Jeudi 22 avril 2021
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro

Annulation du Carnaval : un brasseur au secours des vendeurs

Par Anne Pouzargues | Publié le 09/02/2021 à 11:12 | Mis à jour le 09/02/2021 à 12:59
Bière Brésil carnaval

La brasserie Ambev, leader incontesté de la production de bières brésiliennes, va donner une aide pouvant aller jusqu’à 255 reais aux vendeurs de bière affectés par l’annulation du Carnaval.

Skol, Brahma, Bohemia ou encore Antarctica… voici quelques noms bien connus des fêtards cariocas – et, plus largement, brésiliens. Ces marques de bières sont toutes produites par l’entreprise Ambev, la plus importante brasserie brésilienne, qui a la capacité de fabriquer 20 millions de litres de bières par semaine, dans plusieurs milliers d’entreprises réparties sur tout le territoire brésilien.

Ses revenus s’élèvent à plus de 50 millions de reais par an, et une grande partie repose, chaque année, sur la période du Carnaval. C’est aussi le moment le plus propice aux bénéfices pour les centaines de vendeurs ambulants qui parcourent les rues de la ville pour vendre des bières au “carnavaliers“ – et ce sont eux, plus que la gigantesque entreprise Ambev, qui vont ressentir le manque à gagner dû à l’annulation du Carnaval à cause de la pandémie de Covid-19.

5000 glacières pour les vaccins

Alors la brasserie brésilienne a décidé d’aider les vendeurs de rues, en leur offrant une aide pouvant s’élever jusqu’à 225 reais (environ 35 euros).  Pour mettre cela en place, Ambev a lancé une plateforme Internet : appelée Ajude um Ambulante (aide un vendeur de rue), elle permet aux vendeurs de s’inscrire et de recevoir, après avoir prouvé qu’ils ont bien été vendeurs officiels du Carnaval lors des années précédentes, de recevoir une première aide de 150 reais.

Le reste de l’aide sera perçue en fonction des ventes en ligne réalisées par chaque vendeur, sous forme de coupons de 5 reais. Enfin, ils pourront recevoir une aide supplémentaire s’ils suivent une formation proposée par le site, sur le thème de la consommation responsable d’alcool.

Selon Ambev, près de 20 000 travailleurs seraient concernés par l’aide. La brasserie brésilienne avait déjà décidé, avant l’annulation du Carnaval, de donner 5000 glacières, habituellement destinées aux vendeurs de rues, aux postes de santé : de la conservation de bières à la conservation de vaccins, il n’y a finalement qu’un pas.

Leader incontesté

Le marché de la bière est en plein essor au Brésil depuis quelques années., notamment les bières artisanales. Si l’impact de la pandémie se fait ressentir dans les établissements – une étude du Crédit suisse datant de janvier montre que 20% des bars auraient fermé depuis l’année dernière – l’achat et la consommation de bières n’ont pas diminué.

Ambev devance cette année encore ses concurrents historiques, les groupes Heineken – le Brésil est le pays où la petite bière verte se vend le plus au monde – et Petrópolis et sa boisson phare, la blanche et dorée Itaipava. Avec cette aide distribuée aux vendeurs ambulants (pas encore imitée par ses rivaux), il devrait sans doute conforter sa place de leader.

bière brésil carnaval

 

Nous vous recommandons

Anne Pouzargues

Anne Pouzargues

Journaliste indépendante et souvent en vadrouille. Passion voyages en train, musiques traditionnelles, forêt amazonienne, açaï et tambaqui
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Rio

SANTÉ

Webinar Brésil : Bien assurer sa santé dans un contexte de pandémie

Vous vous demandez comment fonctionne le système de santé au Brésil? Vous voulez savoir quels sont les moyens d’accéder au système de santé privé? Quels sont les différences entre le système public…

Actualités

São Paulo Appercu
COVID-19

Pandémie et big data au Brésil: le pire encore à venir ?

Isaac Schrartzhaupt sait faire parler les données. C’est son métier, au risque de lui faire jouer les Cassandre. Et comme il a toujours vu juste, on s’inquiète de le voir continuer d’alerter.

Communauté

20 ANS DE LEPETITJOURNAL.COM !

lepetitjournal.com : 20 ans d’un réseau formidable !

En 2021, lepetitjournal.com, votre média à l’étranger, fête ses 20 ans. En cette année anniversaire, partons à la rencontre de ceux sans qui votre journal n’existerait pas : nos partenaires !

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.