Mardi 20 novembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LES AVENTURES D’OSCAR - Episode 4 : Le carnaval emporte tout !

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 15/02/2015 à 23:05 | Mis à jour le 06/01/2018 à 12:40

 

Recursimo RH vous invite à suivre les pérégrinations d'Oscar, nouvel arrivant en terre brésilienne, que vous pourrez conseiller à chaque épisode, car il risque d'en avoir besoin ! Lepetitjournal.com choisira plusieurs réponses qu'il publiera et Recursimo apportera ensuite ses éclairages de cabinet conseil.

Bonjour chers lecteurs,

La ville toute entière respire au rythme du carnaval, les rues appartiennent aux êtres les plus loufoques :  la joie, le plaisir, la danse et la musique tiennent le haut du pavé. Multiplicité des couleurs, extravagance des costumes, les tabous sont défiés avec humour et les contraintes sociales font l'objet d'une constante provocation.

Le carnaval de rues est passé dans notre quartier. Les hommes se déguisent en femmes : deux gaillards noirs, blonds comme le blé, déguisés en petit chaperon rouge, des hommes travestis en policiers, en mini short, bas résille qui cassent d'un coup toute l'autorité de la fonction, Nike fluo et matraque en bandoulière.

Plus de barrières sociales : nous avons vu, contre toute attente,  un roi agenouillé près d'une moto pour aider son ami à la réparer. Même la grande angoisse hydrique du Brésil est moquée : un homme sous un rideau de douche affiche un panneau dont la traduction est : "Economise de l'eau, prends ton bain  avec moi !".

Soucis professionnels oubliés
Encore une fois, je me plais à tout oublier de mes soucis professionnels. J'ai peur de me transformer petit à petit en Brésilien, à vivre dans la stricte immédiateté du présent. C'est un tel  luxe pour moi qui doit toujours anticiper y compris ce que les autres ne savent pas anticiper.

Encore une compétition  inégale avec les Brésiliens qui, pour s'abandonner  à l'instant, ont la facilité de croire que Dieu prend sa part dans leurs soucis quotidiens et qu'il va contribuer d'une manière ou d'une autre à combler les inextricables besoins survie de son peuple. Vais-je me surprendre à croire de nouveau en Dieu ?  Puisque tout le monde veut qu'il m'accompagne à chaque pas. Aujourd'hui, mon catéchisme est loin et l'ordinateur remplace le savoir suprême.

Conversion religieuse ou courage d'affronter le ridicule ?
Drôle d'intégration que la mienne qui passe par le carnaval, mot dont j'ai lu que la signification provient de "carnelevare" qui signifie "enlever la viande". Car avant le carême chrétien du Moyen-Age, les croyants renoncaient à la viande pendant 40 jours. D'ailleurs, si le  carnaval est une fête ecclésiale, que faire d'autre que de profiter du plaisir de nos enfants devant la musique, le bruit, les déguisements ? Et de notre joie d'être en famille, loin de mes missions aux quatre coins du monde.

Je ne sais plus si je deviens sage, croyant, irresponsable, mais la vie ici commence à bien me plaire. Aprés tout, aujourd'hui, c'est carnaval, et rien ne m'empêche de porter une cravate bleue et une cravate rouge en même temps, pour contourner la double contrainte de devoir faire un choix impossible. Conversion religieuse ou courage d'affronter le ridicule, seraient-ce enfin des solutions personnalisées pour réussir mon adaptation ?

Répondez à Oscar dans les commentaires ci-dessous ou par courriel : rio@lepetitjournal.com. Nous en publierons une sélection dans le courant de la semaine. 

RECURSIMO (www.lepetitjournal.com - Brésil) lundi 16 février 2015

- Lire le troisième épisode des aventures d'Oscar

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet