec son célèbre roman « O Guarani ».

 

Depuis le genre s’est adapté à la radio, à la télévision et aujourd’hui, à internet, en mettant en exergue des débats importants de la société brésilienne, en raison des attitudes controversées des participants, dont certains ont été accusés de machisme, de racisme et de xénophobie.

 

Enfin, pour cette 22e édition de Big Brother Brasil, on retiendra la participation de l’acteur Douglas Silva qui a interprété le personnage de Zé Pequeno dans le film « La cité de Dieu », du réalisateur Fernando Meirelles, sorti en 2002.

 

 

Vincent Bosson

Vincent Bosson

Formé en science de l’éducation et en sociologie, Vincent Bosson est photojournaliste installé à São Paulo, correspondant de lepetitjournal.com pour ses éditions au Brésil (Rio de Janeiro et São Paulo).
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction São Paulo !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale