TEST: 2286

Littoral pauliste : les meilleures plages de Guarujá

Par Vincent Bosson | Publié le 31/03/2022 à 11:03 | Mis à jour le 31/03/2022 à 18:19
Photo : Plage da Enseada à Guarujá sur la côte pauliste / Vincent Bosson
plage à Guarujá, littoral pauliste

Les plages les plus proches au départ de São Paulo se trouvent à Guarujá, une presqu’île située à environ 1h30 de la mégalopole. Perle de l’Atlantique dans les années 90, la cité balnéaire s’est urbanisée et développée pour accueillir les flâneurs de passage et les vacanciers de l’été. Avec ses 27 plages de sable jaune, Guarujá offre de nombreuses options pour les familles, comme pour les aventuriers. Nous vous proposons une sélection des meilleures plages de la région, en vous livrant certains de ses secrets.

 

Voir en plein écran

 

Les plages de Guarujá pour toute la famille

Pour une escapade familiale et sentir l’atmosphère brésilienne, les plages les plus accessibles et disposants de toutes les infrastructures nécessaires sont celles da Enseada, de Pernambuco, Tombo et Guaiúba.

Avec ses 5 km de long, la baie de Guarujá est la plus grande plage, très prisée des paulistes les fins de semaine. Plusieurs options permettent aussi d’apprécier le panorama, dans les mornes situés aux deux extrémités de la baie. Comme la plage da Enseada, la plage de Pernambuco possède un hôtel de haut standing. Plus petite et vite bondée, on peut rejoindre le « mar casado » ; à marée haute, les langues de sables disparaissent sous les eaux et à marée basse, il est possible d’accéder à la presqu’île, où un sentier traverse la végétation. La plage de Tombo est réputée pour ses vagues et ses surfeurs et se situe à proximité du centre-ville de Guarujá.

Enfin, a plage de Guaiúba, au caractère unique et entourée de son écrin vert atlantique, est l’une des plus belles plages de la cité balnéaire.

 

surfeur à Guarujá
Sportif pratiquant le surfeur à Guarujá / Vincent Bosson

 

Les plages familiales plus rock and roll de Guarujá

Plus au nord, longeant le canal de Bertioga et une bande de la forêt atlantique, se nichent trois condominiums luxuriants, où se cachent de magnifiques plages, à la végétation préservée. Ces plages ne disposent pas d’aire de restauration, le nombre d’entrées, comme l’horaire, est limité et il faut présenter ses documents. Il s’agit des plages de São Pedro, Iporanga et Pinheiro. São Pedro et Pinheiro sont connues pour leurs vagues et Iporanga pour ses eaux tranquilles.

Enfin, praia Branca, qui se situe à la pointe de la presqu’île de Guarujá, est une plage accessible par un sentier d’environ 30 minutes à pieds, traversant une végétation verdoyante. C’est la version plus « roots » des plages présentées, où il est possible néanmoins de se restaurer.  

 

Les plages de Guarujá pour les aventuriers

Depuis la plage Praia Branca, le promeneur aguerri pourra se rendre à deux autres plages, grâce à un sentier qui s’enfonce dans la « mata atlântica ». Ce sont les plages praia Preta et do Camburi. Pour cette aventure, il est préférable de trouver un guide ou une embarcation à Praia Branca et de s’y rendre tôt, en raison des conditions climatiques qui peuvent changer rapidement. Enfin, le Saco do Major, il s’agit de la plage la plus isolée de Guarujá, un petit paradis accessible en bateau ou par un sentier depuis la plage de Guaiúba.

 

Plage de Perequê, à Guarujá
Plage de Perequê, à Guarujá / Vincent Bosson

Guarujá pour les curieux

Guarujá referme également quelques surprises, dissimulées, où il est toutefois possible d’accoster.

Pour les papilles gourmandes, la plage de Perequê est le fief des pêcheurs, les « Caiçara », connu principalement pour ses restaurants de fruits de mer et ses étales de poissons frais. Nous vous déconseillons néanmoins de vous balader sur la plage, pour des raisons de sécurité, étant donné la proximité avec la favéla.

 

Sur le chemin menant à la plage Praia Branca, au nord de Guarujá, un sentier secondaire permet d’accéder aux ruines de la Ermida de Santo Antônio do Guaibê, une chapelle construite au XVIe siècle et qui fut l'une des premières Églises du Brésil. Plus loin, sous une végétation fermée, se trouvent les ruines du fort São Luiz, construit dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Le sentier n’est pas entretenu régulièrement et il est préférable de se renseigner au petit village que l’on croise sur le chemin.

 

En allant vers le sud, après la plage de Tombo, apparaît le fort d'Andradas. Inauguré en 1942 et apprécié des Présidents de la République du Brésil lors de leur congé, il s'agit d'un système complexe de tunnels et de chambres en béton qui permettent le déplacement de soldats et de munitions. Le curieux peut visiter l'endroit en remplissant le formulaire sur le site web de la 1re brigade d'artillerie antiaérienne.

 

Enfin, l'île d’Arvoredos est un rocher situé à 1,6 kilomètre de la plage de Pernambuco, destinée à des fins scientifiques. Gérée par la Fondation Fernando Lee et l'Université de Ribeirão Preto UNAERP, il est également possible de visiter ce petit joyau au milieu des eaux, en réservant sur le site de bileto sympla.

Vincent Bosson

Vincent Bosson

Formé en science de l’éducation et en sociologie, Vincent Bosson est photojournaliste installé à São Paulo, correspondant de lepetitjournal.com pour ses éditions au Brésil (Rio de Janeiro et São Paulo).
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction São Paulo !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale