Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--

A Rome, HELMUT NEWTON, élégant, provocateur et révolutionnaire

photo de deux femmes habillées en noir sur canapé rougephoto de deux femmes habillées en noir sur canapé rouge
Amica. Milano, 1982. © Helmut Newton Foundation

A l’occasion des 100 ans de la naissance de Helmut Newton, le musée Ara Pacis de Rome dédie une vaste exposition au photographe, l’un des plus appréciés de tous les temps. Quelque 200 clichés à admirer jusqu’au 10 mars 2024.

 

Mon travail de photographe portraitiste est de séduire, d'amuser et de divertir

L’exposition est une balade dans la vie aventureuse, rebelle et emplie de péripéties d’Helmut Newton. Un regard novateur sur un protagoniste singulier du XXe siècle, « élégant, provocateur et révolutionnaire ».
Le photographe allemand a marqué l'histoire, avec certains clichés apparaissant sur les couvertures des plus importants magazines de mode.


Outre les 200 clichés exposés (dont 80 inédits), la rétrospective retrace la vie tant professionnelle et humaine de l’artiste au moyen de documents d’archives, de témoignages et de publications spéciales, apportant des aspects moins connus du travail de Newton.


Six chapitres chronologiques retracent l'évolution photographique d’Helmut Newton, de ses débuts dans les années 1940 et 1950 en Australie, en passant par les années 1960 en France, les années 1970 aux États-Unis et les nombreuses prises de vue à travers le monde dans les années 1990. A travers ce parcours, le visiteur est immergé dans le processus créatif et original du photographe, en décelant des secrets d’images, et une histoire derrière la photo.


L’influence du photographe : les yeux de Newton, un bouleversement

Des clichés de certaines créations des plus grands couturiers, prises sous l’angle aiguisé de Newton ont révolutionné la photographie de la mode. André Courrèges, Yves Saint Laurent, Karl Lagerfeld, Thierry Mugler et bien d’autres sont passés sous les yeux du photographe. Newton entre dans l’élite tout particulièrement à Paris, surnommée “ville de la mode’’, où un focus est consacré aux photos de mode considérées comme avant-gardistes. Un parallèle est réalisé par les artistes entre les photos et les films célèbres d'Alfred Hitchcock, de François Truffaut et de Federico Fellini, qui sont un réel succès à l’époque.
Il ne s’agit pas simplement de photos capturant l’instant mais d’histoires, contenant des émotions, des faits, des détails intrigants, des éléments à creuser…

Le travail de portraitiste de Newton, a permis d’immortaliser de nombreux visages célèbres :  Mick Jagger, Catherine Deneuve, Andy Warhol, Gianni Versace, David Bowie,  Arthur Miller… Des portraits uniques, sincères et splendides.
“À travers ses clichés, il a toujours su capter le Zeitgeist, l'esprit du temps, parfois même en l’anticipant par ses innovations.” affirme Matthias Harder, commissaire de l'exposition et directeur de la Fondation Helmut Newton.

Newton détenait une relation particulière et fructueuse avec l'Italie. Il a su capturer des atmosphères merveilleuses à Montecatini, Florence, Milan, Capri, Venise mais aussi à Rome. Huit clichés pris dans la capitale, notamment sa série « Paparazzi », démontrent sa capacité à créer des ambiances intenses, vivantes et réalistes.

 

photo en noir et blanc dans rue de paris
Rue Aubriot, Yves Saint Laurent, French Vogue. Paris, 1975. |
© Helmut Newton Foundation


Les étapes marquantes dans le parcours de Newton

Le photographe est né à Berlin en 1920 dans une famille juive aisée, il s'est familiarisé avec l'appareil photo dès l'âge de 12 ans.
À 16 ans, Helmut Newton travaille comme apprenti chez le célèbre photographe de mode Yva, expérimentant ses premiers autoportraits, avec assurance. Yva, photographe légendaire de la République de Weimar, couvrait trois domaines : la mode, le portrait et le nu, ce qui a eu une influence indéniable dans le travail de Newton. Contraint de quitter l’Allemagne en 1938, en raison de persécutions antisémites, le photographe vogue vers l’Australie, où il ouvre en 1945 un petit studio de photographie, qui marque le début de sa carrière. Les collaborations commencent : Vogue Australia, British Vogue…

En 1961, il s'installe à Paris, où il se démarque. Son style se confirme, il capture l'esprit de l’époque, et propose des photographies à caractère métaphysiques. L’artiste est ainsi amené à travailler pour Vogue France, Elle France et Queen.
1981, est une date clé pour Newton. Il développe un nouveau concept artistique et visuel. Il demande aux mannequins de se déshabiller après une séance photo et réalise des clichés dans la même pose, mais nus. Un concept qui fait sensation pour Vogue Italia et Vogue France. “Big Nudes” devient un succès international.

Dans les années 90, Newton adopte la posture avant-gardiste, et travaille avec de nombreux créateurs tels que Chanel, Thierry Mugler, YSL, Swarovski…  

Matthias Harder, explique: “Jusqu'au bout, il a continué à surprendre son public. Il le fait encore aujourd'hui, près de 20 ans après sa mort. On peut dire qu'il est légitimement le photographe le plus publié et le plus discuté de tous les temps.
Et des expositions comme celle-ci, à Rome, maintiennent son œuvre en vie.”

Lana BLANC

Informations pratiques
Fini le10mars

Jusqu'au 10 mars à 20:00

Adresse

Via di Ripetta 180
RM
Rome

Horaires

Tous les jours de 9h30 à 19h30

En cours de chargement…

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024