Dimanche 26 janvier 2020
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BRASILEIRAO - La saison 2017 débute ce week-end

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 11/05/2017 à 22:01 | Mis à jour le 12/05/2017 à 00:28

Palmeiras va-t-il s'offrir un second titre consécutif ? Vasco va-t-il être relégué de nouveau cette saison ? Flamengo va-t-il confirmer son retour en grâce ? Ce sont quelques questions que l'on peut se poser à la veille de la première journée du Brasileirão, qui débute ce week-end pour la saison 2017 avec un alléchant Flamengo-Atlético Mineiro en ouverture au Maracanã (samedi à 16h). 

Clairement, Palmeiras conserve son statut de favori tellement le club de São Paulo a montré sa supériorité la saison dernière. Mais le championnat peut toujours être bousculé cette année par les outsiders que constituent les rivaux de Santos, dauphin en 2016, Flamengo ou encore l'éternel Atlético Mineiro. On suivra quand même aussi les Corinthians, revanchards après une saison dernière mitigée, qui vient de remporter pour le championnat paulista

Ensuite, on reste vigilant du côté des clubs cariocas, qui sont capables du meilleur comme du pire ces dernières saisons. Fluminense, qui est de nouveau passé à côté l'an dernier, va-t-il revenir au plus haut ? Botafogo va-t-il surprendre encore une fois ? Et Vasco, promu, reviendra-t-il pour de bon dans l'élite ? A voir. On surveillera également la saison de Chapecoense et son nouvel effectif, renouvelé après la tragédie de Medellin.

CC (www.lepetitjournal.com - Brésil) vendredi 12 mai 2017

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

Les séries françaises qui cartonnent à l’étranger

Les séries françaises s’exportent de plus en plus à l’étranger. De Capitaine Marleau au Bureau des légendes, découvrez les séries tricolores qui passionnent les téléspectateurs du monde entier.

Expat Mag

CINÉ

Les films en français n’ont pas trouvé leur public en 2019

Faut-il faire des films en anglais pour intéresser le marché international ? C’est en tout cas le constat que l’on peut faire en étudiant les résultats du cinéma français à l’étranger en 2019.